Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  23.Mars.2020 - 07:38
1870  
 

Analyse des banques d’espoirs | Hurricanes de la Caroline : l'an dernier a été un point tournant, la reconstruction est terminée

REP.jpg
C’est aujourd’hui qu’on continu nos analyses des différentes banques d’espoirs au travers de la ligue. Les temps de misère sont terminés pour les partisans des Hurricanes, alors que leurs favoris commencent peu à peu à se sortir la tête de l’eau. De la saison 2009-2010 à celle de 2017-2018, les Hurricanes n’avaient pas atteint une seule fois le bal printanier. C’est assez pathétique comme constat. L’an passé, un point tournant s’est produit, alors qu’ils ont réussi à se rendre en finale de l’Est. Le miracle s’est arrêté là pour eux, mais ils tenteront de répéter leur exploit saison après saison grâce à un noyau jeune et élite entourant de bons vétérans. L’alignement forme le 6e plus jeune dans la LNH (au moment d’écrire ces lignes). Ce qui est bien avec ce chiffre est que presque tous les joueurs de premier plan sont peu âgés. Personnellement, j’adore leur repêchage de l’an dernier où ils ont visé toutes les positions. Visiblement, je ne suis pas le seul, car Scott Wheeler de The Athletic les classe au 3e rang des meilleures banques d’espoirs au travers de la ligue derrière Les Kings de Los Angeles et le Canadien de Montréal.

PrénomNomPositionDDNExpérience LNHRonde
 RyanSuzukiC20011
 MartinNecasC/RW1999Oui1
 JackDruryC20002
 EetuLuostarinenC19982
 JamiesonReesC20012
 MorganGeekieC1998Oui3
 LukeHenmanC20004
 BlakeMurrayC20016
 MassimoRizzoC20017
 DominikBokkRW/LW20001
 AndreiSvechnikovRW/LW2000Oui1
 JanneKuokkanenLW/C19982
 PatrikPuistolaRW/LW20013
 StelioMattheosRW/C19993
 TuukkaTieksolaRW20014
 LenniKillinenRW/LW20004
 KirillSlepetsRW19995
 KevinWallRW20006
 JakeBeanLD19981
 LukeMartinRD19982
 DomenickFensoreLD20013
 AnttoniHonkaRD20003
 CadeWebberLD20014
 JesperSellgrenLD19986
 VilleRäsänenLD19987
 PyotrKochetkovG19992
 JackLaFontaineG19983
 EetuMäkiniemiG19994
 JacobKucharskiG19997


Attaquant

Vous ne verrez pas beaucoup d’équipes avec une ligne de centres aussi profonde et talentueuse dans la LNH. Avec Martin Necas au sommet et déjà un régulier, on retrouve Ryan Suzuki, Jack Drury, Eetu Luostarinen et Jamieson Rees qui possèdent d’excellentes chances d’atteindre la grande ligue. Ceci est sans parler de Morgan Geekie qui connaissait un début fracassant dans l’alignement des Hurricanes avant l’arrêt des activités. Blake Murray possède un bon potentiel également, mais les chances qu’il atteigne la LNH ne sont pas très élevées. C’est tout aussi impressionnant aux ailes, alors qu’Andrei Svechnikov sera probablement bientôt épaulé de Dominik Bokk (qui a dominé le dernier Championnat mondial junior), Janne Kuokkanen, Patrik Puistola et Tuukka Tieksola. Comme on peut voir, la formation de la Caroline adore repêcher des Finlandais. On peut garder cela en tête pour cet été. Je ne dis pas que tous ces joueurs vont atteindre la LNH assurée, mais le talent, l’éthique de travail et l’intelligence hockey sont définitivement là. Je pourrais faire une description de chaque joueur, mais, comme il y en a beaucoup, ça ferait un texte beaucoup trop long.



Défenseur

Le poste de défenseur n’a pas fait l’objet d’un choix hâtif depuis 2016 et, selon les dires du propriétaire Tom Dundon, ce n’est pas vraiment quelque chose qui risque de changer cette année. Tant et aussi longtemps qu’il sera le dirigeant de l’équipe, aucun défenseur ne sera sélectionné en première ronde. Ainsi, les arrières ne sont pas ce qu’il y a de plus élite dans la banque d’espoirs. Jake Bean devrait avoir sa chance très bientôt à la ligne bleue de l’équipe. Domenick Fensore, Anttoni Honka et Jesper Sellgren ne sont pas vraiment des talents assurés à la grande ligue, mais il y a pire au travers de la LNH. Pour le reste, le manque de progression fait en sorte qu’il n’est pas nécessaire d’en parler.



Gardien de but

L’état-major n’a pas lésiné sur les portiers. On en compte quatre. Selon Scott Wheler, c’est Pyotr Kochetkov qui est le plus notable. C’est un gardien combatif, agile et techniquement potable. Le talent est là pour se rendre jusqu’à la LNH. Les autres ne sont pas élites, mais il y a tellement de facteurs qui peuvent faire en sorte qu’un gardien connait un bon développement qu’il est bien d’en avoir quelques-uns dans sa banque. Le temps nous dira si Wadden a bien choisi.



Stratégie pour le repêchage

Pour la séance, les Hurricanes possèdent leur choix de première ronde, de deuxième ronde, ainsi que le deuxième des Rangers. Si on en croit les dires du propriétaire, on peut s’attendre à la sélection du meilleur attaquant disponible. On verra ensuite si un défenseur sera sélection en deuxième ronde. Ce n’est une philosophie que je cautionne, mais bon, c’est lui qui dirige, alors on ne peut pas faire grand-chose évidemment.

ÉquipeRonde
Toronto1
New York R2
Caroline2
Buffalo3
Caroline3
Caroline4
Toronto7
Caroline7


Choix de première ronde de la Caroline (top 20)



Pour leur sélection du top 20, j’ai fait ressortir le talent brut en premier lieu. J’ai aussi priorisé quelque peu les Finlandais en raison de l’historique de l’équipe avec ce pays.

1. Jack Quinn
2. Jan Mysak
3. Noel Gunler
4. Seth Jarvis
5. Kasper Simontaival
6. Rodion Amirov
7. Jacob Perreault
8. Carter Savoie

Je doute que les deux premiers soient encore présents après le top 15, mais tout se peut au repêchage. En raison de la présence de nombreux joueurs à talent égaux et au petit gabarit, il est fort possible de croire que nous serrons surpris par de nombreux choix. Certains tomberont au classement et d’autres seront choisis plus tôt. Ça arrive chaque année, mais je crois que ce sera encore plus marqué cet été.

Choix de deuxième ronde des Rangers et de la Caroline (top 45 et 50)


Ces sélections devraient se retrouver entre les rangs 45 et 50. Ils vont probablement prioriser encore l’attaque, mais il y a plusieurs bons défenseurs dans les environs de ce rang, alors vous allez en voir dans la liste.

1. John-Jason Peterka
2. Justin Barron
3. William Wallinder
4. Helge Grans
5. Lukas Reichel
6. Lukas Cormier
7. Vasili Ponomaryov
8. Samuel Knazko
9. Jake Neighbours
10. William Villeneuve
11. Eemil Viro
12. Topi Niemela

Le classement est très subjectif je dois dire. Tous les joueurs sont interchangeables ou presque. Les Hurricanes sont assez imprévisibles dans ces séances, alors essayer de deviner leurs actions est quasiment aussi difficile que de prédire celles de Columbus ou ce qui se passe dans la tête de John Chayka. J’espère juste que l’organisation ne va pas mettre de côté les défenseurs en deuxième ronde, car leur futur va s’en ressentir. Après ce repêchage, je suis pas mal certain que la formation demeurera parmi l’élite de la ligue en ce qui concerne les espoirs. J’ai bien hâte de voir l’évolution de cette équipe dans les années à venir. Même si je déteste leur propriétaire, je crois qu’elle fera son chemin tranquillement vers les formations que je regarde jouer à temps perdu.

À lire également


Analyse des banques d’espoirs : Introduction et critères
Analyse des banques d’espoirs : Anaheim
Analyse des banques d’espoirs : Arizona
Analyse des banques d’espoirs : Boston
Analyse des banques d'espoirs : Buffalo
Analyse des banques d'espoirs : Calgary

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux