Fermer

Publié par Lartchy  -  25.Mars.2020 - 14:13
2757  
 

Anthony Mantha : l'explosion arrive!

DET.jpg
Photo par spectre73 ©
Anthony Mantha n’a plus besoin de présentation. Son talent de marqueur est bien connu des Québécois et il s’est établi comme un pilier des pauvres Red Wings de Detroit. Malheureusement pour lui, les blessures l’ont toujours empêché de démontrer toute l’étendue de son talent dans la LNH. La saison prochaine pourrait bien être la bonne pour le faire. Vue d’ensemble de sa carrière jusqu’à présent.

Tout a commencé du côté de Val-d’Or pour Mantha. Choix de 5e tour des Foreurs en 2010, il est rapidement devenu un favori des partisans lors de sa première campagne complète dans la LHJMQ (2011-12). Il avait alors récolté 51 points en 63 matchs. Ce n’était qu’un début…

La saison suivante (2012-13), celle de son éligibilité au repêchage de la LNH, Mantha a explosé. En plus d’être le seul marqueur de 50 buts de la LHJMQ, il a terminé au 10e rang des pointeurs du circuit avec 89 points en 67 parties jouées. Il a aussi bien performé en séries avec 12 points en 9 matchs. Ses performances impressionnantes lui ont permis d’être repêché au 20e rang de l’encan annuel de la LNH par les Red Wings.



La saison suivante, tout le monde se demandait si les Foreurs allaient décider de “vendre” Mantha ou de le garder dans le but de remporter la Coupe du Président. Ils ont pris la décision d’y aller le tout pour le tout, faisant l’acquisition de Ryan Graves et d’Antoine Bibeau lors de la période des transactions du temps des fêtes, alors que Mantha connaissait tout un Championnat Mondial Junior (11 points en 7 matchs).

Il n’a pas vraiment donné le choix à l’équipe de prendre la décision d’acheter. Les Foreurs figuraient, en grande partie grâce à lui, parmi les meilleures équipes de la LHJMQ au classement. Puis, l’équipe possédait déjà plusieurs solides éléments (Louick Marcotte, Guillaume Gélinas, Randy Gazzola, Samuel Henley, Nicolas Aubé-Kubel, Anthony Richard, Anthony Beauregard, Jérémie Fraser, Julien Gauthier… bref, un méchant paquet!).

Alors que les Foreurs ont conclu la saison au 3e rang du classement général de la LHJMQ, Mantha s’est offert le championnat des pointeurs de la ligue (120 points). Avec 57 buts en autant de matchs, il a aussi remporté la course au meilleur buteur, même s’il a joué moins de matchs que ses compétiteurs. Il a aussi remporté le prestigieux titre du joueur de l’année dans la Ligue Canadienne de Hockey.

En séries, Mantha n’a pas ralenti. Il a terminé au 2e rang des pointeurs avec 38 points en 24 matchs, dont 24 buts! Il également marqué le but gagnant du match #7 de la finale de la Coupe du Président face au Drakkar, permettant à son équipe de soulever le précieux trophée. Il faut dire que le gardien Antoine Bibeau avait connu des séries exceptionnelles, “volant” le titre du MVP des séries à Mantha!


À 20 ans, il a fait le saut chez les pros à Grand Rapids. Il a très bien fait, ne goûtant toutefois pas à la LNH. On connait tous le fameux système de développement des Red Wings de l’époque (ça change tranquillement). Les jeunes doivent se prouver plus qu’il le faut dans les mineurs avant de faire le grand saut.

La saison suivante, Mantha a disputé 10 matchs avec les Red Wings. Il a inscrit deux buts, dont son premier en carrière face au Canadien.



Dans la AHL, cette année-là, il se montrait de plus en plus dominant, notamment en séries. Il a récolté 11 points en 9 match lors de ce qui allait devenir ces dernières séries dans la Ligue américaine.

Il a débuté la saison 2016-17 à Grand Rapids, mais il était tout simplement trop fort pour la ligue. Avec 8 buts en 10 matchs, il n’a pas donné le choix aux Wings de lui laisser sa chance. Il a connu une bonne première campagne dans la LNH, avec une récolte de 36 points en 60 matchs.

La saison suivante, c’est 48 points qu’il s’est offerts en 80 matchs. Même récolte lors de celle d’après, mais cette fois en 67 matchs (25 buts). Une blessure l’a considérablement ralenti cette année-là. Sans elle, je crois qu’il aurait explosé.

La saison dernière, Mantha a encore une fois été malchanceux en se blessant. Il n’a disputé que 43 petites parties, mais a tout de même amassé 38 points. Il est un des rares points positifs à Detroit en 2019-2020… mais il tombe RFA cet été.



J’adore le trio qu’il a formé avec Dylan Larkin et Tyler Bertuzzi. Ensemble toute une saison, ces trois-là pourraient faire des ravages. Je ne détesterais vraiment pas un trio Lafrenière-Larkin-Mantha non plus. On jase…

J’ai toujours dit que Mantha allait être au minimum un marqueur de 30 buts dans la LNH. J’ai toujours cru également qu’il allait se rapprocher des 40, et ça c’est s’il ne l’atteint pas, car il peut le faire. Son lancer est incroyable, il a de très bonnes mains et une excellente vision, en plus d’un coup de patin explosif. Il a aussi une solide charpente de 6’05, 225 lbs.

Si les blessures ne viennent pas lui mettre de bâtons dans les roues encore une fois, regardez bien Mantha atteindre le plateau des 60 points cette saison. Il faudra évidemment qu’il soit bien entouré et que les Wings produisent un peu plus offensivement, mais il est en mesure d’atteindre ce plateau sans aucun doute. L’explosion s’en vient… la patience finira par payer.



0
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

RED WINGS DE DÉTROIT - 2019-2020

16 contrats à échéances au 2020-07-01.
7 joueurs autonomes au 2020-07-01.
9 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur Ken Holland



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [G] - Jimmy Howard 5,1$ M 2019-2020 JA
 [D] - Jonathan Ericsson 4,25$ M 2014-2020 JA
 [RW] - Anthony Mantha 3,3$ M 2018-2020 JAR
 [D] - Trevor Daley 3,18$ M 2017-2020 JA
 [C] - Sam Gagner 3,15$ M 2017-2020 JA
 [LW] - Tyler Bertuzzi 1,4$ M 2018-2020 JAR
 [C] - Kyle Brodziak 1,15$ M 2018-2020 JA
 [D] - Madison Bowey 1$ M 2018-2020 JAR
 [LW] - Taro Hirose 0,93$ M 2018-2020 JAR
 [C] - Robby Fabbri 0,9$ M 2019-2020 JAR
 [LW] - Brendan Perlini 0,87$ M 2019-2020 JAR
 [LW] - Evgeny Svechnikov 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Cody Goloubef 0,8$ M 2019-2020 JA
 [C] - Christoffer Ehn 0,76$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Kyle Wood 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [LW] - Chris Terry 0,68$ M 2018-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux