Fermer

Publié par mat.para  -  3.Mars.2020 - 14:12
6072  
 

Qui sera le prochain vol des Hawks issu de l'Europe sur le marché des joueurs autonomes? | Cinq noms évoqués par ce chroniqueur

EURO.jpg
Photo par Michael Miller ©
Chaque année, peu importe que ce soit en période de signatures des joueurs autonomes le 1er juillet ou au courant de la saison, certaines organisations dénichent des talents issus de l'Europe. Parfois, on a droit à des vols en règle. Chicago demeure d'ailleurs l'organisation habituée de réaliser de telles trouvailles et on le voit encore une fois cette saison avec l'excellent attaquant Dominik Kubalik. Évoluant en LNA depuis deux ans après quatre saisons en ligue tchèque, le joueur de 24 ans connaît un franc succès à sa première campagne dans la NHL avec un rendement de 44 points (29 buts) en 63 matchs. Choix de septième ronde des Kings à l'époque, il fut acquis contre un choix de 5e ronde par les Hawks en janvier 2019. Le but était de le mettre sous contrat évidemment.

Les Hawks sont ceux qui ont également amené Artemi Panarin dans le circuit Bettman. Nul besoin d'évoquer à quel point l'attaquant est dominant dans la NHL depuis son arrivée. Plusieurs autres trouvailles évoluant toujours dans la NHL sont issues du recrutement des Hawks. À ce propos, un utilisateur Twitter a posé une excellente question récemment à Jokke Nevalainen, directeur du volet recrutement en Europe pour Dobber Prospect. Nevalainen, emblème fort respectable pour un avis sur les espoirs et sur le hockey européen en général, s'est fait demander ceci: quel joueur sera le prochain Panarin, Kubalik, Kempny ou Rutta à signer chez les Hawks ?

Cinq candidats intéressants

Selon Nevalainen, on peut observer cinq joueurs évoluant outre-mer actuellement qui pourrait possiblement connaître un parcours semblable à l'un de ces joueurs. Attention toutefois ! Il ne s'agit pas ici d'une prédiction à savoir si les joueurs évoqués seront tous des Panarin. L'idée n'est pas là. Par contre, Nevalainen s'attend à ce qu'un de ces joueurs, voire même peut-être plusieurs, tombe dans l'oeil des organisations de la LNH et pas seulement dans celui des Hawks. Voici les cinq candidats visés:

Julius Nättinen (Liiga)

Choix de 2e ronde des Ducks en 2015, il a passé l'entière partie de son contrat d'entrée en Europe. Le Finlandais n'aura mis les pieds que pour une seule saison dans l'organisation des Ducks. En effet, lors de la campagne 2017-2018, Nättinen a endossé le maillot des Gulls de San Diego pour 55 matchs, pour un production de 12 points. Produit issu des Colts de Barrie, il présentait un potentiel certain, mais le mariage avec les Ducks ne semble pas avoir été fructueux. En septembre 2018, l'organisation avait libéré Nättinen de son contrat pour qu'il puisse quitter pour l'Europe. Il est donc libre comme l'air à l'été et avec sa production de 52 points (31 buts) en 50 matchs chez le JYP en Liiga, l'attaquant de 23 ans évoluant au centre risque d'attirer l'attention.

Évaluation de DobberProspect: Avec un potentiel ''middle-six'', Nättinen possède les capacités de jouer en désavantage numérique. Avec son gabarit (6''2, 205lbs), il peut aider son club en travaillant dans les zones chaudes comme le long des rampes et l'enclave. Il aime aller dans le trafic.

Jerry Turkulainen (Liiga)

Fidèle coéquipier de Nättinen, Jerry Turkulainen se retrouve plus dans les fabricants de jeu. Jamais repêché par un club de la LNH, il évolue en Liiga depuis quatre ans déjà, bien qu'il ne soit âgé que de 21 ans actuellement. Son gabarit est toutefois nettement différent de Nättinen. On parle ici d'un petit joueur de 5''7 qui joue sur l'aile droite. Avec une production assez stable depuis ses débuts en Liiga, il semble exploser cette saison avec un rendement de 41 points en 54 matchs. Il s'agit presque du double de points de sa production l'an dernier.

Évaluation de DobberProspect: Turkulainen s'est présenté au camp de développement des Panthers, mais n'a pas été retenu. Ses habiletés de fabricant de jeu lui permettent de se démarquer sur l'avantage numérique. Il est très efficace en fond de zone offensive et derrière le filet.

Mikko Lehtonen (KHL)

Selon Nevalainen, Mikko Lehtonen est vu comme le plus gros agent libre évoluant en Europe. Par contre, il faudrait que ce défenseur de 26 ans trouve un moyen de mettre fin à son contrat avec le Jokerit s'il veut venir en NHL puisqu'il lui reste encore une saison à écouler. Jamais repêché par un club, il n'a évolué qu'en Europe depuis le début de sa carrière. Après sept ans en Liiga, l'arrière gaucher a consécutivement endossé les couleurs du HV71 en SHL puis celles du Jokerit d'Helsinki en KHL cette saison. À sa première année dans la ligue russe, il ne laisse personne indifférent avec une production de 49 points en 60 matchs. Si l'on ne se fie qu'à son rendement sur papier, il semble assez offensif en plus d'être assez fiable défensivement.

Évaluation de DobberProspect: Non-disponible.

Mikhail Grigorenko (KHL)

Obtiendra-t-il une seconde chance dans la LNH ? Nevalainen croit qu'il pourrait bien puisqu'il le cite dans les joueurs susceptibles d'attirer le regard sur le marché de l'autonomie du côté de l'Europe. On se rappelle du temps qu'il était avec les Remparts de Québec, l'attaquant russe était pressenti comme le futur des Sabres de Buffalo. Toutefois, on a peut-être accéléré les choses dans son développement et possiblement que quelques saisons en AHL auraient été nécessaire. Le choix de premier tour de l'organisation, après un passage infructueux à Buffalo, a tenté de se relancer avec l'Avalanche, mais sans succès. Il quitte la LNH en 2017. Depuis, il connaît un certain succès avec le CSKA et cette saison, sa production s'élève à 41 points en 47 matchs, ce qui ressemble beaucoup à son cumulatif de la saison passée.

Évaluation de DobberProspect: Il possède de belles habiletés, mais n'a pas été en mesure de la transposer dans le hockey professionnel. À l'époque, dans la LHJMQ, on le comparait au style d'Evgeni Malkin. Il affichait une protection de rondelle supérieure à la moyenne et son efficacité à créer des jeux pour lui et pour les autres le démarquait grandement.

Dmitrij Jaskin (KHL)

À sa première saison en KHL après avoir échoué à se trouver du boulot dans la NHL, on constate que le niveau de la ligue russe n'est peut-être pas suffisamment élevé pour l'attaquant choisi en 2e ronde par les Blues en 2011. Avec 63 points en 58 matchs chez le Dynamo de Moscou, il se retrouve au deuxième rang de la KHL chez les marqueurs, alors qu'il évolue au sein d'un club qui retrouve au troisième rang de sa division. D'ailleurs, son nom a circulé les journées avant la date limite des transactions, mais rien ne s'est passé au final. Jaskin affiche 303 matchs d'expérience en NHL avec un total de 69 points.

Évaluation de DobberProspect: Il présentait un potentiel d'un top6 à l'époque. À la fin de son parcours en LNH, il était considéré comme un bon attaquant ''2-way'' qui n'a pas peur d'aller sur le plan physique. Par contre, l'offensive n'était plus au rendez-vous.

Selon vous, est-ce que les Hawks récidiveront en mettant la main sur l'un de ces joueurs convoités évoluant en Europe ?

À LIRE ÉGALEMENT

Canucks et Sens sont passés près de transiger à la date limite
Un retour salutaire pour les Hurricanes
Deux retours au jeu attendus sous peu chez les Leafs
Une rétrogradation qui porte fruit pour ce choix de premier tour

0
  

VOIR AUSSI

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux