Fermer

Publié par Lartchy  -  10.Mai.2020 - 15:05
509  
 

Une statistique prouve que l'Europe prendra de plus en plus de place dans la LNH

EURO.jpg
Ce n'est plus un secret pour personne : les Européens qui arrivent dans la LNH sont de plus en plus nombreux et dominants. Les Canadiens et les Américains prennent encore, évidemment, une place importante, mais cette place tend à diminuer avec les années. Le prochain repêchage de la LNH en est une preuve, alors que 6 des 10 premiers joueurs choisis pourraient venir de l'autre côté de l'Atlantique!



Statistique impressionnante : 47% des des 75 premiers joueurs choisis selon la liste de Nevalainen proviennent de l'Europe. C'est donc dire que Canada et États-Unis ne se partagent qu'environ la moitié des joueurs de cette tranche de qualité de l'encan. La Russie est bien réputée depuis longtemps, l'Allemagne commence à se faire un nom, puis la Suède et la Finlande continuent de gagner en popularité. Bref, ça vient de mieux en mieux en Europe.

Il serait très complexe d'entrer dans les différents programmes de développement, mais beaucoup croient que c'est le fait que l'Europe mise sur les habiletés individuelles avant le jeu d'équipe des jeunes joueurs qui fait que les joueurs se développent mieux. C'est une théorie bien plausible, bien qu'impossible à prouver.

Bref, revenons aux chiffres. Nevalainen a poursuivi la discussion qu'il a lancée avec un tableau montrant le pourcentage de joueurs repêchés étant européens depuis 2010. On voit bien la progression. Le nombre a augmenté assez drastiquement.



En ce moment, tout près de la moitié des joueurs actifs de la LNH provient du Canada. Les États-Unis possèdent eux environ 24% des joueurs. La Suède (10%), la Russie (5.5%) et la Finlande (3.6%) suivent. Les pays scandinaves sont en constante progression. La Suède, particulièrement, est en explosion. Vous pouvez visiter le tableau complet en cliquant ICI.

Bref, il devient excessivement important pour les formations de la LNH d'avoir une équipe de recrutement compétente et active du côté de l'Europe. Nevalainen a d'ailleurs critiqué, à tord ou à raison, les Sénateurs d'Ottawa à ce sujet, toujours en réponse à son propre tweet par rapport à la montée des jeunes joueurs européens.



Ce n'était pas une critique directe, mais on comprend très bien ce qu'il veut amener comme point. Les Sénateurs semblent n'avoir que deux recruteurs en Europe, si on se fit à la liste qu'il a partagée...

Il est à se demander ce qu'il en est des autres équipes de la LNH. En jetant, par curiosité, un œil à la liste des recruteurs du Canadien, j'ai été rassuré de voir que l'organisation ne délaisse vraiment pas l'Europe. Je ne ferai pas l'exercice avec toutes les formations, mais libre à vous de le faire!

Bref, les statistiques montrent bien que l'Europe prend de plus en plus de place dans le hockey nord-américain. Les raisons sont à la fois probablement nombreuses, mais inconnues. Le Canada devra fort probablement s'adapter s'il veut conserver sa place de pays fournissant à la LNH près de la moitié de ses joueurs...


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux