Fermer

Publié par Lartchy  -  19.Mars.2020 - 20:59
8182  
 

Comment expliquer la chute de Lucas Raymond?

REP.jpg
Il y a deux ans, je voyais Lucas Raymond très gros. Je pensais qu’il allait se battre avec Alexis Lafrenière pour le tout premier rang du repêchage 2020 de la LNH. En date d’aujourd’hui, plusieurs le voient ne même pas percer le top 5. Que s’est-il passé pour que le Sudéois glisse vers le bas? Pour être honnête, j’ai de la difficulté à comprendre… essayons tout de même.

Pour comprendre pourquoi il a descendu, il faut d’abord savoir pourquoi il était haut. Je vais être bien clair : parce qu’il est doté de qualités exceptionnelles. Sa vision du jeu, je ne serais pas gêné de la comparer à celle d’Alexis Lafrenière. Il est aussi très habile avec la rondelle et possède un wrist shot très dangereux. Il a de la hargne et est un joueur fiable sur 200 pieds. Bref, il a tout un coffre à outils!

Certains le voient comme un marqueur, d’autres comme un passeur. À mes yeux, c’est exactement ce qui le rend si dangereux. Même en le regardant à la TV avec une vue sur tout ce qu’il y a autour de lui, tu ne sais jamais s’il va tirer ou passer. Sur la glace, pour l’adversaire, il doit être terriblement imprévisible. L’imprévisibilité est pour moi une des plus belles qualités d’un joueur de hockey.

Cherchons maintenant à comprendre pourquoi Raymond pourrait descendre aussi bas qu’au 8e rang, selon certains, en juin (si le repêchage a lieu en juin, maudit coronavirus). Premièrement, et évidemment… sa taille de 5’10”. C’est bien plate, mais c’est ça! Jack Hughes mesure aussi 5’10” et a quand même été repêché premier, donc cet argument est facile à mettre de côté. Par contre, je suis certain qu’avec le talent qu’il a, un Lucas Raymond de 6’02” n’aurait jamais sorti du top 3.

Malgré qu’il soit l’un des plus jeunes joueurs classés dans le top 10 du prochain repêchage, Raymond démontre une grande maturité sur la glace. Malheureusement, il joue dans une ligue d’adultes (SHL). Donc, il ne joue pas beaucoup. On parle de... disons 8 à 10 minutes par rencontre. Ça veut aussi dire qu’il ne joue pas avec les joueurs les plus créatifs offensivement, qu’il passe pas mal de temps dans sa propre zone, qu’il se doit d’être très fiable défensivement, etc. Bref, ça amène une production offensive décevante.

Les recruteurs et dirigeants hockey ne sont pas cons. Ils voient certainement le potentiel offensif fou de Raymond. Pour moi, seules les statistiques en SHL du Suédois ont fait descendre le hype autour de lui. Je ne vois pas autre chose.



Les fans veulent des highlights et des résultats. Certains analystes semblent être aveuglés par les chiffres également. C’est toutefois différent pour les formations de la LNH qui veulent un produit qui va leur rapporter à moyen et long terme. Dans cette optique, je serais bien surpris que Raymond sorte du top 5. Je le vois encore top 3, mais d’autres joueurs sont excellents et intéressants, donc je comprendrais qu’il n’y soit pas. Dans tous les cas, je suivrai avec un grand intérêt Raymond dans les prochaines années. Surtout s’il devait aboutir à Montréal…

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux