Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  4.Mars.2020 - 07:42
7626  
 

Analyse des banques d'espoirs | Anaheim : puissance offensive en devenir

REP.jpg
L’organisation de Bob Murray n’est pas une habituée des printemps sans activités. Sauf exception de l’an dernier, il faut remonter à la saison 2011-2012 pour voir les Californiens rater les séries. Avec le départ de Corey Perry et l’arrivée de plusieurs jeunes, dont Max Jones, Sam Steel, ainsi que Brendan Guhle, on peut croire qu’un virage jeunesse a été enclenché. La moyenne d’âge de l’alignement se situe au 21e rang des équipes les plus jeunes. Il est fort à parier que ce chiffre va continuer à descendre, car leur relève est vue comme l’une des meilleures au travers de la ligue. Les jeunes formant la 6e meilleure banque selon Scott Wheeler de The Athletic continueront de s’ajouter à l’alignement des Ducks dans les prochaines saisons avec possiblement Trevor Zegras, Isac Lundestrom et Maxime Comtois l’an prochain.

PrénomNomPositionDDNExpérience LNHRonde
 SamSteelC1998Oui1
 TrevorZegrasC/W20011
 IsacLundeströmC1999Oui1
 AntoineMorandC19992
 Benoit-OlivierGroulxC20002
 JackBadiniC19983
 TrevorJanickeC20005
 MaxJonesLW1998Oui1
 BraydenTraceyLW20011
 MaximeComtoisLW1999Oui2
 JackKopackaLW19984
 BlakeMcLaughlinLW20003
Kyle OlsonRW19994
 JackPerbixRW20004
 JacksonLaCombeLD20012
 AxelAnderssonRD20002
 JoshMahuraLD1998Oui3
 HenryThrunLD20014
 HunterDrewRD19986
 WilliamFrancisRD20006
 MathewHillLD20016
 SimonBenoîtLD1998UFA
 LukasDostalG20003
 RomanDurnýG19985
 OlleEriksson EkG19995


Attaquant

La banque d’espoirs en attaque des Ducks d’Anaheim est l’une des plus complètes au travers de la ligue. Depuis 1998, l’organisation californienne s’évertue à choisir des attaquants en première ronde. On retrouve toutes les catégories de centres. Il y a Trevos Zegras comme potentiel numéro 1, ainsi que Sam Steel et Isac Lunderstrom comme 2e et 3e respectivement. À mes yeux, je n’ai même pas besoin d’aller plus loin pour me dire que cette position ne sera pas visée par les Ducks pour leur choix dans le top 10. Ça se peut qu’ils ne puissent cracher sur Quinton Byfield en repêchant dans les trois premiers rangs, mais en dehors de cela, je ne gagerais pas ma maison sur un centre. Je n’ai pas parlé d’Antoine Morand et Benoît-Olivier Groulx, car, pour en venir à ce constat, nous n’avons pas besoin de nous rendre là. Aux ailes, on a Max Jones, Brayden Tracey et Maxime Comtois à gauche. Toutefois, c’est plus pauvre à droite où aucun espoir notable n’a été repêché dans les dernières années. Je ne dirais pas qu’il s’agit d’une position élite (ailier gauche) dans la banque, mais les trois joueurs, dont deux ont de l’expérience dans la LNH, ont un futur.



Défenseurs

En défensive, la relève est déjà dans la grande ligue, alors ce n’est pas une force dans la banque. Josh Mahura, Henry Thrun, Jacob Lacombe et Axel Andersson sont très honnêtes comme espoirs, mais il n’y a rien d’élite. Christian Djoos, Brendan Guhle, Jacob Larsson et Hampus Lindholm foulent actuellement l’alignement des Ducks. C’est une très bonne base, mais ce qu’il manque c’est un vrai premier défenseur. Lindholm est excellent, mais il n’en ait pas un. Comme les trois espoirs nommés plus haut ne se rendront pas à ce niveau, c’est un poste qui devra être une priorité pour la franchise.



Gardiens

Sauf pour quelques organisations, je ne crois pas que je vais m’attarder aux gardiens de but. Chaque formation se doit d’en repêcher, mais évaluer le talent de ce type de joueur n’est vraiment pas ma tasse de thé. Alors, pour les Ducks, sauf dans les rondes tardives, je ne crois pas qu’ils vont vraiment considérer cette position. Lukas Dostal et Olle Eriksson Ek pourraient possiblement se développer sur le tard, mais évaluer le potentiel à long terme des gardiens est toujours un coup de dés.



Stratégie pour le repêchage

Vous me voyez assurément venir, deux positions sont à viser en juin pour les Ducks : les ailes et la défensive. À mes yeux, le joueur qu’ils viseront sera Jamie Drysdale. Peu importe où la formation repêchera dans le top 5 ou 10, ce sera lui la cible. Le jeune Canadien répond à tous leurs besoins et ils se croiseront les doigts pour que le défenseur glisse jusqu’à eux. Sinon, plusieurs choix intéressants demeurent dans le top 10. Des ailiers, il y en a beaucoup. Tout dépendra de la loterie.

ÉquipeRonde
Anaheim1
Boston1
Anaheim2
Anaheim3
Nashville4
Anaheim5
Anaheim6

Choix de première ronde d'Anaheim (top 10)


Pour leur sélection dans le top 10, j’avance cette liste comme priorité. Vous aurez compris qu’ Alexis Lafrenière est implicitement inclus comme premier dans toutes les listes de tout le monde, mais je ne le mettrai pas pour éviter les doublons.

1. Jamie Drysdale
2. Tim Stutzle
3. Quinton Byfield
4. Lucas Raymond
5. Alexander Holtz
6. Cole Perfetti
7. Marco Rossi
8. Jake Sanderson

Je n’irai pas plus loin pour rien dans la liste de leur premier choix, car je ne crois pas qu’ils tomberont en dehors du top 9. Si oui, on verra dans la dernière version de mon repêchage simulé pour voir qui je les vois prendre.

Malgré le fait que j’ai dit qu’ils ne viseront pas de centre, je ne peux pas mettre Byfield et Stutzle après les autres. Il y a toujours moyen de moyenner comme on dit. Steel peut jouer aux ailes tout comme Zegras, alors ce n’est pas un problème si Byfield tombe jusqu’à eux. Pour Stutzle, l’Allemand peut déjà jouer à toutes les positions, alors si Drysdale n’est plus là, à mes yeux, c’est lui la cible.

Choix de première ronde de Boston (top 31) et choix de deuxième ronde d'Anaheim (top 40)


Il y a tellement d’options à cette position que de faire un classement est superflu. Néanmoins, je vais coupler cette sélection avec celle en début de deuxième ronde. Dépendamment de quelle position sera sélectionnée dans le top 10, ce sera l’autre qui sera choisie en fin de première ronde. Ensuite, en deuxième, ce sera le meilleur choix disponible. La liste ici sera plus longue que la précédente. Je vais la construire en fonction du meilleur choix disponible. Ainsi, si Drysdale est pris, effacer les défenseurs de la liste et viser les attaquants. Ainsi de suite, si un attaquant est sélectionné dans le top 10.

1. Emil Andrae
2. Jérémie Poirier
3. John-Jason Peterka
4. Zion Nybeck
5. Ty Smilanic
6. Lukas Cormier
7. Helge Grans
8. Justin Barron
9. Lucas Reichel
10. William Wallinder
11. Antonio Stranges
12. Roni Hirvonen
13. Carter Savoie
14. Vasili Ponomaryov
15. Alexander Pashin

Je doute que les quatre premiers de la liste ne soient plus là lors de leur deuxième sélection, mais on ne sait jamais qui va chuter la journée du repêchage.

En conclusion, j’espère que l’exercice vous a plu. Sinon, vous allez me trouver bien plate dans 31 de mes prochains textes. Je vais essayer d’en sortir deux par semaine d’ici le repêchage. Ça fait beaucoup de contenu sur le sujet, mais je crois que c’est un sujet qui n’est pas assez abordé tout au long de l’année. Alors, vous allez voir ce type de texte assez souvent dans ce que je publie à l’avenir. C’est encore plus important vu que le Canadien n’est pas trop sur le bord de redevenir une équipe de haut de classement.

À lire également


En route vers le repêchage : introduction pour l'analyse des banques d'espoirs

+3
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#132580

Gotchon
l'exercice sur les gardien est clairement très compliqué.

Après une analyse rapide des stats (ligue ou ils évoluent, matchs disputés, pourcentages d'arrêt et buts concédés) de leurs trois espoirs par rapports aux gardiens élites de la LNH, on peut dire juste cela :

Roman Durny a pris pas mal de retard dans son développement, il présente actuellement des stats qui lui ferment les portes de la LNH, mais il a encore queqlues années pour espérer débloquer et peut-être devenir un bon troisième gardien.

Olle Eriksson Ek se développait bien en suède dans une ligue d'homme, mais vit une saison horrible en ECHL, ces stats actuel me font dire qu'il pourrait arriver comme troisième gardien avec un potentiel de back-up.

Lukas Dostal est lui très intéressant, devenu le gardien titulaire de son équipe en Liiga, il présente un sacré potentiel à son âge, il est meilleur que Merzlikins mais inférieur à Rask au niveau de ses performances. Donc potentiel n°1 s'il continue ainsi.

C'est très dur d'évaluer ce que va devenir un gardien, mais on peut effectuer ce type de comparaison pour voir où ils en sont rendu et ce qu'ils pourraient devenir.

5.Mars.2020 - 03:33   
   0  

Réseaux sociaux