Fermer

Publié par Steph54  -  20.Juillet.2020 - 15:10
353  
 

Opinion : Analyse des 20 derniers repêchages: Quels joueurs repêché perceront leur club?

REP.jpg
S'il va de soi que Lafrenière devrait jouer dans la LNH l'an prochain, même s'il se fait repêcher par un club déjà compétitif ( merci à la loterie!), qui parmi les jeunes joueurs le rejoindront dans la grande ligue?
Pour essayer de s'y trouver, j'ai décidé de regarder les 20 derniers repêchages de la LNH et compter les joueurs qui ont percé à 18 ans le grand club.
Saviez-vous que dans les 20 dernières années, 1 seul joueur repêché au premier rang n'a pas joué sur sa première année d'éligibilité, pouvez-vous me dire lequel?
Bien sûr j'exclus le repêchage de 2004, puisqu'il y avait lock-out en 2005, aucun des joueurs de la cuvée n'ont pu gouter à la LNH à 18 ans.

À la première vue, on pourrait croire qu'il s'agit d'un gardien, mais non! Dipietro ( 2000) et Fleury( 2003) ont joué dans la LNH à 18 ans, bien que Fleury a fini sa saison dans la LHJMQ...
Il s'agit d'Erik Johnson, 1er choix de la cuvée de 2006, qui a décidé de poursuivre une année dans les collèges américains...

Sinon, dans les 20 dernières années, 13 des 20 2e choix au total ont joué dans la LNH, dont 12 qui ont passé l'année complète avec leur grand club ( seul Sam Reinhart est retourné dans son club junior). Pour ce qui est des 3e et 4e choix au total, 10 joueurs à chacune des deux sélections ont goûté à la LNH. Seulement six 5e choix au total ont joué à leur année recrue. Là où c'est intriguant, c'est au 6e échelon, alors que onze joueurs ont joué dans la LNH suivant leur année de repêchage, mais 6 d'entres eux n'ont joué qu'une poignée de match,avant de retourner avec leur club junior en tant que tel, cela ne veut pas dire grand-chose, le fait de repêcher 6e n'indique pas qu'un jeune a nécessairement plus de chance de jouer à 18 ans qu'un joueur sélectionné 3e ou 4e.

J'ai fait un tableau avec les joueurs qui ont joué dans la LNH à 18 ans selon leur année de repêchage, pour montrer l'évolution au fil du temps, et il permet d'en sortir deux conclusions:
AnnéeNombreJoueurs
20004Dipietro, Gaborik, Klesla, Hartnell
20013Kovalchuk, Weiss
20024Nash, Bowmeester, Upshall, P.-M. Bouchard
20036Fleury, E.Staal, Horton, Zherdev, Michalek, D.Brown
20040Lock-out!
20052Crosby, Brule
20062J. Staal, Kessel
20073P.Kane, Turris, Gagner
20088Stamkos, Doughty, Bogosian, Pietrangelo, L.Schenn, Filatov, C.Wilson, Bailey
20096Tavares, Hedman, Duchene. E.Kane, B.Schenn, Kadri
20106Hall, Seguin, Niederreiter, Skinner, Burmistrov, Fowler
20116Nugent-Hopkins, Landeskog, Larsson, Zibanejad, Scheifele, Couturier
20125Yakupov, Galchenyuk, Forsberg, Grigorenko, T. Wilson
20137Mackinnon,.Barkov, Jones, Lindholm, Monahan, Horvat, Nichushkin
20145Ekblad, S.Reinhart, Draisatl, S.Bennett, Pastrnak
20155McDavid, Eichel, Hanifin, Zacha, Rantanen
20169Matthews, Laine, Puljujaarvi, M. Tkachuk, Keller, A.Nylander, Sergachev, Jost, Chychrun
20174Hischier, N.Patrick, Mittelstadt, Yamamoto
20187Dahlin, Svechnikov, Kotkaniemi, B.Tkachuk, Zadina, Q.Hugues, Lundestrom
20195J.Hugues, Kaako, Dach, Heinola, Bjornfot


1. Certaines cuvées étaient meilleures que d'autres, comme la cuvée 2003, considérée selon plusieurs comme l'une des meilleures cuvées de tous les temps, ou 2016, alors que l'on retrouve 9 joueurs!
2. Les équipes semblent de plus en plus ouvertes à donner une chance à leurs jeunes joueurs, puisque l'on voit une légère augmentation dans les dernières années, comparativement au début des années 2000.
Il faut aussi prendre en compte que certains joueurs n,ont fait qu'une saucette de quelques matchs et qu'ils n'ont pas tous jouer l'année complète.

Maintenant, si on analyse les meilleurs espoirs de la prochaine cuvée, qui seront les joueurs qui joueront dans la LNH l'an prochain? Je vais énumérer les 10 meilleurs espoirs de la cuvée 2020, ce n'est pas mon mock draft, mais ce sont souvent les 10 joueurs qui reviennent le plus dans les discussions pour sortir assez rapidement. Il serait surprenant qu'un joueur qui n'est pas issu de ce groupe se taille une place dans une formation de la LNH l'an prochain.

1. Alexis Lafrenière est assurément une valeur sûre. Après 3 années passées dans la LHJMQ, il ne fait aucun doute que le jeune sera dans la LNH l'an prochain, même s'il est repêché par une bonne formation.

2. Quinton Byfield a le gabarit pour s'imposer dès l'année prochaine , peu importe l'équipe qui le repêchera. Il devra peut-être s'adapter un peu à la vitesse de la LNH, mais il n'a rien à gagner à demeurer dans la OHL.

3. Tim Stutzle a de très bonnes chances de jouer dans la LNH l'an prochain. Bien qu'il n'a pas un gabarit imposant, il est un bon patineur et lit très bien le jeu. Il s'est très bien débrouillé dans une ligue d'homme en Allemagne cette année. La seule raison pour laquelle il ne jouerait pas dans la LNH l'an prochain, c'est parce qu’il resterait en Europe.

4. Cole Perfetti pourrait être en mesure de jouer dans la LNH l'an prochain. Il est très agile et a un bon sens du jeu, mais son coup de patin n'est peut-être pas à point. Je crois que cela va dépendre du club qui va le repêcher, par exemple Ottawa, qui n'a pas beaucoup de joueurs établis encore. Il pourrait très bien retourner dans la OHL , puisqu'il aura un peu d'aide en attaque l'an prochain avec l'arrivée de Albin Grewe.
https://www.toutsurlehockey.com/44858/manchettes/tslh/OHL/2020-07-13/un-peu-daide-pour-cole-perfetti-lan-prochain/

5. Lukas Raymond est un très bon fabricant de jeu, mais il a connu une saison en deçà des attentes avec Frolunda, en Suède, ayant un temps de jeu limité. Corey Pronman pense qu'il a tous les outils pour devenir un excellent joueur sur l'avantage numérique, mais il pourrait très bien demeurer en Europe une saison de plus, pour peaufiner son jeu et acquérir de l'expérience.

6. Marco Rossi est un joueur que j'adore. Par contre, il n’est pas nécessairement très rapide encore et ne fait que 5pied 9. Il pourrait bénéficier d'une année supplémentaire dans la OHL, mais à part sa vitesse, il a tous les outils pour jouer dans la LNH. André Tourigny, son entraineur, dit de lui qu'il est un joueur combatif et possède de très bonnes habiletés. Il est le genre de joueur que les entraîneurs adorent, et je suis convaincu qu’il jouera dans la LNH l'an prochain.

7. Jamie Drysdale est probablement le meilleur défenseur de la cuvée 2020. Bien peu de défenseurs réussissent à percer le club dès leur année de 18 ans. Il est bon dans les deux sens de la patinoire et ne prend pas de risque inutile. Je crois qu'il est très mature, et pourrait causer une surprise au camp d'entrainement, ne sait-on jamais!? Rare que des jeunes défenseurs percent l'alignement de l'équipe Canada des moins de 20 ans, et lui l'a fait, en étant l'un des 4 premiers défenseurs de l'équipe.

8. Alexander Holtz est un joueur qui, comme Lukas Raymond, jouait en Suède cette année en première division. Il s'agit d'un excellent franc-tireur qui a un bon coup de patin, mais qui manque de rythme occasionnellement. Je ne crois pas qu'il va jouer l'an prochain dans la LNH.

9.Yaroslav Askarov est considéré comme le meilleur espoir devant le filet depuis bien longtemps! Mais de à à croire qu'il sera dans la LNH l'an prochain... les gardiens ont besoin de plus de temps pour se développer, et jouera probablement au moins 2 ans dans la KHL avant de faire le saut en Amérique du Nord.

10. Jake Sanderson est le meilleur défenseur gaucher de ce repêchage. On dit de lui que c'est un bon patineur, qui fait tout bien, mais sans être remarquable. Il offre de bonne première passe, mais n’est pas un quart-arrière. Il s'est engagé avec l'Université du Dakota du Nord, mais ne devrait pas y passer ses 4 ans. Il ne devrait pas jouer dans la LNH avant encore 2 ans.

Voici mes projections, qui sont plutôt subjectives. Je le répète, il ne s,agit pas d'un mock draft de ma part, puis un même si un joueur réussit à jouer à 18 ans dans la LNH, cela ne veut pas dire qu'il sera nécessairement meilleur qu'un joueur qui aura attendu deux ans avant d'y arriver.

Si on compare la cuvée de cette année par rapport aux précédentes, je crois que l'on a une très bonne cuvée, et que plusieurs jeunes réussiront à percer le club qui les ont repêchés cette année. On peut aussi prendre en compte que puisque la saison va débuter plus tard, certains jeunes profiteront du fait qu'ils auront eu quelques mois au niveau junior et pourront percer le club en décembre en raison des quelques mois supplémentaires dans le junior ou chez les adultes en Europe. À noter que la pandémie va peut-être refroidir certains Européens pour l'an prochain, c'est aussi un scénario possible!

+1
  
Tags : draft repechage 2020 
Aucune commentée.

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#133392

Steph54
Je suis daccord qu'il y a eu quelques déceptions, j'aurais cependant dû ajouter à mon tableau les joueurs qui ont joué quelques matchs seulement, car certains joueurs n'ont que jouer une poignée de match dans la LNH avant de retourner avec leur club junior.
On peut prendre un gars comme grigorenko, qui a été garroché pendant ces deux premières années entre la LNH, AHL et LHJMQ, c'est sûr que son développement allait être déficient un peu à changer de club...

21.Juillet.2020 - 15:36   
   0  
#133383

hockeyfan14
Super analyse, on voit cependant que le développement de certains joueurs n'a pas été optimal dans certains cas et on peut se demander si une année supplémentaire dans les mineures leur aurait été bénéfique... Des gars comme Burmistrov, Grigorenko, Bennett, Zacha, Jost étaient quand même tous supposés avoir de meilleurs débuts de carrière!

20.Juillet.2020 - 22:11   
   0  

Réseaux sociaux