Fermer

Publié par Ese  -  4.Mars.2020 - 12:39
10182  
 

Les Coyotes ont-ils voulu aller trop vite ?

ARI.jpg
Privée de séries depuis 7 saisons, la franchise de l'Arizona pourrait échouer une fois de plus cette saison de participer au bal printanier pour quelques points. Depuis son changement de nom en janvier 2014, les partisans continuent de prendre leur mal en patience. À la fin de la saison 2017, Dave Tippett à la tête de l'équipe pendant 8 saisons se voit remplacé par Rich Tocchet, la première saison est désastreuse et les Coyotes finissent bons dernier dans la division Pacifique et repêchent avec le 5e choix Barrett Hayton. La saison suivante l'équipe rate les séries de 4 points (86 points), une bien meilleure saison qui poussera les dirigeants à bouger pour tenter de finalement prendre part aux séries.

Des vétérans en renfort pour compenser le repêchage

Quand on se compare, on se console. L'Arizona a elle aussi voulu construire par le repêchage. Depuis la dernière présence en série, seul Clayton Keller parmi leurs premiers choix fait partie de l'alignement partant des Coyotes. J'exclus volontairement Hayton qui a été blessé cette saison et Victor Soderstrom repêché au dernier encan. Domi, Perlini, Dylan Strome, Pierre-Olivier Joseph sont tous partis continuer leur carrière sous d'autres couleurs.

Si en retour les Coyotes ont quand même pu mettre la main sur Nick Schmaltz (contre Perlini et Strome), ils ont tenté de frapper un grand coup en échangeant Alex Galchenyuk (acquis en retour de Domi) et Pierre-Olivier Joseph pour mettre la main sur le vétéran Phil Kessel. Ce sont donc 4 choix de première ronde récents pour améliorer l'équipe immédiatement. Un sentiment d'urgence d'accéder aux séries qui sera confirmé un peu plus tard dans la saison.

Le 16 décembre 2019, le convoité Taylor Hall prenait la direction de l'Arizona en retour du premier choix du prochain encan et d'un choix de 3e ronde pour 2021. D'autres prospects prenaient le chemin du New Jersey dans la transaction. Un gros risque prit par la direction des Coyotes pour un joueur qui n'a toujours pas prolongé son contrat, ce dernier s'achève à la fin de la présente campagne. Tout porte à croire que Taylor Hall testera le marché autonome cet été. L'été dernier, Carl Soderberg avait été acquis de l'avalanche pour apporter du "leadership". L'ancien capitaine du Colorado avait été échangé contre un choix de 3e ronde et Kevin Connauton. C'est donc une partie de son avenir que les Coyotes venaient d'échanger sans pouvoir garantir une place en série.

Une lutte féroce pour entrer en série

Si Taylor Hall produit au même rythme que son début de saison, son impact sur les résultats ne s'est pas assez fait sentir. La faute pourrait être attribuée à la blessure de Darcy Kuemper au moment de l'arrivée de l'ancien récipiendaire du trophée Hart en 2018. Le cerbère vient de signer son retour au jeu et semble avoir repris là où il avait laissé en décembre dernier. 'Malgré la défaite contre la Floride il a repoussé 24 des 26 rondelles dirigées vers lui pour un pourcentage d'arrêt de 0.923. Les Coyotes soufflent le chaud et le froid et ne parviennent pas aligner une série de victoires pour les replacer dans le portrait des séries. Actuellement à 2 points des Canucks de Vancouver (74 points) dans la division pacifique, mais avec deux matchs de plus joués, il faudra peut-être regarder dans la division centrale pour obtenir le fameux ticket pour les séries. Actuellement accrochés au dernier rang qualificatif, les Jets comptent eux aussi 74 points et une partie de plus jouée que les Coyotes. Le Wild et les Predators vendront chèrement leur peau dans cette course qui s'annonce passionnante dans l'ouest.

Les Coyotes ont donc voulu accélérer leur reconstruction et pourraient vite ramasser les pots cassés en fin de saison si Hall devait quitter sans compensation. L'Arizona est amputé de son choix de 1re ronde et de 3e ronde pour le prochain encan. La marge de manoeuvre sous le plafond salarial est mince également, si Soderbreg et Hall se rendent à l'autonomie complète, ça pourrait renflouer les caisses, mais il faudra également remplacer deux gros morceaux dans l'alignement.

Faire le dos rond et attendre le "Messie" Matthews ?

Auston Matthews avait surpris son monde en optant pour un contrat de 5 ans la saison dernière. Un contrat qui lui assurera l'autonomie complète à la fin de la saison 2023/2024. Quand on connaît son amour pour l'Arizona, on ne peut omettre qu'un tel contrat lui permettrait de retourner sur les terres où il a grandi dès la saison 2024/2024. Là encore, aucune garantie. Ça serait un très gros coup autant sportif que marketing. Une façon de placer l'organisation sur la carte et d'attirer de nouveaux partisans. Les Coyotes se retrouvent donc une nouvelle fois à la croisée des chemins, les renforts de vétérans cette saison pourraient avoir en fin de compte ralenti la progression de la franchise de l'Arizona. Le plan qui consistait de tenter le tout pour le tout pour accéder aux séries pourrait laissé des traces si l'équipe échouait à quelques points du bal printanier.


0
  

VOIR AUSSI

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

COYOTES DE L'ARIZONA - 2019-2020

12 contrats à échéances au 2020-07-01.
6 joueurs autonomes au 2020-07-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur John Chayka



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Carl Soderberg 4,75$ M 2015-2020 JA
 [C] - Vince Hinostroza 1,5$ M 2018-2020 JAR
 [RW] - Brad Richardson 1,25$ M 2018-2020 JA
 [D] - Ilya Lyubushkin 0,87$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Nick Merkley 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [RW] - Christian Fischer 0,82$ M 2017-2020 JAR
 [LW] - Markus Hannikainen 0,75$ M 2019-2020 JA
 [D] - Kyle Capobianco 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Blake Speers 0,73$ M 2016-2020 JAR
 [LW] - Giovanni Fiore 0,7$ M 2017-2020 JAR
 [RW] - Beau Bennett 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Michael Chaput 0,68$ M 2018-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux