Fermer

Publié par mat.para  -  24.Juin.2020 - 11:08
12682  
 

Opinion | S'ils optent pour cette solution, Bergevin et Timmins devraient songer à descendre de quelques rangs en 1ere ronde

Il y a quelques mois, le site web Danslescoulisses.com publiait une manchette à l'effet que l'organisation du CH pourrait repêcher Yaroslav Askarov comme premier choix. Cette rumeur a soulevé plusieurs débats à travers le web par la suite. Maintenant que le CH risque fort bien de repêcher autour de la huitième place - à moins d'un ''upset'' contre les Penguins - repêcher Askarov semble moins pertinent à mon avis.

Ceci dit, il semblerait que l'organisation présente un grand intérêt pour le gardien russe selon ce que rapporte Marc-Olivier Beaudoin, chroniqueur pour le site 25Stanley. Marco Rossi serait cependant la cible de prédilection si ce dernier se montre disponible au tour du CH. Avec cette information, le débat sur la sélection possible d'Askarov a repris de plus belle, une discussion dont je n'ai pu m'empêcher de participer. Personnellement, je ne repêcherais pas ce gardien en dépit de tout le talent qui l'habite, à moins que le CH recule de lui-même dans l'ordre en gagnant sa ronde de qualification contre Pittsburgh.

Pourquoi je ne le repêcherais pas aussi haut? L'argumentaire de dire que Price a 33 ans est bon, vraiment. Askarov tomberait possiblement prêt dans 2-3 ans alors que Price aurait 35-36 ans. Le timing serait bon, au même titre qu'il sera bon avec Cayden Primeau. Ceci dit, je trouve qu'il y a vraiment de bons joueurs qui se montreront utiles au CH en offensive d'ici 2 ans. Et ça, je ne suis pas près de passer par-dessus cette opportunité pour repêcher un gardien en première ronde. Mais, me dira-t-on: ''on repêche Askarov et on l'utilise comme monnaie d'échange dans un avenir proche si Primeau livre la marchandise''. Je me suis donc penché sur l'histoire pour me faire une tête et personnellement, je trouve que ce n'est pas une bonne stratégie.


Deux transactions payantes seulement

Lorsque j'ai effectué un tour d'horizon sur le site NHLTradeTracker, j'ai remarqué que les gardiens de but ne sont pas toujours les pièces les plus payantes dans les transactions. En effet, seulement cette saison et l'an dernier, on retrouve six transactions impliquant des gardiens de but. Du lot, seul l'échange de Robin Lehner à la dernière date limite vaut peut-être un peu le prix, car cela aura donné un choix de 2e tour au Hawks en plus de Malcolm Subban. Par la suite, le même constat revient sur chaque transaction impliquant un gardien: ce sont des gardiens de soutien et des gardiens expérimentés qui changent d'adresse.

Louis Domingue
, Mike Condon, Scott Darling, James Reimer, Jack Campbell, Zan McIntyre... Ce sont là tous des gardiens, dans les deux dernières années, qui sont changés d'adresse pour des prix assez dérisoires. C'est normal que le prix ne soit pas élevé, car déjà que la valeur d'un gardien sur le marché est plutôt pauvre, imaginez celle d'un deuxième gardien moyen ou d'un troisième. Au cours des dernières années, on n'a pas vraiment vu de transactions impliquant un jeune gardien prêt à endosser un rôle de partant comme on voudrait faire avec Askarov dans l'hypothèse expliquée ci-haut.

Il faut en fait remonter à la saison 1992 pour en trouver une.

La naissance du ''Dominator''

Le 7 août 1992, un jeune gardien prometteur du nom de Dominik Hasek fut jadis échangé aux Sabres de Buffalo. Au sein des Hawks, on comptait déjà sur Ed Belfour et Jimmy Waite comme tandem, donc on a opté pour une transaction dans le cas du cerbère tchèque. Bon, c'était un choix de 10e ronde, on en convient. Mais son potentiel brillait déjà à l'époque puisqu'il avait affiché de très bons chiffres en deux ans dans l'organisation des Hawks. Qui a-t-on obtenu pour le gardien qui écrira sa légende par la suite à Buffalo ?

Stéphane Beauregard, qui ne jouera aucun match à Chicago et un choix de 4e ronde, qui se transformera heureusement en Eric Daze. La suite de la carrière d'Hasek, on la connaît. Par contre, à l'époque, on comprend la décision de l'échanger, car on n’avait tout simplement pas la place pour lui.

On peut aussi revenir rapidement sur la transaction impliquant Tuuka Rask, ou devrait-on dire, ses droits. À l'époque, Andrew Raycroft sortait d'une saison exceptionnelle et les Leafs, désirant se dénicher un gardien partant rapidement, a concédé les droits de Rask, un jeune gardien ô combien prometteur, contre Raycroft. Encore une fois, on sait l'histoire qui en découle. Ces deux transactions sont simplement pour vous illustrer que ce n'est pas un fait clair qu'avec un gardien prometteur prêt à un poste dans la NHL, on obtient le gros lot sur le marché des échanges.

Enfin, une transaction impliquant un jeune gardien qui fut payante au final est celle de Cory Schneider. Les Canucks, avec Roberto Luongo comme partant, ont décidé de se départir de Schneider et en échange, ils ont obtenu un choix de premier tour (Bo Horvat). La transaction a bien tourné, mais n'est-ce pas quelque peu utopique de transiger Askarov pour un choix de premier tour dans 4 ans alors que présentement, la première ronde présente des choix de 1er tour d'une belle qualité ?

Donc, si on veut réellement repêcher Askarov?

Revenons à notre illustre espoir russe. Encore une fois, je dois dire ceci: je ne crois pas que repêcher Askarov pour l'échanger procurera un retour de transaction aussi important que ce qu'on pourrait repêcher lors de la première ronde 2020. Je m'explique. Si on décide de jeter notre dévolu sur Alexander Holtz, un joueur dont on parle peu puisque selon les rumeurs, ce serait Rossi ou Sanderson ou Askarov. Et bien si on choisit ce dernier, je doute que dans l'avenir, on obtienne un retour aussi intéressant que Holtz.

Donc, si l'organisation souhaite vraiment prendre Askarov au 8e rang, descendre de quelques rangs serait une option très justifiée comme le témoignais notre chroniqueur sur le ''thread'' Twitter. Choisir Askarov au 8e rang dans le but de peut-être l'avoir comme gardien ou peut-être l'échanger, c'est un choix perdu à mon humble avis. Vous pouvez ne pas être en accord, c'est bien correct. Rendu là, je baisserais mon rang de sélection de quelques échelons pour me retrouver dans la fourchette 11-12-13, où je crois qu'Askarov partira. Après tout, on peut certainement ficelé une transaction impliquant un joueur ou deux en plus du choix de premier tour contre un excellent joueur actif et un choix de premier tour plus bas. Bien évidemment, une telle décision devrait être prise si, et seulement si, Rossi, Sanderson ou tout autre espoir projeté dans le top6 ne glisse pas.

On s'entend que si Lucas Raymond glisse au 8e rang, le CH doit sauter dessus. S'ils prennent Askarov à la place où s'ils transigent pour descendre alors que l'attaquant suédois est disponible, les bras me tomberont.

Ce texte n'est qu'une opinion sur le sujet, sans plus. Quelle est la vôtre ?


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#133131

CS81
J'ai l'impression qu'il n'y a pas de consensus clair au sujet du joueur qu'ils vont choisir en 1ère ronde. Tous les choix sont possibles avec Timmins et Bergevin cette année. Rossi et Sanderson sont des candidats logiques, mais je suis surpris d'entendre que Askarov est aussi considéré par le Canadien. L'équipe a déjà Price qui est signé à long terme et le prometteur Cayden Primeau dans la LAH. Bref, on verra bien quel sera le choix du CH lors du repêchage.

24.Juin.2020 - 20:27   
   0  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2019-2020

10 contrats à échéances au 2020-07-01.
4 joueurs autonomes au 2020-07-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Max Domi 3,15$ M 2018-2020 JAR
 [R] - Dale Weise 2,35$ M 2016-2020 JA
 [G] - Keith Kinkaid 1,75$ M 2019-2020 JA
 [D] - Noah Juulsen 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Folin 0,8$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,8$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Victor Mete 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Joseph Blandisi 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [RW] - Michael McCarron 0,7$ M 2019-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux