Fermer

Publié par Lartchy  -  18.Avril.2020 - 11:29
3664  
 

Jake Sanderson choisi dans les 10 premiers? Fort possible.

REP.jpg
Peu de défenseurs sortiront tôt en première ronde au prochain repêchage de la LNH. On sait depuis longtemps que Jamie Drysdale sera dans les premiers joueurs choisis, mais pour ce qui est du reste, c'est assez tranquille. Par contre, tout au long de la saison, un certain Jake Sanderson grimpait dans les projections. Alors que certains le voient maintenant percer le top-10 (j'en fais partie), d'autres le voient toujours sortir plus près du 20e rang. Pourquoi engendre-t-il autant de discussions sur la planète hockey?

Sanderson est loin d'être le joueur ayant le plus gros upside offensif du repêchage. On a l'habitude de voir les équipes repêcher des étoiles offensives tôt en première ronde, surtout lorsqu'on parle de défenseurs (Miro Heiskanen (3), Cale Makar (4), Quinn Hughes (7), Adam Boqvist (8), etc.). Ce ne sont que quelques exemples. Sur le plan offensif, Sanderson n'est pas aussi flamboyant qu'eux. On ne lui enlèvera pas cependant qu'il a un certain upside offensif, on en reparlera.

Il faut savoir que le jeu défensif de Sanderson est très solide. En fait, à mes yeux, aucun doute sur le fait qu'il soit le défenseur le plus solide dans sa zone du repêchage. Sa bonne shape de 6'02" et 185 lbs l'avantage dans les coins de patinoire en zone défensive et il y excelle. Je le trouve un peu "frêle" en le regardant, donc je suis persuadé qu'il sera encore plus efficace en bataille 1vs1 le long des rampes lorsqu'il aura pris du poids. C'est clair qu'un gars de 6'02" peut peser plus que 185 lbs et ça l'avantagerait beaucoup. Pour revenir au jeu défensif, Sanderson a un "très bon bâton" et l'utilise super bien pour faire perdre le contrôle du disque à l'adversaire. Son positionnement lui donne souvent l'avantage du jeu avant même que la rondelle arrive sur le bâton du joueur adverse. Sanderson est agressif et c'est assez rare qu'il s'en fait passer une p'tite vite. Si la rondelle passe, le joueur ne passera pas. Bref, le jeu défensif de l'Américain explique en énorme partie pourquoi je le vois sortir assez tôt au repêchage.

On arrive maintenant au fameux upside offensif. Sans être un fabricant de jeu exceptionnel, Sanderson a quand même un potentiel intéressant. Il fait une bonne première passe, mais n'a vraiment pas peur de monter lui-même le disque d'un bout à l'autre. Il le fait d'ailleurs bien. Son coup de patin est très bon, sans être des plus fluides à première vue. Ce n'est pas toujours sexy, mais c'est efficace. Lorsqu'il est en contrôle de la rondelle, il ne va pas sortir 1932 feintes pour déjouer tout le monde. Il garde la tête haute et repère facilement ses coéquipiers. Sinon, il semble adorer diriger la rondelle au filet pour donner des retours dans l'enclave. Il ne se complique pas la vie. Chose intéressante : il adore visiblement "pincher", donc foncer sur la rondelle pour l'empêcher de sortir du territoire. Il le fait très bien, car même si la rondelle sort parfois, il bloque un homme pour éviter le surnombre. Si ses coéquipiers le "backent" bien, aucun problème. Plus souvent qu'autrement, il va permettre à son équipe de garder le contrôle en zone offensive, donc on aime ça. Comme son coup de patin, son jeu offensif n'est pas toujours sexy, mais très efficace. Je ne veux même pas parler de statistiques. Sanderson joue dans un programme de développement et ça ne lui rendrait pas justice d'entrer les stats dans le débat.



Il y a quelques semaines, je riais naïvement des gens qui voyaient le défenseur dans le top-10 du prochain draft. J'avais fait l'erreur de débutant de regarder les statistiques et les rankings des spécialistes, qui datent un peu. Ça fait maintenant 3 jours que je regarde beaucoup de vidéos et que je lis sur lui, et je ne vois pas comment il pourrait sortir plus tard que le, disons, 12e rang. La seule façon, ou presque, d'obtenir un défenseur comme lui aujourd'hui : tu le repêches. C'est un peu le Moritz Seider de 2020. Certaines équipes doivent l'avoir très haut sur leur liste et n'hésiteront pas à le repêcher. Maintenant, la question : "est-ce qu'une de ces équipes repêchera dans le top-10?". Si oui, Sanderson sera choisi dans les 10 premiers.

Je ne veux pas parler du duel Drysdale-Sanderson. Les deux joueurs sont trop différents. Est-ce vraiment possible que l'Américain passe devant le Canadien? Honnêtement, je serais surpris, mais pas tant que ça. Je crois que des équipes peuvent préférer le style de jeu plus complet d'un Sanderson, donc... bref. Dans tous les cas, j'ai excessivement hâte de voir à quel moment les deux entendront leur nom. Dans le cas de Sanderson, je crois qu'il est très près de la LNH, même s'il est un des plus jeunes joueurs du repêchage. Son jeu défensif l'aidera certainement à ne pas avoir l'air fou et il pourra travailler tranquillement sur son apport en attaque. À suivre...


+3
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#132740

hockeyfan14
Très bon prospect. J'estime qu'il a le potentiel pour devenir un joueur entre un Zach Werenski et un Jacob Trouba. Montreal se doit ABSOLUMENT de le considérer s'il est encore dispo entre la 8e et 10e sélection. Cependant, il est "commited" à l'université North Dakota pour la saison 2021-2022 ce qui veut dire que techniquement ferait le saut dans la NHL dans 3 ans. J'hésiterais vraiment entre lui et Alexander Holtz à repêcher entre 8 et 10. Cam Robinson de DobberProspects mentionne qu'il est fort à parier qu'une équipe va tomber en amour avec lui tôt dans le repêchage.

18.Avril.2020 - 13:32   
   0  
#132739

andy118
Sanderson est un peu en quelque sorte un peu à la merci de l'enthousiasme des organisations face à son jeu...Un peu comme des défenseurs de l'an dernier qui étaient listés plus tard mais qui furent nommés bien plus tôt comme Moritz Seider ou Victor Soderstrom

18.Avril.2020 - 12:54   
   +1  

Réseaux sociaux