Fermer

Publié par Lartchy  -  26.Mars.2020 - 11:37
3176  
 

À quoi s'attendre d'Isaac Belliveau l'an prochain?

LHJMQ.jpg
D’excellentes recrues ont fait leur place dans la LHJMQ lors de la saison 2019-2020. Plusieurs attaquants, mais aussi quelques défenseurs, Isaac Belliveau et Jacob Dion étant les plus notables. Aujourd’hui, attardons-nous sur le premier, qui a connu une saison du tonnerre à Rimouski en côtoyant Alexis Lafrenière.

Choix de deuxième tour de l’Océanic en 2018, Belliveau a continué son développement dans le Midget AAA à 16 ans avec les puissants Cantonniers de Magog. Il a doublé sa production offensive de la saison précédente, passant de 21 à 40 points, respectivement en 40 et 41 matchs. En séries 2019, c’est 15 points en 15 matchs qu’il a récoltés. Rapidement, on a su qu’il était un vol du repêchage.

Tout le monde se doutait bien que Belliveau allait un jour être un solide défenseur au niveau de la LHJMQ, mais qui aurait pu prédire la saison qu’il connaîtrait à sa première saison? Pas grand monde, je crois. Avec 53 points en 62 matchs, il a terminé au 2e rang des pointeurs chez les recrues, tout juste derrière l’attaquant des Wildcats Zachary L’Heureux. Chez les défenseurs, tous âges confondus, il s’est hissé à égalité au 2e rang aux côtés de nul autre que Jérémie Poirier.



Le défenseur gaucher de 6’00” a certainement profité de la présence d’Alexis Lafrenière pour amasser des points. Ça ne lui enlève rien, mais c’est bien important de le mentionner. D’ailleurs, ne soyez pas surpris si sa production offensive devait baisser la saison prochaine. Ce serait NORMAL. Il a joué avec Lafrenière sur le premier avantage numérique pour une bonne portion de la saison. 27 des 53 points de Belliveau ont été acquis alors que son équipe évoluait avec au moins un homme en plus sur la patinoire. C’est un peu plus de la moitié de ses points. Selon moi, la saison prochaine, sa production à 5vs5 augmentera, mais pas celle en avantage numérique. Ça “faussera” un peu les résultats au niveau statistique.

Déjà en fin de saison, alors que Justin Bergeron est arrivé de Rouyn-Noranda pour “voler” du temps de glace à Belliveau, la production offensive du jeune a diminué. Je répète : c’est NORMAL. Il doit avoir beaucoup appris de la situation et aurait appris énormément en séries. Un virus en a décidé autrement.

Heureusement pour le jeune, les recruteurs de la LNH n’ont pas grand chose à cirer du nombre de points. Même si sa production devait baisser ou ne pas évoluer, il ne doit pas être inquiet. L’important, ce sera sa façon de jouer, autant offensivement que défensivement, dans toutes les situations. C’est ce que regardent les recruteurs. Il aura la chance de se prouver avec énormément de temps de jeu à 18 ans et ça va lui permettre de s’améliorer de match en match.

De jouer avec Lafrenière lui aura sans aucun doute permis de travailler sur sa vision du jeu. Il devait anticiper ce qu’allait faire le meilleur joueur de la LHJMQ pour se positionner en conséquence, pour bouger la rondelle en conséquence. On entend souvent que c’est facile de faire des points avec une superstar. Oui, mais non. Il faut savoir le lire, le comprendre. Il faut s’approcher de lui au niveau du “hockey IQ” pour bien l’accompagner.

Je crois que Belliveau sera en mesure de continuer de bien faire sans la présence de Lafrenière. Sa vision du jeu lui permettra de s’adapter et de prendre des grosses minutes dans une situation différente de cette année, alors que l’Océanic devrait connaître une saison plus difficile considérant le cycle du junior. Toutefois, avec le nombre d’excellents jeunes faisant partie de l’organisation, je serais le dernier surpris que Rimouski soit encore une des bonnes formations de la LHJMQ l’an prochain.

Pour ce qui est de Belliveau, il possède les outils recherchés par les recruteurs de la grande ligue et la tête sur les épaules pour bien les utiliser. Sa vision du jeu, au niveau offensif, est très bonne. Il voit les ouvertures et sait s’y insérer pour obtenir des chances de marquer. Il a un bon tir, un bon coup de patin. L’an prochain, il devra peaufiner son jeu défensif. C’est cliché, mais c’est ça. Il a montré cette année qu’il savait amasser des points, il devra maintenant montrer qu’il a ce qu’il faut pour jouer dans des situations précaires au niveau défensif. Ce sera une saison de peaufinement d’un peu de tout pour l’excellent défenseur. Il attirera sans aucun doute plusieurs recruteurs de la LNH.

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux