Fermer

Publié par Ese  -  5.Avril.2020 - 13:00
565  
 

Robin Lehner des victoires en dehors de la glace

VGK.jpg
Photo par Sarah Connors ©
Le cerbère Suédois vient de célébrer sa deuxième année de sobriété hier. Deux années qu'il considère comme les meilleures de sa vie.

De la dépression, de la consommation et des idées noires

Le gardien de 28 ans s'était ouvert sur le mal qui le rongeait dans un article pour The Athletic. Un témoignage fort, qui a permis de mettre en lumière que les maladies mentales peuvent toucher tout le monde et qu'il est important d'en parler. Le 29 mars 2018 était le jour qui changea sa vie, lui permettra de prendre les devants, de se battre et de revenir sur le droit chemin. Tombé dans la dépression, Lehner s'était réfugié dans l'alcool et un problème de consommation est vite venu le mettre en danger ainsi que ses proches. La veille d'une rencontre, il décida d'appeler son coach, d'en parler et s’il essaya de jouer le lendemain, il avait atteint un point de non-retour. Robin Lehner était plongé dans une spirale négative et une dépendance, qui lui ont même fait penser au suicide. Il a eu le courage de demander de l'aide autour de lui.

Une cure de désintoxication nécessaire

Le premier pas était fait, Lehner avait pu en parler, il avait pu prendre la mesure et la dangerosité de ses problèmes ainsi que l'impact pour lui et ses proches. Finalement, il se décida à suivre un programme de désintoxication. Il passera 9 semaines dans un institut en Arizona. Les médecins diagnostiqueront après 5 semaines une bipolarité de type 1. Lehner n'a cessé de remercier le support de ses proches, des médecins et du personnel de Buffalo (son club de l'époque), qui l'ont aidé à se battre et retrouver le droit chemin.

En fin de contrat à la sortie de la cure



Les Sabres l'ont soutenu durant tout le processus, mais côté glace, ils avaient pris la décision de ne pas prolonger le contrat de Lehner. L'ancien choix de 2e ronde des Senators, allait devoir se battre encore pour montrer que ses démons étaient bien derrière lui et que garder les buts d'une équipe de la ligue nationale, c'est ce qu'il sait faire le mieux. Les différents contacts avec des clubs du circuit étaient douloureux, des doutes quant à son passé, quant à sa situation; était il vraiment guéri ou n'allait-ill pas rechuter? Des entrevues qu'ils l'ont vraiment affecté et même tenté de se réfugier de nouveau dans l'alcool. Là encore, c'est en parlant, en s'ouvrant qu'il a pu réussir à ne pas replonger. Ça sera finalement les Islanders qui lui offriront un contrat inférieur à sa valeur intrinsèque, les fantômes de son passé n'étant jamais bien loin dans les têtes de ses nouveaux employeurs. Il signera pour 1.5M$ pour un an, il présentera une fiche de 25-13-5 avec une moyenne de but alloué de 2.13 et un pourcentage de réussite de 0.930. Une belle revanche sur la vie, car il ne sera pas étranger à la bonne tenue des Islanders qui blanchiront même les Penguins en première ronde des séries. Il mettra la main sur le trophée Bill Masterton, récompensant le joueur ayant montré le plus de persévérance et d'esprit d'équipe de la saison.

Un nouveau contrat à Chicago, puis un échange

Cette fois-ci, il prendra ses valises pour Chicago, après sa bonne saison, les Islanders auraient de la difficulté à lui accorder un contrat à sa juste valeur. Chicago n'ira nulle part, et il sera échangé à la date limite des transactions aux Golden Knights de Las Vegas. Un passage amer dans la ville des vents où il ne pense avoir jamais vraiment eu sa chance malgré des performances correctes sur la glace. Il est conscient qu'à Las Vegas il devra dans un premier temps évoluer derrière Marc André Fleury. Le gardien québécois âgé de 35 ans a cependant connu des difficultés cette saison, il sera intéressant de voir comment le filet sera partagé dans une franchise qui se doit de gagner. Avant l'arrêt forcé de la saison, Lehner avait été parfait avec 3 victoires, un blanchissage, une moyenne de but alloué de 1.67 et un pourcentage d'arrêt de 0.940.

Robin Lehner
a décidé de s'ouvrir sur son passé, il sait que demander de l'aide n'est pas facile, mais capital pour retrouver le droit chemin. Voilà deux ans qu'il est désormais sobre. Les problèmes de santé mentale peuvent toucher tout le monde. Dans les moments difficiles dû notamment à la crise de la Covid-19, au moindre doute, au moindre mal-être, demander de l'aide, parlez-en.


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

GOLDEN KNIGHTS DE LAS VEGAS - 2019-2020

14 contrats à échéances au 2020-07-01.
10 joueurs autonomes au 2020-07-01.
4 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur George McPhee



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [R] - David Clarkson 5,25$ M 2013-2020 JA
 [G] - Robin Lehner 5$ M 2019-2020 JA
 [D] - Nick Holden 2,2$ M 2018-2020 JA
 [D] - Deryk Engelland 1,5$ M 2019-2020 JA
 [D] - Jon Merrill 1,38$ M 2018-2020 JA
 [C] - Chandler Stephenson 1,05$ M 2019-2020 JAR
 [LW] - Tomas Nosek 1$ M 2019-2020 JA
 [C] - Nick Cousins 1$ M 2019-2020 JA
 [D] - jimmy Schuldt 0,85$ M 2019-2020 JAR
 [LW] - Curtis McKenzie 0,75$ M 2018-2020 JA
 [G] - Garrett Sparks 0,75$ M 2019-2020 JA
 [G] - Dylan Ferguson 0,72$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Patrick Brown 0,7$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Valentin Zykov 0,65$ M 2018-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux