Fermer

Publié par mat.para  -  5.Mars.2020 - 10:44
1154  
 

Payer cher pour un duo de gardiens n'est pas synonyme de succès

NHL.jpg
Photo par spectre73 ©
Un vent de changement se fait graduellement sentir dans la LNH au niveau des gardiens de but. En effet, on constate qu'il y a de moins en moins de gardiens qui sont poussés à garder les buts pour plus de 65 matchs. On opte beaucoup plus pour un système de rotation chez les formations du circuit Bettman. La parité étant davantage importante à travers la ligue, il va de soi que compter sur un bon auxiliaire est maintenant essentiel pour se classer en séries éliminatoires. Toutefois, certaines formations ont bien tenté de défier cette logique dans les dernières années à l'approche du tournoi printanier.

On n'a qu'à se rappeler des Kings de Los Angeles, qui avait acquis en 2017 le gardien Ben Bishop pour assurer les arrières de Jonathan Quick en prévision des séries. Bishop agissait pourtant comme un partant capable de donner une soixantaine de matchs au Lightning cette année-là. Cependant, le plan de l'organisation n'a pas fonctionné. Les Kings furent exclus des séries et Bishop est parti presque aussitôt pour les Stars via une seconde transaction en peu de temps. Cette saison, les Golden Knights ont effectué le même genre de mouvement de personnel en mettant la main sur Robin Lehner pour assister Marc-André Fleury. Si Lehner n'est peut-être pas le cerbère capable de donner 60 matchs comme l'était Bishop à l'époque, le gardien anciennement des Hawks endosse tout de même un rôle de premier plan depuis deux ans.

Un constat frappant

C'est là qu'on entre dans le vif du sujet. C'est via le compte Twitter de SinBin.Vegas que nous avons fait ce constat assez frappant. Les Golden Knights, en ajoutant Lehner à son arsenal, cumulent présentement 8,4M$ pour les services de ses gardiens. Cela représente, à l'heure actuelle, 10% de la masse salariale de l'équipe. Un gros merci aux Hawks et aux Leafs, impliqués comme tierce partie dans la transaction, pour avoir retenu du salaire de Lehner. Ce qui devient inquiétant toutefois, c'est si l'organisation décide de conserver les services de Lehner une fois la saison terminée. Ce dernier risque d'exiger sensiblement le même montant d'argent que sur son contrat actuel (5M$) et le pourcentage de la masse engloutie par les salaires des gardiens montraient à plus de 14%.

Lorsqu'on regarde les champions de la Coupe Stanley au cours des 10 dernières campagnes, on constate que très rares sont les équipes qui dépensent beaucoup pour leur duo de gardiens. En effet, les équipes championnes préfèrent habituellement investir dans leur défensive et leur offensive avant de dépenser entre les deux poteaux. Voici les constats ressortis par SinBin.Vegas:


Le duo le plus cher payé dans les dix dernières années se retrouvait chez les Blackhawks de Chicago en 2010 avec un tandem composé de Christobal Huet (5,6M$) et d'Antti Niemi (826 000$). Leur salaire combiné représentait à l'époque 11,36% de la masse salariale à Chicago. En 2009, le duo de Marc-André Fleury (5M$) et de Mathieu Garon (1,1M$) représentait 10,76% de la masse des Pens alors qu'en 2018, Holtby (6,1M$) et Grubauer (1,5M$) engloutissaient 10,13% du ''cap hit'' des Caps. Ce sont les trois seules années dans les dix dernières campagnes où les équipes dépensaient plus de 10% de leur espace salarial pour des gardiens. L'an dernier, les Blues avec à bord Binnington (650 000$) et Allen (4,35M$) n'ont dépensé que 6,29% de leur masse salariale à la position de gardien.

Qu'en est-il cette saison ?

Est-ce que cette tendance se maintiendra encore cette année ? Quoi de mieux que d'observer les pourcentages réservés aux gardiens sur la masse salariale de chaque formation cette saison. Voici donc le décompte des équipes qui réservent les plus gros pourcentages de leur masse salariale pour leurs gardiens:
ÉquipeGardien 1Gardien 2% de la masse
MontréalCarey Price (10,5M$)Charlie Lindgren (750K$)15%
Floride Sergei Bobrovsky (10M$)Samuel Montembeault (708 750$)13%
New York R.Henrik Lundqvist (8,5M$)Igor Shesterkin (925K$)13%
BostonTuuka Rask (7M$)Jaroslav Halak (2,75M$)12%
New York I.Semyon Varlamov (5M$)Thomas Greiss (3,3M$)10%
New JerseyCory Schneider (6M$)MacKenzie Blackwood (697 500$))10%
St-LouisJordan Binnington (4,4M$)Jake Allen (4,35M$)10%
VegasMarc-André Fleury (7M$)Robin Lehner (1,4M$)10%
Los AngelesJonathan Quick (5,8M$)Cal Petersen (858 333$)10%
AnaheimJohn Gibson (6,4M$)Ryan Miller (1,125M$)9%
DallasBen Bishop (4,916M$)Anton Khudobin (2,5M$)9%
DétroitJimmy Howard (4M$)Jonathan Bernier (3M$)9%
San JoseMartin Jones (5,75M$)Aaron Dell (1,9M$)9%
WashingtonBraden Holtby (6,1M$)Ilya Samsonov (925K$)9%
WinnipegConnor Hellebuyck (6,166M$)Laurent Brossoit (1,225M$)9%
ChicagoCorey Crawford (6M$)Malcolm Subban (850K$)8%
EdmontonMikko Koskinen (4,5M$)Mike Smith (2M$)8%
NashvillePekka Rinne (5M$)Juuse Saros (1,5M$)8%
Ottawa Craig Anderson (4,75M$)Marcus Hogberg (700K$)8%
CalgaryDavid Rittich (2,75M$)Cam Talbot (2,75M$)7%
CarolineJames Reimer (3,4M$)Petr Mrazek (3,125M$)7%
MinnesotaDevan Dubnyk (4,333M$)Alex Stalock (785K$)7%
ArizonaDarcy Kuemper (1,85M$)Antti Raanta (4,25M$)7%
TorontoFrederik Andersen (5M$)Jack Campbell (675K$)6%
Tampa BayAndrei Vasilevskiy (3,5M$)Curtis McElhinney (1,3M$)6%
ColoradoPhilipp Grubauer (3,333M$)Pavel Francouz (950K$)5%
PittsburghMatthew Murray (3,75M$)Tristan Jarry (675K$)5%
VancouverJacok Markstrom (3,666M$)Thatcher Demko (1,05M$)5%
BuffaloCarter Hutton (2,75M$)Linus Ullmark (1,325M$)5%
ColumbusJoonas Korpisalo (1,15M$Elvis Merzlikins (874 125$)4%
PhiladelphieCarter Hart (730 833$)Brian Elliott (2M$)3%


Faits à noter

- La moyenne de la ligue se situe à 8% des masses salariales réservées aux gardiens.
- Chez les Rangers, on fonctionne dans un système à trois. Dans le tableau, Alexandar Georgiev n'est pas pris en compte. En l'ajoutant, les Rangers tomberaient deuxième derrière le CH.
- Beaucoup de situations tendront à changer sous peu. Par exemple, le Lightning risque de dépenser plus cher l'an prochain avec le nouveau contrat de 9,5M$ de Vasilevskiy.
- Les Bruins pourraient afficher le duo qui gruge le plus de ''cap hit'' des onze dernières années si Boston gagne la Coupe.
- Les Flyers affichent le plus bas taux. La situation changera assurément avec le prochain contrat de Carter Hart.
- En résumé, on se dirige vers une ère où l'on profitera du sous-paiement des gardiens recrus pour investir dans l'offensive et la défensive. Après tout, avec un gros club en avant, un gardien peu payé risque d'assurer tout de même.
Écoutez notre dernier épisode du TSLH Podcast

0
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux