Fermer

Publié par mat.para  -  2.Mars.2020 - 17:10
Abonnez-vous:

1526  
 

Une rétrogradation qui porte fruit dans le cas de ce choix de premier tour des Sabres

BUF.jpg
Photo par Brandon Zeman ©
Le développement d'un joueur n'emprunte que très rarement une ligne directrice. Plusieurs facteures peuvent venir impacter le parcours d'un jeune joueur prometteur. À 18 ans, il peut être le meilleur espoir disponible, mais à 20 ans, il peut devenir un point d'interrogation sur l'échiquier jusqu'à devenir un joueur étiqueté AHL pour le reste de sa carrière. Parfois, des joueurs très talentueux peuvent se développer très tard et malheureusement, dans le hockey d'aujourd'hui et au nombre de produits issus des différentes sphères de développement, la patience n'est plus de mise chez les organisations.

Chez les Sabres, on a fondé de grands espoirs envers le choix de premier tour du repêchage de 2017, Casey Mittelstadt. L'attaquant choisi au 8e rang devant Nick Suzuki, Robert Thomas, Filip Chytil ou Kailer Yamamoto présentait un potentiel fort intéressant à son année repêchage et ses performances au Championnat mondial junior démontraient très bien l'étendu de son talent. Avec 11 points en sept rencontres au WJC U-20 en 2017-2018, les experts se montraient unanimes: Mittelstadt sera de l'alignement des Sabres sous peu. C'était en 2018. Aujourd'hui, l'attaquant évolue en AHL après des débuts assez décevants dans la grande ligue. Potentiel surestimé ? Assurément pas. A-t-on sauté des étapes dans son développement ? Visiblement, oui.

À sa place dans la AHL

Souvent, les organisations s'inspirent des autres pour prendre certaines décisions. Depuis quelques années, on fait la promotion des jeunes dans la NHL et il semblerait que plusieurs ont par la suite emboîté le pas pour monter leurs recrues rapidement dans la NHL. Or, on a oublié un principe fondamental: le développement d'un jeune ne s'applique pas à tous les espoirs. On parle de cas par cas dans tout ce qui a trait au développement. Ça aura pris une saison et demie avant de s'en rendre compte dans le cas de Mittelstadt, alors qu'on reprend le tout à zéro auprès de cet espoir de qualité.

Après tout, une rétrogradation en AHL pour rattraper le fait d'avoir monté un jeune trop vite, ce n'est pas synonyme d'échec. Parlons-en à David Pastrnak et à Leon Draisaitl, qui ont subi ce sort à leur début respectif. Aujourd'hui, on parle d'eux comme étant des attaquants élites. Est-ce que ce sera le cas de Mittelstadt dans trois ans ? Ce n'est pas ce que l'on dit, car encore une fois nous le répétons, chaque développement de joueur est un cas d'espèce. Toutefois, depuis que Casey Mittelstadt évolue dans la AHL, les choses semblent s'être replacées. En 32 matchs chez les Americans de Rochester, l'attaquant cumule 23 points. Sa production semble retrouver du panache, mais il reste encore du travail à faire.

On reproche beaucoup l'implication défensive de Mittelstadt. Chez les Sabres, on souhaite le voir endosser un rôle de deuxième centre, mais pour se faire, il doit perfectionner son jeu défensif. En AHL, il affiche présentement un différentiel de -12 et ce n'est clairement pas dans la NHL qu'il peut apporter des correctifs à cette facette de jeu. Le joueur de 21 ans est donc à sa place dans la AHL présentement et on ne doit pas voir cela comme un constat d'échec, mais bien un pas de recul dans son développement pour en prendre deux par l'avant ensuite.

Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 20: Bilan du Championnat mondial junior, rumeurs et actualité NHL)
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts

0
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

SABRES DE BUFFALO - 2020-2021

17 contrats à échéances au 2021-08-01.
9 joueurs autonomes au 2021-08-01.
8 joueurs autonomes avec restriction au 2021-08-01.
Dirigé par monsieur Jason Botterill



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [LW] - Taylor Hall 9$ M 2020-2021 JA
 [C] - Sam Reinhart 5,2$ M 2020-2021 JAR
 [D] - Brandon Montour 3,85$ M 2020-2021 JAR
 [C] - Eric Staal 3,25$ M 2019-2021 JA
 [D] - Jake McCabe 2,85$ M 2019-2021 JA
 [D] - Rasmus Dahlin 2,78$ M 2018-2021 JAR
 [G] - Carter Hutton 2,75$ M 2018-2021 JA
 [G] - Linus Ullmark 2,6$ M 2020-2021 JA
 [D] - Henri Jokiharju 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Casey Mittelstadt 0,87$ M 2020-2021 JAR
 [D] - William Borgen 0,86$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Rasmus Asplund 0,85$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Taylor Fedun 0,74$ M 2019-2021 JA
 [D] - Brandon Davidson 0,7$ M 2020-2021 JA
 [C] - Jean-Sebastien Dea 0,7$ M 2019-2021 JA
 [LW] - C.J. Smith 0,7$ M 2019-2021 JAR
 [D] - Matthew Irwin 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-13
Fin de la saison : 2021-05-08
Date limite des transactions : 2021-04-12
Début du marché des agents libres : 2021-08-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux