Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  30.Avril.2020 - 08:14
3096  
 

Analyse des banques d'espoirs | Wild du Minnesota : détentrice du meilleur ailier hors LNH

REP.jpg
On se dirige aujourd’hui vers une des formations les plus beiges du circuit, le Wild du Minnesota. Ce n’est pas que c’est une équipe mauvaise, mais on dirait que l’intérêt que j’ai pour eux n’a jamais vraiment été développé. Pourtant, depuis leur arrivée en 2000, ils font bonne figure en général. En 18 saisons complètes jusqu’ici, le Wild a participé aux séries pour neuf d’entre elles. Ce n’est quand même pas mauvais. C’est possiblement le manque de vedette offensive qui me « turn off » ou bien le style qu’ils préconisent. Présentement, ils alignent la 6e plus vieille formation au travers de la ligue et n’ont pas participé au bal printanier l’an dernier. Pour la saison actuellement en pause, ils étaient en pleine course. Concernant leur repêchage, généralement, ils réussissent à bien viser en première ronde avec des joueurs responsables. Toutefois, c’est un peu plus difficile dans les rondes subséquentes depuis les huit dernières années. Scott Wheeler classe leur banque d’espoirs au 14e rang et souligne que, récemment, leurs repêchages se sont bien déroulés. C’est surtout aidé pas la présence du meilleur ailier en dehors de la LNH présentement. Alors, voilà, lançons-nous !

PrénomNomPositionRondeExpérience LNHDDN
 AlexanderKhovanovC32000
 JackMcBainC32000
 AdamBeckmanC32001
 ConnorDewarC/LW31999
 BryceMisleyC41999
 MasonShawC51998
 DamienGirouxC52000
 MatveiGuskovC52001
 NikitaNesterenkoC62001
 SamHentgesC71999
 MatthewBoldyLW/C12001
 VladislavFirstovLW22001
 IvanLodniaRW31999
 WillBittenRW/C31998
 ShawnBoudriasRW61999
 DmitriSokolovRW/LW71998
CalenAddisonLD22000
 FedorGordeevLD51999
 SimonJohanssonRD51999
 FilipJohanssonRD52000
 MarshallWarrenLD62001
 HunterJonesG22000
 FilipLindbergG71999
 DéreckBaribeauGNA1999


Attaquant

Kiril Kaprizov s’en vient dès l’an prochain dans la LNH et il était temps, car le Wild a grandement besoin d’une vedette offensive pour passer au prochain niveau. Le Russe « domine » la KHL depuis quatre saisons maintenant. Ce jeune est un marqueur de but hors pair caractérisé par une agilité et une vitesse impressionnante. Toutes ses capacités vous indiquent qu’il sera une vedette offensive. C’est dans ses habilités de déjouer les défenseurs, de les déborder et de batailler avec eux dans le trafic. Même si son physique n’est pas imposant, il est bâti solidement. Bref, prenez-le dans votre pool l’an prochain, car il risque de créer beaucoup de surprises, surtout si son utilisation est à sa hauteur.



Matthew Boldy est l’espoir qui a été sélectionné l’an passé au 12e rang par le Wild. Voici ce que je disais de lui l’an passé : Boldy est talentueux, mais ce qui le démarque c'est sa fougue et son désir de travailler. Il est partout sur la glace. Son niveau de talent n'est pas le plus élevé dans le repêchage, mais son implication fait en sorte qu'il va excessivement bien compléter un trio dans le futur. C’est un joueur très physique et même s’il n'est pas très grand, Boldy est très costaud. Il crée beaucoup de revirements chez l'adversaire juste par la façon qu'il joue. L’ailier est responsable en offensive et en défensive ce qui fait qu'il peut jouer dans n'importe quelle situation. Ses endroits de prédilection sont autour du filet et le long des rampes. Boldy est le genre de joueur qui ferait des miracles avec des centres de haut calibre. Matthew n’a pas nécessairement connu une saison à la hauteur de son talent, mais ce n’est pas dramatique. C’est quand même 26 points en 34 matchs qu’il a cumulés. L’espoir a dû s’adapter à une nouvelle position (centre) et à un niveau plus élevé ce qui peut expliquer sa production. On s’attend à beaucoup de lui l’an prochain et j’ai bonne espérance que ça se passe bien.



Alexander Khovanov est un choix de troisième ronde du repêchage de 2018. Ayant évolué pour les Wildcats de Moncton, on peut dire que les Québécois le connaissent quand même bien. Cumulant 99 points en 51 matchs cette année, il siégeait au 2e rang dans la LHJMQ derrière Alexis Lafrenière avant l’arrêt des activités. Il a le potentiel de devenir tout un vol du Wild. Malgré son gabarit moyen, le Russe affiche un centre de gravité plutôt bas. Il maîtrise son corps et l’art de déstabiliser l’adversaire lors de contact. C’est pourquoi il s’épanouit dans le trafic où il est capable de déjouer n’importe qui en espace restreint. Non seulement c’est un bon marqueur, mais c’est aussi un fabricant de jeu émérite. Il a vraiment tout pour plaire si on prend en compte que, sans la rondelle et dans sa zone, il est responsable et impliqué. Seul point négatif est son patin qui n’est pas assez explosif ni rapide. Ça se travaille, alors je n’ai pas de doute que ça viendra.



Ensuite, nous avons Adam Beckman, Vladislav Firstov et Sam Hentges. Pour le premier, voici ce que j’écrivais l’an dernier sur lui : il s’agit d’un ailier marqueur de but avec un bon gabarit. Le potentiel est là, mais marquer des buts dans la NHL lui demandera un bon développement et une volonté de fer. Il est excellent pour contrer l'adversaire, mais son patin est quelque peu déficient. Il est toutefois sur le bon chemin même si sa vision n’est pas la plus développée. Pour Firstov voici mes mots : Attaquant rempli de talent et complet. Son gabarit est loin d'être un problème et s'il ne développe pas son offensive au prochain niveau, c’est un joueur assez versatile pour devenir un bon attaquant de profondeur. Son arsenal comprend de bonnes mains, de la compétitivité, de l’explosif et un tir très puissant. Ce n’est pas le plus créatif, mais on aime l’avoir sur la glace, peu importe la situation. Pour Sam Hentges, je ne le connais pas du tout ou presque. Scott le décrit comme un attaquant offensif qui peut dicter le jeu dans les trois zones. On ne parle pas ici d’un potentiel énorme, mais l’analyste mentionne qu’on pourrait le voir un jour dans la LNH. Ce ne sera pas un attaquant prolifique, mais plutôt un centre complet pouvant jouer un rôle de profondeur et sur les unités spéciales.



J’aimais beaucoup Matvei Guskov des Knights de London à son année de repêchage, mais son manque de progression me déçoit beaucoup. Il tombe de plus en plus dans l’oubli. Il est fort à parier qu’il ne recevra pas de contrat l’an prochain. Voici ce que je disais de lui : il est un jeune très déterminé et qui sait comment utiliser son énergie à bon escient. L’ailier est plus un marqueur qu’un passeur, mais possède assez d’intelligence pour prendre les bonnes décisions avec la rondelle. Il joue toujours à pleine vitesse ce qui lui permet d’être efficace dans les trois zones. On le retrouve dans un excellent système à London et ça va lui permettre de bien se développer pour l’avenir. Il aime le jeu physique, mais devra prendre du poids s’il désire continuer à utiliser son corps dans la NHL. Je me suis probablement trompé sur lui. Ce serait possible de le voir rebondir l’an prochain, mais ne gagez pas votre chemise là-dessus.

Défenseur

Il n’y avait pas beaucoup de choses à se mettre sous la dent en défensive pour le Wild avant de faire l’acquisition de Calen Addison. Suite à son acquisition, il est aussitôt devenu leur meilleur espoir à cette position. La relève en arrière n’a pas été priorisée par l’organisation au cours des dernières années en raison, probablement, de la profondeur que l’on observe dans la grande ligue. Addison foulera fort probablement le top 4 du Wild au cours des prochaines années comme en parlait l’un de mes collègues le 11 avril. Je ne vous répèterai pas tout ce qui a été dit dans sa manchette, je vous mets donc le lien. Bref, on a confiance en ce jeune et Pittsburgh va s’en mordre les doigts.



L’autre espoir notable en défensive est Marshall Warren. Voilà ce que je mentionnais sur lui l’an dernier : un diamant brut. Il possède beaucoup de potentiel et est un bon patineur très confiant avec la rondelle. Warren n'a peut-être pas ce qu'il faut pour devenir un top 4 dans la NHL ultimement, par manque d’IQ, c’est un joueur stable dans sa zone et en offensive. Il est agressif en relance et travaille toujours fort. Une prise de poids doit être entreprise et une amélioration au niveau de la prise de décision. Tout ce que je disais est encore vrai aujourd’hui. Ce qu’on aime est que Warren n’a pas plafonné cette année, alors qu’on a vu son jeu progresser.



Gardien de but

Hunter Jones est l’espoir le plus important chez les gardiens du Wild. Il est gros et très athlétique selon l’analyste Scott Wheeler. Ses performances manquent un peu de constance, mais lorsqu’il est dans sa zone, il peut voler des matchs à lui seul. On verra ce que son arrivée chez les professionnels nous réserve.



Stratégie pour le repêchage

Vous allez me voir venir, à mes yeux, c’est au niveau de la défensive qu’ils vont se concentrer. Généralement, le Wild sélectionne des espoirs responsables qui peuvent tirer leur épingle du jeu dans les trois zones. Je ne crois pas que cette année va être différente, alors gardons cela en tête dans l’élaboration des listes. Heureusement pour eux, ils détiennent leur premier choix, celui de Pittsburgh et leur deuxième choix.

ÉquipeRonde
Minnesota1
Pittsburgh1
Minnesota2
Minnesota4
Minnesota5
Minnesota6
Minnesota7


Choix de première ronde du Minnesota (top 14)
Je vais faire ici une liste de 14 choix en raison du fait que selon la loterie, ils peuvent choisir dans le top 3 ou de 11 à 14.

1. Alexis Lafrenière
2. Quinton Byfield
3. Jamie Drysdale
4. Tim Stutzle
5. Lucas Raymond
6. Marco Rossi
7. Jake Sanderson
8. Cole Perfetti
9. Anton Lundell
10. Alexander Holtz
11. Yaroslav Askarov
12. Jan Mysak
13. Jack Quinn
14. Emil Andrae

Ce n’est pas que je ne suis pas un partisan d’Alexander Holtz, mais c’est le seul joueur qui n’est pas vu comme complet dans le top 10. C’est pourquoi il tombe aussi bas. Il est fort probable que le Suédois est plus haut que cela dans leur liste, mais en suivant la logique que j’ai décrite plus haut, c’est ce que j’en viens à mettre comme constat. Jan Mysak au 12e rang peut être tôt selon plusieurs, mais je le vois dans ma soupe. J’ai vraiment hâte de le voir l’an prochain. Au 11e rang, je crois qu’Anton Lundell serait une sélection fort probable pour eux (s’il est disponible). Quoi de mieux qu’un clone (ou presque) de Mikko Koivu pour le remplacer lorsque le Finlandais ira à la retraite dans les prochaines années ?

Choix de première ronde de Pittsburgh (top 25)


Beaucoup de défenseurs seront disponibles à ce rang. Je vais donc y mettre une attention particulière. Vous verrez aussi des attaquants, car certains ne peuvent pas être écartés en raison d’un besoin en défensive.

1. Seth Jarvis
2. Braden Schneider
3. Dawson Mercer
4. William Wallinder
5. Hendrix Lapierre
6. Kaiden Guhle
7. Lukas Cormier
8. Helge Grans
9. Lukas Reichel
10. Brendon Brisson

En fonction de ce qui se passe au cours de la journée, tous ces joueurs ont une chance d’être encore disponibles au 25e rang. Les trois premiers seront fort possiblement partis, mais on a déjà vu plus surprenant. William Wallinder à ce rang serait vraiment un vol, mais je les vois très bien jeter leur dévolue sur Kaiden Guhle ou Lukas Cormier. Je n’ai pas de sources, mais à mes yeux c’est un match parfait pour eux. Ce sont deux jeunes au potentiel élevé qui pourraient connaître un développement excédant les attentes. Leurs attributs reluisent la LNH et j’adore cela d’eux.

Choix de deuxième ronde du Minnesota (top 42)


J’y vais ici avec le meilleur choix disponible toutes positions confondues. Plusieurs joueurs s’offrent, mais surtout, plusieurs types d’espoirs. Cette année, en deuxième ronde, nous voyons des espoirs responsables, d’autres robustes, certains petits et rapides, tandis que d’autres sont des meneurs nés en offensive ou en défensive. Comme mentionné précédemment, je vais y aller encore avec des jeunes responsables avec une préférence pour la défensive.

1. Shakir Mukhamadullin
2. Justin Barron
3. Zion Nybeck
4. Topi Niemela
5. Eemil Viro
6. Roni Hirvonen
7. Jake Neighbours
8. Vasili Ponomaryov
9. Tyson Foerster
10. Ozzy Wiesblatt
11. William Villeneuve

Difficile de faire une liste pour ce choix sans mettre 30 joueurs dedans. Avec 10, ce sera correct. On y voit des attaquants et défenseurs responsables. Peu de joueurs là-dedans ont un potentiel de coup de circuit sauf Justin Barron et Shakir Mukhamadullin. Difficile de dire s’ils seront encore là. S’ils le sont, ce serait un très bon ajout à leur brigade pour le futur.

À lire également


Analyse des banques d’espoirs : Introduction et critères
Analyse des banques d’espoirs : Anaheim
Analyse des banques d’espoirs : Arizona
Analyse des banques d’espoirs : Boston
Analyse des banques d'espoirs : Buffalo
Analyse des banques d'espoirs : Calgary
Analyse des banques d'espoirs : Carolina
Analyse des banques d'espoirs : Chicago
Analyse des banques d'espoirs : Colorado
Analyse des banques d'espoirs : Columbus
Analyse des banques d'espoirs : Dallas
Analyse des banques d'espoirs : Détroit
Analyse des banques d'espoirs : Edmonton
Analyse des banques d'espoirs : Floride
Analyse des banques d'espoirs : Los Angeles

Écoutez notre dernier épisode du TSLH Podcast


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux