Fermer

Publié par mat.para  -  16.Mars.2020 - 10:20
560  
 

Plusieurs sujets traités en conférence téléphonique entre les DG de la ligue

NHL.jpg
Photo par Pixabay
Les directeurs généraux ainsi que les bonzes de la LNH se rencontrent fréquemment dans le but de se préparer aux différents scénarios reliés à la situation actuelle. Bien que plusieurs scénarios soient inventés par de nombreux chroniqueurs, puis repris par nos différents médias, la tâche relève à la ligue de décider de la suite des choses lorsqu'on reprendra les activités. Ceci dit, une annulation complète n'est pas à rayer des hypothèses probables, car à la vue de l'augmentation exponentielle des cas en Amérique du Nord, on pourrait bien opter pour la plus intense des solutions. Pierre LeBrun, chroniqueur pour différents médias dont The Athletic, a reçu quelques informations sur les sujets de discussion de la dernière conférence téléphonique entre la ligue et ses dirigeants.

Des conseils auprès de spécialistes

Évidemment, ce n'est pas une surprise pour tous de savoir que les impliqués discutent à l'heure actuelle de la procédure pour la remise en marche de la saison régulière. Ceci dit, selon les informations de LeBrun, la LNH demeure régulièrement en contact avec des spécialistes de la santé afin de bien guider les décisions futures. La ligue a tenu bon se confirmer aux dirigeants qu'à l'heure actuelle, aucun cas de COVID-19 n'a été enregistré parmi les joueurs. Alexander Radulov n'est donc pas atteint, lui qui a passé les tests récemment puisqu'il était malade. Visiblement, ce n'était pas le COVID-19.

D'autres tests risquent d'être conduits, mais la patience est de mise pour savoir si la LNH est touchée au même titre que la NBA. Pendant la conférence, la ligue a avoué qu'elle s'attend à ce que des joueurs soient déclarés positifs au test. Dans l'optique où l'on éradique les cas pendant plusieurs jours, on entrera dans la seconde phase, qui consiste en un retour au jeu. On devra planifier une période de remise en forme, les moments où les arénas seront sécuritaires pour une reprise des activités. Des entraînements en petit groupe sont envisagés.



Une fois que le petit camp d'entraînement serait passé et que la situation prendrait du mieux au niveau de la propagation du COVID-19, on sera prêt à réactiver la saison. Par contre, rien n'indique qu'on sautera aux séries ou si le calendrier sera repris. Tout dépend de la durée des trois premières phases élaborées ci-haut.

Et les contrats dans tout cela ?

Le dernier point élaboré par les dirigeants dans la téléconférence fut le statut des contrats. La ligue ne peut s'avancer encore, mais les dirigeants souhaiteraient que les formations puissent rappeler des joueurs de la AHL pour qu'ils s'entraînent avec l'équipe avant la reprise des activités. Pour le moment, aucun joueur de la AHL ni des ligues juniors ne peut rejoindre le club. Rien sur les contrats qui se terminent au 1er juillet, la ligue n'étant pas rendue là dans ses travaux.

Avis de LeBrun

Pierre LeBrun est d'avis que cela fait beaucoup à digérer. Selon lui, l'annulation ou non des Jeux olympiques aura une importance capitale. Qui voudrait que la Coupe Stanley se déroule au même moment que les Jeux olympiques ? Côté monétaire, cela ne fait pas de sens. Bien que de nombreuses suggestions sortent sur le comment, la façon dont les séries seront administrées dépendra totalement du moment où les événements reprendront.

Pour le moment, la gestion n'est pas de savoir comment la ligue reprendra, puisque nous n'en sommes qu'en début de crise. L'aspect de la santé et les précautions pour éviter la propagation priment sur le reste. Rappelons-nous que la NHL dépend littéralement du contexte social. Bien que plusieurs pensent qu'il n'y a que le hockey dans la vie, la NHL est bien secondaire à l'heure actuelle. Si les États-Unis et le Canada décident conjointement de fermer les frontières qui les relient, ce sont toutes les ligues professionnelles qui seront atteintes et personne n'aura son mot à dire.

Donc, avant d'inventer des formats de séries farfelus, attendons de voir le moment où la NHL recommencera. De ce qu'on en comprend, lorsque la ligue aura le ''go'', le calendrier ne repartira pas dans l'immédiat, car on prévoit quelques temps pour une remise en forme et il faut également s'assurer que les installations sont sécuritaires. Dans un article paru hier sur TSLH, nous vous rapportions que le Center of Disease Control aux États-Unis avait statué que les rassemblements de plus de 50 personnes devaient être annulés sur une période de huit semaines. Donc, la NHL aurait le feu vert (si rien ne change) pour la mi-mai. Si la saison repart en juin, oubliez le calendrier régulier, on devra sauter rapidement aux séries.

Est-ce que la ligue instaurera des mesures exceptionnelles en frais de contrat ? Au 1er juillet, plusieurs joueurs doivent tomber agents libres, mais si les séries ne sont pas conclues, que se passera-t-il ? La ligue n'est pas rendue là encore, donc à suivre...


0
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux