Fermer

Publié par Lartchy  -  1.Avril.2020 - 11:44
Abonnez-vous:

1062  
 

Une preuve mathématique que Lafrenière est encore plus dominant qu'imaginé...

LHJMQ.jpg
Hier, j’ai présenté un dossier sur les recrues de la LHJMQ et leur impact au niveau de la production offensive de leur équipe (Lien). Aujourd’hui, j’ai pris les 10 meilleurs pointeurs du circuit Courteau et appliqué le calcul suivant : (Pts/Match) X 100 / (Moyenne de buts pour de l’équipe). Ça donne le pourcentage de buts de l’équipe auquel le joueur a participé au courant de la saison. Alexis Lafrenière DÉCLASSE tous les autres.

Sachez d’abord que le calcul est loin d’être parfaits. Deux variables importantes (et indisponibles…) ne sont pas considérées : le temps de jeu de chacun des joueurs et le nombre de buts pour de l’équipe LORSQUE le joueur est présent. Le second élément est très important car si le joueur manque trois matchs et que son équipe marque 10 buts à chacun de ces matchs, le joueur est très désavantagé dans le calcul. En tout cas, voici le tableau des résultats.

NomÉquipePts/MatchButs/Match de l'équipe% de participation aux buts
A. LafrenièreOcéanic2.153.9455.6%
A. KhovanovWildcats1.944.3145%
E. SokolovEagles1.774.2741.5%
F. RobertPhoenix24.643.5%
X. SimoneauVoltigeurs1.463.6839.7%
A. VoyerPhoenix1.44.630.4%
C. ParéOcéanic1.383.9435.03%
J. McKennaWildcats1.444.3133.4%
R. LavoieMooseheads/Sags1.493.3844.1%
J. PelletierWildcats1.444.3133.4%


Lafrenière a participé à plus de la moitié des buts de l’Océanic lorsqu’il était présent. Mario Lemieux, lors de saison folle de 282 points, avait fait la même chose (53.52%). Pour vous donner une idée, lors de la saison 2004-05, Sidney Crosby avait participé à 37% des buts de l’équipe alors qu’il jouait. C’était à 17 ans, vous me direz. Oui, mais à 17 ans, on peut observer un beau gros 43% pour Lafrenière. Je sais qu’on ne peut pas comparer les époques simplement comme ça. Mais si ça montre bien une chose, c’est que Laffy est DOMINANT.

Alexander Khovanov suit, ce qui ne me surprend pas du tout. Le Russe est doté d'un talent et d'un sens du jeu exceptionnels et je ne serais pas surpris qu'il trace rapidement son chemin vers la Ligue nationale.

Raphaël Lavoie est un cas un peu spécial, alors que j’ai coupé la poire en deux entre les buts pour des Mooseheads et des Sags. C’est donc moins fiable comme donnée, mais il passe du 9e rang des pointeurs au 3e rang en terme de productions pour “ses équipes”.

Félix Robert, Egor Sokolov, Xavier Simoneau, Cédric Paré, Jeremy McKenna, Jakob Pelletier et Alex-Olivier Voyer suivent, en ordre, le bal. Voyer est le grand perdant de mon calcul, ce qui s’explique assez facilement avec le fait qu’il est celui qui a joué le plus de matchs après Paré, et ce avec l’équipe qui a marqué le plus de buts dans la LHJMQ cette année.

Gardez en tête que certains joueurs hors du top 10 des pointeurs auraient pu être hauts dans mon classement. Je n’allais quand même pas faire le calcul avec tous les joueurs du circuit! Si une chose est bien démontrée cependant, c’est qu’Alexis Lafrenière est dans une classe à part. On le savait déjà, mais disons que sa contribution à l’attaque de son équipe vient solidifier la chose…
Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 15: Entrevue avec Martin Pouliot, recruteur professionnel chez les Capitals de Washington)
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux