Fermer

Publié par mat.para  -  16.Mai.2020 - 12:08
795  
 

Chronique vintage | Ales Hemsky: Retour sur la carrière de celui qui tire sa révérence dans l'uniforme du CH

RET.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
Année 2000. Les Olympiques de Hull amènent un jeune joueur de la République tchèque au sein de sa formation et dès ses débuts, il impressionne grandement. Avec 100 points au compteur à titre de recrue, l'ailier remporte même le trophée Mike Bossy, remis au meilleur espoir de la LHJMQ. À l'été, les Oilers montent sur le podium au 13e échelon pour annoncer leur sélection. Déjà, des noms comme Ilya Kovalchuk (1er), Jason Spezza (2e) et Mikko Koivu (6e) ont trouvé preneur avant que Kevin Lowe, directeur général de l'époque prenne la parole. ''Avec le 13e choix, les Oilers sont fiers de repêcher, en provenance des Olympiques de Hull, Ales Hemsky.''

L'année suivante, il poursuit son développement dans la LHJMQ et offre un rendement similaire à la saison précédente. L'attaquant ne prendra pas beaucoup de temps non plus à s'imposer dans la LNH puisque seulement deux saisons dans la ''Q'' auront été nécessaires pour Hemsky. Il cumule dès sa première saison en LNH 30 points en 59 matchs. Ce rendement le classe au 8e rang chez les recrues de l'époque, une classe menée entre autres par Henrik Zetterberg (44 points), Tyler Arnason (39 points), Rick Nash (39 points), Ales Kotalik (35 points) et Niko Kapanen (34 points) pour fermer le top5. Jason Spezza, qui était sorti 2e dans la même année de repêchage que Hemsky, faisait également ses débuts la même année que l'attaquant tchèque. Le joueur de centre des Senators à l'époque avait conclu la campagne avec 21 points en 33 matchs.

Au long des saisons, Hemsky s'est imposé comme un rouage important de l'offensive chez les Oilers. Lors de la saison 2005-2006, l'année la plus faste entre 2001 et aujourd'hui, le Tchèque s'est hissé comme le meilleur marqueur de la formation et il aura su guider les Oilers jusqu'en finale de la Coupe Stanley. Ils se sont malheureusement inclinés contre les Hurricanes de la Caroline. Par la suite, sa carrière s'est gâtée à force d'enligner les blessures année après année.

Malgré deux exils en Europe en raison des différents lockout, Hemsky est demeuré fidèle à Edmonton. Ce n'est qu'après 11 saisons qu'il fait ses valises à la date limite des transactions en mars 2014. Les Senators l'accueillent et donnent un choix de 3e et de 5e ronde aux Oilers. Son acquisition devait donner un second souffle à la formation afin d'entrer en séries. Hemsky s'approchait du point par match à Ottawa, mais ce ne sera pas suffisant puisqu'ils ratent les séries. Le 1er juillet de cette même année, il signe un contrat de 4M$ par année avec les Stars pour une durée de trois saisons.

La production du joueur tchèque ne sera malheureusement jamais la même qu'à Edmonton et rapidement, il est exclu du portrait de l'alignement. Les blessures étant encore un fardeau important, il joue seulement 15 matchs lors de la saison 2016 2017.

Un essai raté pour les deux partis

C'est à l'été 2017 que Marc Bergevin se convainc de donner une chance au vétéran. Sur un contrat d'un million de dollars, Hemsky revient dans la belle Province sur ce qui sera sa dernière chance dans le hockey professionnel. L'histoire se voulait belle, alors que l'attaquant avait la chance de conclure sa carrière là où elle a commencé 17 ans plus tôt: au Québec. Malheureusement, l'essai ne sera pas fructueux pour les deux partis. Le Canadien admet que l'essai octroyé à Hemsky n'est pas concluant, alors que ce dernier ne joue que 7 matchs sous l'uniforme bleu-blanc-rouge. C'est tout de même sous cet uniforme qu'il tire sa révérence de la LNH

Mis de côté en raison d'une commotion cérébrale, le dossier médical d'Hemsky s'alourdissait encore plus. Ce n'est qu'il y a quelques jours qu'il officialise sa retraite du hockey professionnel. Voici un résumé de sa belle carrière dans la LNH:

  • Classé au 8e rang pour les points dans son année de repêchage

  • Trophée Mike Bossy dans la LHJMQ

  • Une médaille d'or et une bronze en championnat du monde

  • Une médaille de bronze aux Jeux olympiques

  • 845 matchs en LNH pour un total de 572 points






0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux