Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  10.Février.2020 - 11:59
546  
 

Une province et son équipe

MTL.jpg
Photo par John Chedid ©
Un Québec qui transpire hockey

On ne se mentira pas, au Québec, la passion pour le Canadien de Montréal prend quasiment tout le paysage sportif annuel. L’équipe fait couler beaucoup d’encres et les partisans mangent, dorment et vivent (petite exagération) pour leur équipe favorite. Que ce soit les chaînes de télé, les émissions sportives à la radio ou les sites dédiés au hockey, chacun à son allégeance ainsi que sa routine quotidienne de consommation de nouvelles/rumeurs/potins. Tout le monde a son opinion, peu importe le sujet. J’en suis un bon exemple, car sur toutsurlehockey.com, c’est presque qu’exclusivement cela que je fais, donner mon opinion . Ailleurs qu’ici, de nombreuses personnes sont payées pour le faire, certaines plus que d’autres évidemment. L’un est préféré pour ses opinions tranchées, le second pour son expérience, tandis que d’autres…on ne sait pas trop pourquoi pour être honnête. Je ne nommerai pas de nom, car ce n’est pas le sujet ici et, de toute façon, vous aurez bien votre opinion sur le sujet. Tous s’expriment dans le but de vous informer, de vous choquer, mais surtout de vous influencer.



Roue sans fin

Même si on ne voudra jamais le dire, les experts, pseudo-expert et les panélistes nous influencent beaucoup. Il est bien rare qu’une idée nouvelle surgisse de la pensée du commun des mortels concernant le hockey. La plupart du temps, c’est une citation lue ou entendue quelque part qui fait germer une opinion dans notre tête. Des esprits libres, ils en existent. C’est certain. Ceux-là sont les plus intéressants à lire, mais la plupart du temps, on fait partie d’une roue sans fin qui publie et qui répète les mêmes choses ou presque de jour en jour, de semaine en semaine et d’année en année. Le tout est encore pire lorsque le tricolore n’est pas dans une bonne séquence. Alors, imaginez lorsque ça fait plusieurs saisons que l’équipe manque les séries.



Des débats enflammés

Les critiques arrivent de tous les côtés et toutes situations provoquent des débats entre ceux dits « fefans » et les « haters ». Si on en croit ce qu’on lit, il n’y a pas d’entre-deux. Vous êtes soit l’un ou l’autre. Vous défendez Bergevin et sa décision de vouloir faire les séries ? Vous êtes un « fefans » qui boit tout ce que lui dit. Vous critiquez constructivement Timmins ? Vous vous faites ramasser et dire que vous êtes un « hater » qui ne connait rien. J’ai l’air de me prendre pour un autre en énonçant tout cela, mais comme presque tout le monde, je fais partie du problème (s’il en est un). Tout débat à sa place, mais le respect n’est pas toujours présent malheureusement.



Prendre de haut son prochain, un sport international

Combien de fois je me suis bidonné suite à une opinion d’un panéliste à l’antichambre pour ensuite le partager avec mes amis et en rire. Combien de fois j’ai vivement critiqué un ancien coach qui y va d’opinion bien à l’encontre de ma vision des choses. Est-ce que ma pensée est la meilleure ? Non, loin de là même. Mais qu’est-ce qui forcent les gens à s’insulter et à rire des autres malgré leur passion commune ? Est-ce le désir d’avoir absolument raison et de paraître intelligent ? Le désir de faire rire ? Ou est-ce seulement le fait qu’on a le pouvoir maintenant de faire valoir son opinion peu importe où, quand et comment ?



À la recherche de l’approbation ou de la provocation

Je dirais que la réponse est probablement un judicieux mélange de tout. N’est-ce pas gratifiant de se prononcer sur les réseaux sociaux et voir de multitudes de comparses aimer votre commentaire ? De partager un gazouillis (tweets) et rire du contenu pour ensuite voir une vague de réponses qui vont dans le même sens que vous ? De provoquer quelqu’un avec une opinion et de voir cette personne pogner à notre « troll ». La popularité et l’histoire de la franchise font en sortes que beaucoup de Québécois de diverses régions, générations et échelles sociales se confrontent sur la toile. Ça éveille les esprits et toutes les armes sont permises pour avoir le dessus. Il faut vivre avec le risque que peu importe ce que vous dites, vous ne ferez pas l’unanimité. C’est vrai dans beaucoup de sphères de la société, pas seulement le sport.

Une période névralgique approche

Avec la date limite des transactions qui approchent et une équipe qui est entre deux chaises dans sa saison ou même depuis plusieurs années, on peut penser qu’on n’a pas fini de voir ce phénomène. On va voir des : Bergevin se trouve encore des excuses. Ce à quoi d’autres vont répondre : les blessures ont fait mal. Bergevin ne fait jamais rien ! Le vrai problème c’est Timmins ! Vous vous emballer trop sur vos joueurs et vos jeunes ! Il faut reconstruire ! Bergy out ! Julien out ! Youpi out ! Le but c’est la coupe et ce n’est pas cette équipe-là qui va nous y amener, tout le monde out ! Bref, vous savez autant que moi ce qui nous attend dans les prochaines semaines, mois et années même.



Rendu-là, c’est une tradition et non un problème

En effet, je m’avance pour dire année… Personne ne va me faire croire qu’on ne voyait pas tout cela sous l’aire Gainey ou Gauthier. Sur les forums populaires de l’époque (CHFans, Tricolore.ca, Lepartisan.ca, etc.), j’ai participé à de nombreux débats qui ressemblent beaucoup à ceux d’aujourd’hui. Même sous l’air Savard et Houle, ça devait se chicaner sur les tribunes radiophoniques ainsi que près des machines à café. La seule différence maintenant c’est que peu importe qui tu es, tu as une tribune. Que tu sois un ancien joueur de hockey, un coach, un gars de la construction, un chômeur ou même un biologiste de formation papa de deux paires de jumeaux de deux ans et moins qui écrit pour le plaisir. Alors, même si ça me fait souvent suer de voir les mêmes débats jour après jour, j’aime voir les esprits s’échauffer sur des opinions constructives. Je n’aime pas trop les « trolls » ou ceux qui ne désirent que le chaos, mais maudit que ça alimente bien notre vie. Non ? Je suis fier de la passion qu’on déploie pour les sujets de l’actualité. Que ce soit pour Ilya Kovalchuk, la stratégie pour le reste de la saison, les décisions de Marc Bergevin, la tenue de Carey Price, la rétrogradation des jeunes vers Laval ou le rang au prochain repêchage. Tous ces sujets alimentent notre intérêt et font en sorte qu’on est possiblement la meilleure place où évoluer lorsqu’on est une ancienne vedette qui a encore du gaz. Voir le Russe dans l’uniforme du Canadien est vraiment un délice et peu importe votre vision de son futur avec l’équipe, n’est-ce pas réjouissant de le voir aller ? Mais bon, ceci est un autre sujet. Bref, bonne fin de saison et vive Bergevin qui est le meilleur directeur général de tous les temps (ceci est une blague) !



À lire également


Direction Laval pour Poehling
Zack Werenski, recordman
Arizona aurait interviewé 20 joueurs
Weber sur la liste des blessés
Claude Giroux méconnaissable
Repêchage 2020 : Hendrix Lapierre
Un premier choix contre Kovy ?


0
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2019-2020

11 contrats à échéances au 2020-07-01.
5 joueurs autonomes au 2020-07-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Max Domi 3,15$ M 2018-2020 JAR
 [R] - Dale Weise 2,35$ M 2016-2020 JA
 [G] - Keith Kinkaid 1,75$ M 2019-2020 JA
 [D] - Noah Juulsen 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Folin 0,8$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,8$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Victor Mete 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Joseph Blandisi 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [RW] - Michael McCarron 0,7$ M 2019-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux