Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  11.Juillet.2020 - 07:53
3160  
 

À défaut de le voir dans la LNH cet été, voici une analyse vidéo approfondie d'Alexander Romanov

MTL.jpg
Photo par John Chedid ©
Dernièrement, toutsurlehockey.com a eu la chance d’élaborer un partenariat avec Instat qui nous donne accès à une tonne de vidéos et de statistiques. Cela nous permet d’augmenter radicalement notre champ de vision sur la planète hockey. Avec cet outil, nos analyses seront plus élaborées et le résultat en sera amélioré. Habituellement, il est fort difficile d’écouter des matchs juniors A en Finlande ou des divisions inférieures à la KHL, mais maintenant ce sera possible. Avec la passion que j’ai pour le recrutement amateur, le repêchage et tout ce qui entoure les espoirs, vous pouvez comprendre que je suis très emballé par l’outil qui est maintenant à notre disposition.

J’ai déjà beaucoup de profils d’espoirs de fait jusqu’à maintenant. Je ne les repasserai pas tous pour en insérer des vidéos, car ce n’est pas nécessaire et ça ne me tente pas (tout simplement). Toutefois, ce que je peux et veux faire présentement est de vous permettre d’en connaître d’avantage sur les meilleurs espoirs du Tricolore. Peu peuvent se vanter d’avoir vu jouer Alexander Romanov en Russie, Mattias Norlinder dans l’Allsvenskan ou Cole Caufield et Jordan Harris dans la NCAA. C’est donc sur eux que je vais me pencher. Je vais construire des textes avec des séquences vidéo vous montrant leurs forces et leurs faiblesses. Je ne m’étendrai peut-être pas (je dis peut-être, car j’ai tendance à le faire) dans de longs paragraphes d’explication. Je vais garder ça court, car « un vidéo vaut bien plus que 1000 mots ».

Ma première cible est Alexander Romanov. Le meilleur espoir en défensive du Canadien vient de jouer deux saisons complètes dans la KHL. Bien qu’il soit apprécié de la plupart, les visionnements que les partisans ont de lui datent des deux derniers championnats du monde junior où le défenseur a dominé. Ainsi, plusieurs sont très enthousiastes, tandis que d’autres essaient de calmer les ardeurs ou sont complètement désillusionnés du Russe. Avec cet article, je vais essayer de mettre des images sur ce qui se dit du jeune. Prêt ? Partez !

Mobilité

La force principale d’Alexander Romanov (#26) est sa mobilité ou, plus précisément, sa technique/agilité de patin. Que ce soit dans n’importe quelle direction, le jeune est capable de développer une puissance impressionnante en peu de temps. Cette capacité peut être dite élite à ce point-ci. Dans la vidéo ci-dessous, vous allez voir de courtes séquences où Romanov démontre son savoir-faire dans cette catégorie.

(#1) On voit, ici, l’une des particularités du défenseur. Lorsqu’il pivote, Romanov va chercher énormément de puissance ce qui fait que l’adversaire ne peut se détacher de lui. En récupération de rondelle libre, c’est évident qu’il est excellent.

(#2) Cette section démontre l’efficacité de ses pivots, mais également l’utilisation de son jeu de jambes pour s’ouvrir les lignes de passes en relance. Il garde toujours la tête haute et prend le temps de repérer sa cible.

(#3) La troisième séquence affiche Romanov en offensive. Ce dernier rate un retour et cela crée malheureusement un surnombre. L’espoir ne lâche pas et se repli rapidement. On voit donc qu’il est toujours prêt à réparer ses erreurs/malchances. Il gêne juste assez l’attaquant adverse pour éviter un lancer. Sa vitesse en ligne droite n’est pas sa plus grande force, mais elle est loin d’être mauvaise. C’est bien au-dessus de la moyenne.



Physique

Tout le monde le sait, la force physique d’Alexander Romanov est l’un de ses principaux atouts. Demeurant toujours bas, il maîtrise l’art du coup de hanche le long des rampes, de la mise en échec, mais également de l’absorption des contacts. Encore une fois, sa mobilité l’aide énormément dans cet attribut et ça semble difficile de lui échapper. Pas besoin de vous expliquer chacune des séquences, le « kid » frappe fort et possède un bon timing.



Les séquences ci-dessous démontrent la capacité de Romanov à briser un plaqué. Malgré qu’il soit immobile ou presque, ce dernier est capable d’avoir le dessus sur un adversaire voulant le mettre en échec. Ça donne des moments assez cocasses qui valent assurément des moqueries venant des coéquipiers des joueurs se ramassant sur le derrière. Encore une fois, pas besoin de vous expliquer les séquences.



En avant du filet et le long des rampes, bien que le Russe soit physiquement fort, il se fait battre parfois. La plupart du temps, c’est par manque d’expérience. Romanov est excellent en contact physique, comme on a vu, mais quand il se prend contre un joueur agile et vif avec son bâton, ça peut mal finir pour lui. Dans ces cas-là, on peut voir une succession d’erreur qui est amenée par le fait qu’il se concentre un peu trop sur la rondelle. Ça s’améliorera avec le temps j’en suis convaincu. La vidéo ci-dessous comprend une séquence (#1) qui est très éloquente de ce que j’avance. Ça n’arrive pas souvent, mais comme n’importe quel jeune, les vieux loups (et/ou joueurs talentueux) sont outillés pour les battre.

La deuxième séquence (#2) montre un joueur rapide qui le passe comme s’il était un cône. Je ne sais pas si Romanov a manqué de communication avec son coéquipier ou s’il s’attendait à plaquer le joueur le long de la rampe, mais ça n’a pas bien été pour lui. Encore une fois, manque d’expérience, rien de plus.



Situation défensive

En situation défensive, Romanov est à l’aise. Que ce soit pour bloquer des tirs, mettre en échec un adversaire ou couvrir les lignes de passes, c’est un élément positif la majorité du temps. Ce que j’aime le plus de lui dans ces situations (outre son jeu physique) est sa capacité à contrer l’adversaire pour ensuite récupérer le disque et relancer l’attaque. Gardant la tête haute et les pieds mobiles, on le voit monter le disque couramment ou faire une bonne première passe. C’est également dans ses capacités de suivre un adversaire qui tente de le déborder pour l’amener vers la bande. Cela tue le jeu efficacement et laisse le temps à ses coéquipiers de venir récupérer la rondelle si nécessaire.

(#1) Ici, très simple. Demeure dans l’angle du joueur pour bloquer le tir et réussi. Rien d’extravagant, mais très efficace. Romanov met ensuite de la pression sur l’attaquant et pousse la rondelle en dehors de son territoire.

(#2) Utilisant son bâton de la bonne façon, il dirige le joueur adverse vers la bande et l’attaque meurt à cet endroit. On le voit très actif dans cette séquence.

(#3) Parfois, on le voit « pincher » à sa ligne bleue pour tuer une relance ennemie. Dans cette séquence, Romanov retire la rondelle à l’adversaire et relance l’attaque lui-même.

(#4) Comme je disais plutôt, le défenseur ne lâche jamais. On le voit harponner l’adversaire pour neutraliser la chance de marquer. Il récupère ensuite la rondelle et relance l’attaque avec une bonne première passe.

(#5) Bonne séquence complète où on le voit batailler pour le disque strictement avec son bâton le long de la rampe. Ensuite, l’espoir récupère le disque, contourne le filet, relance l’attaque et, plus tard, après un bon tir, récolte une passe.



Situation offensive

En raison de la philosophie en Russie par rapport à l’utilisation des jeunes, on ne voit pas souvent Romanov en situation offensive. Lorsque ça arrive, je trouve qu’il n’a pas 100 % confiance. On le voit prendre les décisions simples et peu imaginatives. Je crois que ce n’est pas nécessairement un manque de vision, mais seulement la peur de mal faire et se voir son temps de jeu coupé. Son travail dans l’équipe est la défensive, rien de plus. En territoire adversaire, il doit seulement continuer de faire bouger la rondelle.

(#1) Ici, j’ai inséré un bon tir de la pointe qui mène ensuite à un but.

(#2) Même en territoire adverse, le Russe a une conscience défensive. Je vous mets ici deux séquences où on le voit « pincher » en offensive pour couper la relance adverse. Ses tentatives sont réussies et son entraîneur peut respirer.

(#3) Je vous mets ici plusieurs séquences où l’on voit Romanov relancer l’attaque lui-même ou y participer activement.



Sujet aux revirements

Je voulais, pour terminer, vous montrer des séquences où Romanov n’est pas à son meilleur. En Russie, ses décisions peuvent parfois laisser à désirer. Comme j’en parlais, son manque d’expérience ressort en certaines occasions et ça se règlera avec le temps. La vidéo ci-bas montre quatre moments où le chemin emprunté par l’espoir aurait pu être meilleur. Ce sont toutes des erreurs courantes chez les membres de la LNH, alors rien d’alarmant ici. Je veux seulement vous montrer qu’il n’est pas un saint non plus.

(#1) La vidéo débute assez bien pour Romanov, alors qu’il participe à la relance et à l’entrée de zone, mais son choix de tir est assez faible. Il espérait probablement un retour juteux dans l’enclave, mais cette chance de marquer est gaspillée. On le voit par la suite effectuer un beau repli, mais demeure inactif devant le filet. Il n’effectue pas nécessairement le mauvais jeu (c’est surtout son coéquipier le fautif), mais une chance de marquer est, tout de même, créée.

(#2) Le jeu simple aurait été de continuer à faire circuler la rondelle, mais Romanov a décidé de faire un tir non dangereux qui a été bloqué. Une échappée s’en suit, mais sans dégât.

(#3) Le défenseur fait une mauvaise passe par la rampe pour relancer l’attaque, alors qu’il avait tout le temps et l’espace au monde pour faire autrement. Toutefois, j’ai remarqué que cette équipe (CSKA) faisait souvent ce genre de jeu. La longue passe semble faire partie de leur plan de match souvent.



Conclusion

Ainsi, on voit que le gaucher qui est reconnu comme défensif a un certain potentiel en offensive. Sa production au Championnat du monde junior n’est pas arrivée de nulle part. Toutefois, il devra prendre confiance contre des hommes et essayer de développer son jeu. Je sais que Claude Julien n’est pas nécessairement le meilleur pour les jeunes, mais je crois qu’il est prêt pour la LNH. Sa mobilité, son côté physique et sa relance s’insèreront parfaitement sur les petites glaces, même si le temps de réaction sera plus court. Je ne serais vraiment pas contre le voir évoluer dans la LAH quelques mois afin que Joël Bouchard travaille un peu avec lui. Ça lui permettrait une adaptation plus progressive.

Est-ce que je le vois sur une première paire éventuellement ? Rien n’est impossible, mais j’en doute fortement. Je crois qu’un top 3 serait plus réaliste. Dès la prochaine saison, je le vois commencer sur la troisième paire pour aller sur la deuxième avec régularité vers la date limite des transactions. Romanov, à moyen terme, aidera à stabiliser la défensive du CH tout en étant actif en relance. Le Tricolore manque beaucoup de ce genre de joueurs et il arrivera à point pour l’organisation.

J’espère que vous avez aimé mon analyse à l’aide des séquences vidéo de Instat Hockey. Je vais également m’attarder à d’autres joueurs lors des prochaines semaines et je ne suis pas contre les demandes spéciales, alors n’ayez pas peur de me souligner des joueurs que vous voulez plus connaître dans les commentaires sur le site, les réseaux sociaux ou autres. Je suis encore un néophyte avec l’outil, ainsi, je ne l’utilise probablement pas encore à son plein potentiel. Pour finir, merci à Pier-Olivier Perron pour la musique dans les vidéos.


Écoutez notre dernier épisode du TSLH Podcast
Pour vous abonner au TSLH Podcast:


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 5
#133317

Ced244
Il a vraiment le potentiel de devenir un Vlasic! Je crois qu'un jour ce joueur va complémenter un défenseur offensif brut a merveille. Comme le duo Methot-Karlsson ou Vlasic-Burns. S'il atteint ce niveau avec une production de 20-30 pts par saison, ce sera parfait. Toutefois, sa peut prendre plusieurs saison avant d'atteindre ce potentiel la. Il faudra le laisser jouer et apprendre de ses erreurs.

12.Juillet.2020 - 11:57   
   +1  
#133310

Bruins17
@pascal.lapointe
On se calme ..... toutes que je dit est que ces juste Romanov par ci Romanov par là.
Laisser le jouer 1 match et même plusieurs matchs et après on analysera le tout.
Quand j?entends Romanov j?ai l?impressions que le CH à repêcher un 1er choix........
On s?emballe assez facilement ici et le passé prouve qu?on ces énerver pour pas grand chose. Je répète laissez jouer les jeunes.

**ces rien de personnel contre toi qui écrit d?excellent papier soit dit en passant tout comme tes confrères. Longue vie à TSLH ; )

11.Juillet.2020 - 08:39   
   +1  
#133309

mat.para
@Bruins17
Pour savoir son met favori, jte réfère à DLC haha l'aspect personnel de ce joueur esr assez couvert par eux lol

11.Juillet.2020 - 08:32   
   +2  
#133308

pascal.lapointe
Personne ne l'a vu jouer ou presque, c'est pourquoi il est la cible de ma première analyse. Ne clique pas si tu n'es pas content

11.Juillet.2020 - 08:24   
   +1  
#133306

Bruins17
Désolé mais Romanov chu pu capable.
Je peu bien croire que le monde s?ennuie du hockey mais là faut arrêter avec Romanov.
Tout se qui manque est de savoir se qu?il aime et son plat favori......
Une chose est sure, yé mieux d?être bon en TA.......

11.Juillet.2020 - 08:12   
   -1  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2020-2021

15 contrats à échéances au 2021-06-23.
8 joueurs autonomes au 2021-06-23.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2021-06-23.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [LW] - Tomas Tatar 5,3$ M 2017-2021 JA
 [C] - Phillip Danault 3,08$ M 2018-2021 JA
 [RW] - Joel Armia 2,6$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Artturi Lehkonen 2,4$ M 2019-2021 JAR
 [LW] - Jordan Weal 1,4$ M 2019-2021 JA
 [C] - Jesperi Kotkaniemi 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Ryan Poehling 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Cale Fleury 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [G] - Charlie Lindgren 0,75$ M 2018-2021 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,75$ M 2020-2021 JA
 [D] - Victor Mete 0,74$ M 2020-2021 JAR
 [LW] - Brandon Baddock 0,7$ M 2020-2021 JA
 [C] - Laurent Dauphin 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [D] - Noah Juulsen 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [C] - Alex Belzile 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-01
Fin de la saison : 2021-05-01
Date limite des transactions : 2021-02-23
Début du marché des agents libres : 2021-06-23



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux