Fermer

Publié par Lartchy  -  3.Juin.2020 - 19:59
1063  
 

Des statistiques fascinantes concernant Nathan Légaré

Nathan Légaré s'est fait un nom comme l'un des bons marqueurs de la LHJMQ. Pourtant, sa récolte de buts est passée de 45 en 2018-19 (en 68 matchs) à "seulement" 35 en 2019-20 (en 61 matchs). Pourtant, jamais je n'oserais parler d'une régression dans le jeu du choix de 3e tour des Penguins lors du dernier repêchage de la LNH. Donc, comment expliquer cette baisse de régime et surtout, comment prouver qu'il est un marqueur tout aussi constant que la saison dernière?

Commençons en se concentrant sur la saison 2018-19. Facteur excessivement important à considérer : Ivan Checkhovich. 105 points en 66 matchs lors de cette saison, dont 62 mentions d'aide. Ceux qui le connaissent savent à quel point il est un fabricant de jeu incroyable. Sur l'avantage numérique notamment, il était fou. Bref, sa présence a sans l'ombre d'un doute profité à Nathan Légaré.

Cette année-là, l'espoir des Penguins a marqué 14.7% des buts du Drakkar. C'est un très bon pourcentage. Il était l'une des pièces maitresses de l'attaque, mais comptait sur des gars comme Checkhovich, Gabriel Fortier, Yaroslav Alexeyev, Samuel L'Italien et Jordan Martel, notamment, pour l'épauler. Ainsi, il avait à ses côtés de bon fabricant de jeux mais pouvait aussi profiter d'une couverture moins serrée des adversaires.

Passons maintenant à la dernière saison. Après Légaré qui a mené le bal au niveau des pointeurs du Drakkar avec 71, voici les autres meilleurs pointeurs : Gabriel Proulx avec 52, Christopher Merisier-Ortiz (D) avec 45, Raivis Ansons avec 35... bref, on est loin des six gars avec presqu'un point par match ou plus de la saison précédente. En tout respect envers les autres, Légaré était pas mal le seul gros talent offensif à Baie-Comeau cette année. Ses 35 buts donnent 17.9% des buts du Drakkar. Oui, presque 18%. C'est 3.2% de plus que le pourcentage de la saison précédente. Difficile de dire que Légaré a été moins productif, n'est ce pas...

Et finalement, jasons de LA statistique qui retient mon attention. En 2018-19, Légaré a marqué un ou des buts lors de 34 matchs. Il compte 10 matchs de deux buts ou plus. La saison dernière, c'est lors de 31 rencontres qu'il a fait scintiller la lumière rouge. Si on ramène sur 68, on tombe à 34. Il a donc marqué aussi souvent en termes de soir de match, mais moins souvent lors d'un même match. En fait, il n'a que deux parties de plus d'un but cette saison. Deux matchs de trois buts face aux Foreurs en deux jours.

La conclusion dans tout ça? Nathan Légaré a été autant sinon plus efficace qu'en 2018-19 cette année. Il s'est démené du mieux qu'il le pouvait pour produire offensivement avec la 5e pire attaque de la LHJMQ cette saison. On ne pouvait pas TELLEMENT s'attendre à des miracles de sa part alors qu'un marqueur de buts a bien souvent besoin de fabricant de jeux pour le feeder. Bref, regardez bien aller Légaré s'il devait l'an prochain se retrouver dans une équipe dominante avec deux joueurs dominants à ses côtés. Je peux vous dire qu'il ne sera pas très loin des 50 buts s'il ne les dépasse pas (s'il joue au moins 60 matchs, on s'entend).

Merci à mon chum Louis-William Gagné pour la passe sur la palette dans ce dossier!


+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux