Fermer

Publié par mat.para  -  19.Mars.2020 - 14:03
806  
 

La LNH pourrait se graisser la patte au profit des joueurs en raison du COVID-19

NHL.jpg
Photo par Pictures of Money ©
Le terme ''escrow'' est probablement le plus haï des joueurs de la LNH. Depuis des conventions, on tente de faire baisser ce pourcentage perçu par la ligue dans les salaires des joueurs et c'est souvent ce point qui accroche dans les négociations. En temps de crise présentement, les joueurs pourraient bien se faire siphonner encore plus d'argent par la LNH en raison de la baisse importante des revenus de la ligue. Voyons d'abord ce en quoi constitue ce principe établi à la convention collective des joueurs: ''l'escrow''. Terme anglais qu'on pourrait traduire avec la même tonalité, les joueurs se sentent régulièrement escroqués par cette clause. Il s'agit d'une retenue en fiducie, donc la ligue retient une portion du salaire des joueurs.

En effet, la ligue peut être catégorisée comme un percepteur d'impôt. Le montant perçu en ''escrow'' est établi en fonction des revenus de la LNH et est révisé quatre fois dans l'année. Donc, si la ligue retient, en guise d'exemple, 14% des salaires des joueurs en ''escrow'', c'est comme si le joueur était imposé à trois reprises: ''escrow'' plus les impôts fédéraux et provinciaux. En 2013-2014, François Gagnon avait fait l'exercice avec un salarié de 1M$ annuellement qui se fait retenir 14% en ''escrow''. On parle de 140 000$ qui s'en va directement à la ligue. Sous forme de ''retour d'escrow'' basé sur ces chiffres de 2013-2014, la ligue remettait 3,7% au joueur pour un montant remis (un peu comme un remboursement d'impôt), de 5180$. Donc, le joueur touche 860 510$ en salaire réel plutôt que 1M$ et ce joueur est ensuite imposé sur le reste par les paliers de gouvernement.

La LNH se graissera les pattes encore plus

On s'entend pour dire qu'ils ne font pas pitié tout de même. La baisse drastique du dollar canadien par ces moments économiquement critiques force actuellement la ligue à augmenter son pourcentage retenu en ''escrow''. Comme les revenus sont à la baisse dans la LNH et que le partage se fait à 50-50 entre les joueurs et la ligue, la LNH devra forcément retenir plus d'argent sur les salaires des joueurs et en redonner possiblement une portion plus petite. C'est du moins ce qu'a appris le New York Post cet après-midi.

En effet, Larry Brooks nous explique dans son dernier billet que la ligue prévoit, dans un scénario optimiste, augmenter le pourcentage des salaires retenus en ''escrow'' de 4%. Par contre, dans un scénario plus pessimiste, la LNH pourrait augmenter ce pourcentage de 21%. Considérant que présentement, c'est 14% des salaires qui sont retenus en ''escrow'', on pourrait parler d'une portion s'élevant à 35% au cours des prochains mois. C'est donc dire que le coronavirus fera perdre un bon montant d'argent au joueur simplement en raison du partage 50-50 des revenus entre la ligue et les joueurs.

La NHLPA et la NHL maintiendront leur contact, mais la ligue a déjà informé l'Association des joueurs que de telles mesures s'en venaient si la situation ne s'améliore pas et que la suspension des activités se poursuit.




0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux