Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  11.Mai.2020 - 07:29
1535  
 

Analyse des banques d'espoirs | Devils du New Jersey : un repêchage capital pour leur avenir

REP.jpg
Photo par Alaney2k ©
Le New Jersey sera notre objectif de la journée, alors que nous allons nous pencher sur leur relève. Malgré les mouvements de personnel qui se sont produits dans la dernière année, les Devils n’ont pas réussi à performer à la hauteur des attentes. On peut soupçonner qu’une reconstruction est enclenchée lorsqu’on voit qu’ils n’ont fait les séries qu’une fois depuis 2012 et le fait que la formation est la plus jeune du circuit. Ce n’est plus les Devils du temps de Martin Brodeur avec une philosophie défensive. L’équipe se modernise et donnera beaucoup de place à la jeunesse selon moi. Le repêchage qui s’en vient sera très important pour eux, alors qu’ils possèdent trois sélections en première ronde. Scott Wheeler classe leur relève au 17e rang dans la ligue, mais comme j’inclus tous les joueurs nés entre 1998 et 2001, on doit considérer Jack Hughes et Nico Hischier. Ainsi, ils sont parmi l’élite dans cette tranche d’âge.

PrénomNomPositionDDNExpérience LNHRonde
 JackHughesC2001Oui1
 NicoHischierC1999Oui1
 MichaelMcLeodC1998Oui1
 NateSchnarrC19993
 TyceThompsonC19994
 YegorSharangovichC19985
 PatrickMoynihanC20016
 MitchellHoelscherC20006
 AarneTalvitieC/LW19996
 NikolaPasicC/LW20007
 NolanFooteLW20001
 JanneKuokkanenC/LW19982
 JesperBoqvistLW1998Oui2
 GraemeClarkeRW20013
 FabianZetterlundRW19993
 JoeyAndersonRW1998Oui3
 MikhailMaltsevLW/C19984
 NikitaPopugayevRW/LW19984
 ArseniGritsyukLW20015
 MarianStudenicRW19985
 JesperBrattLW/RW1998Oui6
 EetuPäkkiläLW19997
 TySmithLD20001
 NikitaOkhotyukLD20002
 KevinBahlLD20002
 MichaelVukojevicLD20013
 DaniilMisyulLD20003
 ReillyWalshRD19993
 CaseMcCarthyRD20014
 XavierBernardLD20004
 DavidQuennevilleRD19987
 YegorZaitsevLD19987
 MatthewHellicksonLD19987
 JérémyGroleauLD1999NA
 ColbySissonsLD1998NA
 ColeBradyG20015
 AkiraSchmidG20005


Attaquant

La saison de Jack Hughes a été quelque peu décevante au niveau de sa constance et de sa production. Je n’apprends à personne que le jeune centre est une vedette en devenir et qu’il arrivera à son potentiel éventuellement, mais que le saut dans la LNH a été difficile. Son gabarit n’a pas aidé et c’est sur quoi l’ancien premier choix au total doit travailler. Durant l’arrêt des activités, on peut s’imaginer que c’est ce que le centre est en train de faire, alors je m’attends à une hausse de sa production et de ses performances dans les bagarres à un contre un l’an prochain. Il ne va rester qu’à s’assoir et apprécier le spectacle pour la suite, car le potentiel est toujours là. Il ne faut qu’être patient.



C’est difficile de croire que Jesper Bratt n’a que 21 ans et qu’il a été repêché au cours de la 6e ronde en 2016. Ça fait déjà trois ans que ce Suédois foule les patinoires de la LNH. Sa production offensive augmente tranquillement, mais sûrement. C’est un ailier fort talentueux qui se démarque fort bien dans les trois zones. Ça n’allait pas terriblement bien en début de saison, alors que son utilisation était très questionnable, mais l’arrivée d’Alain Nasreddine comme entraîneur semble avoir tout changé pour lui. Son jeu, sa production et son utilisation se sont tous stabilisés. On espère que sa progression se poursuivra l’an prochain. Quel vol en 6e ronde !

A ce stade-ci, Jesper Boqvist est en pleine transition entre le hockey européen et nord-américain. C’est un ailier offensif spectaculaire avec de très bonne main et une agilité élite. Sa production a été quelque peu déficiente cette année, mais ça va se replacer, il y a trop de talent ici pour ne pas y arriver. Sa constance demeure un peu problème tout comme son physique. Son talent sera requis dans le futur, alors ils auront intérêt à lui laisser le temps de progresser.

Michael McLeod et Nico Hischier sont deux espoirs qui étaient bien en vus lors de leur sélection, mais qu’en est-il présentement ? L’ancien premier choix au total n’a pas nécessairement la production offensive qu’on le désire. Toutefois, c’est un joueur intelligent et complet qui est parfait pour enlever de la pression d’un premier centre. On n’a probablement pas encore vu tout l’étendue de son talent vu son jeune âge, mais on peut avancer qu’il formera un duo fort intéressant avec Jack Hughes dans le futur. Michael McLeod est reconnu comme l’un des meilleurs patineurs de son âge en ce moment. Dans le junior, cette capacité lui donnait de l’avance sur les autres. Toutefois, personnellement, je trouve qu’il n’a pas d’autres aspects intéressant à son jeu. Son gabarit est bien, mais il manque clairement de créativité. On dirait parfois qu’il ne sait pas quoi faire avec la rondelle en sa possession. De plus, son tir est moyen et ne peut battre un gardien facilement. Bref, ce n’est pas une sélection dans le vide pour eux, mais je ne crois pas qu’il deviendra un centre de troisième trio très efficace.



Deux espoirs du repêchage de l’an dernier ont connu une saison fortement décevante. En effet, Nolan Foote et Graeme Clarke ont manqué la majeure partie de la campagne 2019-2020 en raison de blessures. Nolan Foote qui a été acquis du Lightning est un maniaque de hockey qui n’arrête jamais de travailler. Son tir est foudroyant et vous l’avez assurément remarqué lors du dernier Championnat du monde des moins de 20 ans. L’effort qui est fourni est toujours adéquat et fait en fonction de l’équipe. C’est rare qu’on le voie faire un jeu égoïste qui coute un but. Sa plus grande faiblesse est son patin et son agilité. Va sans dire que beaucoup d’attention doit être portée là-dessus pour qu’il transpose son jeu dans la LNH. Clarke est un tireur né, mais n'est pas le plus rapide ou explosif. Toutefois, c’est un joueur combatif qui gagne beaucoup de bataille à un contre un en raison de sa fougue. L’ailier adore contrôler le jeu, mais je ne le vois pas comme un attaquant qui dirigera un trio dans la LNH. Si son chemin le mène dans la grande ligue, je le vois plus comme un marqueur énergique capable de contribuer de temps en temps. Ces deux ailiers ont encore beaucoup à montrer pour prouver qu’ils appartiennent à la LNH. Les blessures ont été un facteur, mais en général, ils n’ont pas produit à la hauteur de leur talent. L’an prochain sera un bon indicateur de leur futur.



Au centre Nate Schnarr, Joey Anderson, Aarne Talvitie, Nikola Pasic et Tyce Thompson sont tous des espoirs avec des points d’interrogation. Toutefois, on aime bien leur potentiel pour se rendre dans un rôle de profondeur dans la LNH. Je dirais qu’Anderson, Schnarr et Thompson sont ceux qui risque le plus d’y parvenir. Je ne les connais pas énormément, alors je ne m’étenderai pas dans les descriptions, mais Scott Wheeler trouve une certaine maturité à leur jeu lui laissant croire que la grande ligue n’est pas hors de portée.

Défenseur

Si vous voulez un bon exemple d’un défenseur qui est construit pour la LNH actuelle, vous pouvez regarder jouer Ty Smith. Ce n’est pas le plus grand ou le plus gros, mais ça ne l’empêche pas de faire son travail et d’être l’un des meilleurs joueurs du repêchage de 2018. Ce jeune Canadien combine une mobilité élite avec une vision offensive très développée. Ses habilités lui permettent d’être un spécialiste du jeu de puissance et d’être très fiable dans son territoire également. Vous le verrai s’épanouir dans le transport du disque d’un bout à l’autre de la patinoire et on espère que l’arrière continuera sa progression l’an prochain. Avec la mentalité du New Jersey, je crois que Smith aura tout le temps voulu pour s’accoutumer au jeu dans les professionnels.



Kevin Bahl n’est pas nécessairement un défenseur que j’apprécie à sa juste valeur. Son gabarit est vraiment intéressant tout comme sa vitesse, mais j’ai beaucoup de difficultés à voir autre chose. Le plus gros problème est la constance de ses performances. En défensive, l’arrière peut contrer n’importe qui, mais ce n’est pas rare qu’il perde ses batailles ou se fait traverser. En offensive, on ne le verra pas sur l’avantage numérique, car il manque de vision. Son tir est bon, mais je ne vois pas grand choses d’autres. Dans le junior ça allait bien, mais je doute que ça se poursuive dans le hockey professionnel.

Ce ne sont pas réellement des espoirs de premier plan, mais Nikita Okhotyuk, Daniil Misyul et Michael Vukojevic ont tous fait l’objet de profil de ma part en 2019. Ainsi, je vous les partage. Le premier est quand même talentueux et très compétitif. Sa mobilité est appréciable ce qui fait, qu’en relance, il est fort utile. L’arrière est calme et possède un bon instinct du timing pour savoir quand s’aventurer en zone offensive. En zone adverse, son tir est puissant. Ce n’est pas nécessairement un jeune avec une vision très développée. Il veut donc prioriser les jeux sécuritaires. Ça le rend un peu fade, mais non moins intéressant. Il y a un aspect physique à son jeu et c’est un meneur qui se lève dans les grandes occasions. En défensive, ce Russe joue dur et y prospère. C’est sa force. Il représente un beau projet pour les Devils. Pour les deux autres, Daniil Misyul et Michael Vukojevic, ces arrières ont quasiment le même profil qu’Okhotyuk. Ils sont gros, mobiles, leaders, robustes et s’épanouissent dans leur territoire. Les trois ne seront probablement que des joueurs de profondeur dans la LNH, mais qui dirait non à ce profil de défenseur ? Avec les petits joueurs que les Devils possèdent, je suis pas mal sûr qu’ils seront enjoués de pouvoir compter sur ces trois espoirs (s’ils parviennent à atteindre la LNH).

Personnellement, je ne connais pas Reilly Walsh, mais Scott Wheeler le tien en haute estime. En effet, l’analyste avance que ce jeune est une arme offensive dans la NCAA qui est dangereuse à un contre un. Ses mains sont agiles et il possède la capacité de créer des jeux spectaculaires de plusieurs façons. Un tir, une passe ou une feinte, Reilly vous tien sur le bout de votre chaise. Son gabarit, sa mobilité et son jeu en défensive sont tous à améliorer si l’ailier veut atteindre la LNH un jour.

Gardien de but

Vous pouvez m’éclairer si je suis dans le champ, mais rien de bien intéressant n’est présent dans leur banque. Mackenzie Blackwood sera le gardien numéro un, alors pas de besoin urgent pour le moment.

Stratégie pour le repêchage

Je ne crois pas que ce soit une formation qui repêche beaucoup selon leurs besoins, mais présentement, les Devils ont doivent acquérir des ailiers capables de marquer des buts pour compléter leurs centres élites. Je vais donc baser ma liste là-dessus. Je ne crois pas qu’ils diraient non à un défenseur à bon gabarit et présentant un potentiel de top 4.

ÉquipeRonde
New Jersey1
Arizona1
Vancouver1
New Jersey4
Boston4
New Jersey5
New Jersey6
New Jersey7


Choix de première ronde du New Jersey, de l’Arizona et de Vancouver (top 6 à 17)


1. Alexis Lafrenière
2. Quinton Byfield
3. Tim Stutzle
4. Jamie Drysdale
5. Alexander Holtz
6. Lucas Raymond
7. Cole Perfetti
8. Marco Rossi
9. Jack Quinn
10. Seth Jarvis
11. Jake Sanderson
12. Dylan Holloway
13. Noel Gunler
14. Anton Lundell
15. Yaroslav Askarov
16. Emil Andrae
17. William Wallinder


Non, mais ça va tellement être une première ronde intéressante pour les partisans du New Jersey. Ça ne m’étonnerait vraiment pas qu’un de leur choix soit échangé pour en acquérir au moins un en deuxième ronde. Je ne le ferais pas personnellement, car j’estime que ça leur permettrait d’accélérer grandement leur reconstruction. Je crois que leur cible au 6e échelon sera Alexander Holtz ou Lucas Raymond, deux ailiers intelligents et dynamiques qui iraient parfaitement dans leur système. Ensuite, au 10e rang, Jack Quinn et Seth Jarvis se doivent d’être sans leur mire en raison de leur talent offensif tout comme Jake Sanderson. Pour le dernier choix de première ronde, Noel Gunler et Yaroslav Askarov ne ferait pas de tort. S’ils réussissent à acquérir Alexander Holtz, Jake Sanderson et Noel Gunler dans le même repêchage, ce serait toute qu’une réussite. Leur banque d’espoirs ferait plusieurs bonds en avant dans les classements. Bref, j’ai bien hâte se voir leur stratégie.

h2>À lire également
Analyse des banques d’espoirs : Introduction et critères
Analyse des banques d’espoirs : Anaheim
Analyse des banques d’espoirs : Arizona
Analyse des banques d’espoirs : Boston
Analyse des banques d'espoirs : Buffalo
Analyse des banques d'espoirs : Calgary
Analyse des banques d'espoirs : Carolina
Analyse des banques d'espoirs : Chicago
Analyse des banques d'espoirs : Colorado
Analyse des banques d'espoirs : Columbus
Analyse des banques d'espoirs : Dallas
Analyse des banques d'espoirs : Détroit
Analyse des banques d'espoirs : Edmonton
Analyse des banques d'espoirs : Floride
Analyse des banques d'espoirs : Los Angeles
Analyse des banques d'espoirs : Minnesota
Analyse des banques d'espoirs : Montréal
Nashville




0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 3
#132884

pascal.lapointe
@sharksfan ; C'est une option en effet. Il a les qualités (comme Kane)

Gotchon, merci pour les informations, très apprécier, j'en prend note. Hischier j'ai confiance qu'il va bien se développer.

11.Mai.2020 - 21:42   
   0  
#132882

SharksFan
J'aimerais voir les Devils utiliser Hugues à l'aile lors de la reprise des activités. Je crois qu'il aurait beaucoup de succès à ce stage grâce à sa rapidité.

11.Mai.2020 - 19:27   
   +1  
#132874

Gotchon
Concernant les Gardiens :

Je n'ai pas vraiment vu jouer Akira Schmid dans les juniors en suisse, mais un ami qui l'a vu jouer m'a dit qu'il offrait un super niveau de jeu. Il me l'a vendu comme un gardien qui reste bien debout, relativement avancé par rapport à son filet, offrant ainsi peu d'angle de tir. Et qu'il savait attendre le bon moment pour reculer et descendre sur ces genoux. C'est le genre de gardien très bon en un contre un.

La saison passée, il s'est bien mis en évidence dans le championnat d'USHL, présentant un super pourcentage d'arrêt (meilleur de la ligue) dans une des équipes de fond de classement. Sans l'avoir vu jouer, je trouve que les stats sont séduisante, mais est-ce qu'il arrivera jusqu'à la LNH, ... pas sûr que ça suffise, il a encore beaucoup de boulot.

Cole Brady présente une évolution similaire, étant lui aussi en USHL à 19 ans. Il n'a pas l'air de casser la baraque non plus (et j'avoue, je ne suis pas du tout ce championnat). Pour l'instant, on peut dire que si Blackwood ne s'impose pas comme n°1, les devils devront transiger pour obtenir un numéro °1.

Après concernant les attaquants, Les devils ont une ligne de centre qui va devenir élite. Certes Hischier et Hugues ne sont pas encore des machines à produire, mais si on regarde leur entourage, c'est pas le grand luxe non plus. Hischier a pu bénéficier de Hall a ses débuts et a bien fait, mais quand Hall est parti, il s'est levé comme un leader. il est responsable dans les deux sens.

Hugues a souffert, mais malgré un faible bilan comptable, il n'a pas rougir, il a aussi prouvé qu'il faudrait compter sur lui, il s'est affirmé au fur et à mesure que la saison avançait. La seule erreur est qu'il aurait peut-être du débuter dans une ligue inférieur et débarqué plus tard dans la LNH après avoir emmagasiné plus de confiance en lui.

11.Mai.2020 - 15:30   
   +1  

Réseaux sociaux