Fermer

Publié par mat.para  -  16.Mai.2020 - 12:51
25708  
 

Sondage | Si on refait le repêchage 2005, qui prendriez-vous entre ces trois joueurs?

REP.jpg
Photo par spectre73 ©
Qu'on me comprenne bien, le but ici n'est pas de critiquer le choix de la direction d'avoir sélectionné Carey Price au 5e échelon du repêchage 2005. À l'époque, on se cherchait un gardien d'avenir et un espoir d'exception comme Price à l'époque DEVAIT sortir dans le top 5 (top 10 au maximum). Par contre, l'histoire nous apprend que deux autres joueurs auraient très bien pu répondre à des besoins criants de l'organisation. Le problème était là: trop de besoins criants pour peu de choix au repêchage de qualité. On a dû faire un choix et il s'est arrêté sur Carey Price, le gardien jugé meilleur au monde par de nombreux chroniqueurs, par la majorité des joueurs de la LNH, mais pas par plusieurs amateurs de hockey.

Et si on refait ce repêchage?


Bon, tout d'abord, j'en conviens, ''c'est toujours facile à dire après.'' Je vois déjà ce commentaire sortir sur les réseaux sociaux. Oui, c'est facile à dire 15 ans après, mais est-ce qu'on doit s'empêcher d'en discuter pour autant ? Qu'a-t-on d'autre à faire en ''mode confinement'' ?

À l'époque, le Canadien affichait deux grosses lacunes, voire même trois, au sein de son organisation. José Théodore avait connu la gloire, mais son rendement commençait à se ternir alors qu'on ne voyait pas un gardien d'avenir en Cristobal Huet. Ceci dit, en offensive, cela faisait pitié. On n'avait réellement aucun premier centre de qualité et aucun attaquant en qui on peut confier l'issu d'un match. Deux autres options s'offraient au CH à l'époque...

Un premier centre étoile

Ça fait mal au coeur de le voir à ce rang de sélection, mais Anze Kopitar aurait fait un excellent premier centre à Montréal pour de nombreuses années. Choisi au 11e rang par les Kings, il est devenu dès son arrivée le centre numéro un de la formation californienne. À ce jour, seul Sidney Crosby affiche plus de points que le natif de la Slovénie dans le repêchage 2005. Par contre, il faut dire qu'il y a une méchante gang d'organisations qui a passé par-dessus ce joueur. Considérant que Jake Skille, Devin Setoguchi, Gilbert Brule Brian Lee et Benoit Pouliot ont tous sorti avant Kopitar, difficile de jeter la pierre uniquement sur le CH. On cherchait un gardien d'avenir et un centre de premier choix. On a penché pour l'option un.

Plus loin dans le repêchage, on trouve un certain T.J Oshie au 24e échelon. Cet ailier au flair offensif très intéressant s'est montré très fiable à travers les années. Par contre, encore une fois, on ne peut jeter la pierre aux organisations qui sont passées tout droit. Au 24e échelon, les formations jugeaient tout simplement qu'ils y avaient de meilleurs espoirs selon leur propre liste de l'époque. Dans la première ronde de ce repêchage, Oshie s'impose au 3e rang des marqueurs. D'une constance assez intéressante, l'attaquant américain a trouvé le don d'impressionner les tribunes avec ses qualités hors pair en tirs de barrage.

Et si on n'avait pas pris Price ?

C'est facile de dire que le CH ''aurait dû faire si et ça'', mais y'avait-il des gardiens intéressants dans les rondes subséquentes. Car après tout, ce n'est pas la norme de repêcher un gardien dans la première à moins que ce dernier soit une exception comme Price. Par contre, on se rend compte avec le temps que très souvent, les gardiens qui parviennent à procurer une Coupe Stanley à leur formation ne sont pas ceux qui sont dans la classe ''exception''. Donc, quels gardiens étaient disponibles dans les rondes subséquentes à la première ?

  • Ondrej Pavelec (2e ronde)

  • Jonathan Quick (3e ronde)


Donc, avec un peu de recul, le CH aurait bien pu se retrouver avec le même noyau qui a procuré deux coupes Stanley entre 2005 et aujourd'hui. Mais bon, selon vous, qui aurait fait un bon premier choix pour le CH si on vous pose la question ?