Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  1.Février.2020 - 16:48
5178  
 

Le futur de la franchise, c’est lui

MTL.jpg
Photo par Jfvoll ©
Tout commence par Max Pacioretty

En commençant, j’aime à penser que je ne suis pas un gars trop émotif en ce qui concerne le Canadien. Comme je le dis, j’aime à le penser, mais dans les faits, parfois des bulles me pognent qui font en sorte que je ne changerai jamais d’opinion sur un joueur ou une situation. C’est le cas de Max Pacioretty. Lorsqu’on l’a repêché, je n’étais pas vraiment enthousiaste. Je le trouvais fade, mais comme nous avions sélectionné Ryan McDonagh et PK Subban, la pilule a bien passé.

Lorsque l’ailier a commencé à jouer pour le Canadien, j’avais aimé sa vitesse et son premier but contre le New Jersey. Accélérant pour récupérer une rondelle logée derrière la défensive adverse par un coéquipier, il s’est présenté à droite du gardien et y est allé d’un tir dans la lucarne dont lui seul connait à la recette. À ce moment, je me dis : OK, je vais lui laisser sa chance, il semble quand même avoir du potentiel. S’en suit une période en demi-teinte suite à laquelle la recrue suggère au Canadien de ne pas le rappeler, qu’il préférait jouer dans les mineurs. Je me disais qu’il fallait quand même être courageux et humble pour avouer ne pas être à la hauteur, mais dans ma tête le premier choix perd des points.



Plus tard dans la saison, devenu un joueur de la LNH, le buteur gagne beaucoup de ma considération grâce à son jeu basé sur sa rapidité et son tir. Je trouve qu’il n’a pas peur du jeu physique et je me dis que ça fait drôlement du bien d’avoir un tel marqueur avec nous. Vient le jour où Zdeno Chara le ramasse solide dans la bande. En voyant l’incident, je suis sans mot. Je déteste Zdeno Chara au plus haut point surtout que je me rappelle que ça fait 2 ou 3 parties qu’il cherche sans se cacher à le frapper. Quasiment tous les joueurs de Boston tentent d’amoindrir le geste de leur coéquipier (surtout Mark Recchi) et s’en suit beaucoup de polémiques dans les médias.



Ne sera plus jamais le même

Max Pacioretty
revient au jeu peu de temps après et on note un changement dans sa façon de jouer. Visiblement, le surnommé « Wolverine » à l’époque a peur maintenant et ça m’apparait de plus en plus flagrant qu’il est maintenant un joueur de périphérie. Je le comprends parfaitement, mais peu à peu, je perds beaucoup d’intérêt envers ce joueur qui avait encore de nombreuses années devant lui avec nous. Il devient paresseux sur la glace et fonctionne par séquence. Ça me frustre beaucoup de le voir devenir ce joueur, mais l’arrivée de Brendan Gallagher et d’Alex Galchenyuk dans l’alignement du Canadien me divertit et j’oublie peu à peu le goût amer que j’ai dans la bouche lorsque je le regarde jouer.

Capitaine CH

Ensuite, un capitaine doit être nommé. Je suis all in pour Brendan Gallagher qui selon moi représente à merveille ce que le CH inspire aux Québécois. Bien qu’encore jeune, on voit qu’il pourra prendre la pression à long terme et qu’il sera un bon leader. Mais non. Le Canadien décide de nommer Max Pacioretty. Un marqueur de but ne doit pas avoir la pression de marquer des buts surtout à Montréal, ne lui met pas cette cible dans le dos. C’est bizarre à dire, mais lorsqu’un joueur pense trop aux conséquences d’une période sans marquer, il ne pense qu’à ça et devient incapable de produire ou être utile à l’équipe. On sait tous qu’être le capitaine du CH, c’est quasiment aussi pire qu’en être le gardien numéro 1. C’est à ce moment-là que je me mets à détester Max Pacioretty (et ce sentiment ne changera plus jamais chez moi, même à ce jour). Je suis quelque peu influencé par les médias et mes amis, mais je vois bien que la pression additionnelle que l’ailier a sur les épaules ne lui fait pas.



Rumeur de transaction

Tout aurait tellement été différent si Brendan Gallagher avait été nommé. Ensuite, on entend plusieurs rumeurs de transactions et je me fais beaucoup de scénarios dans la tête sur qui nous pourrions recevoir en échange. J’ai hâte que le boulet parte et je le déteste de plus en plus à mesure que les journées passent. On atteint le repêchage 2018 et les rumeurs parlent de Gabriel Vilardi à Los Angeles, mais l’échange semble avorter en raison des négociations de contrat. Arrive le 10 septembre et je ne peux pas croire qu’il va encore être le capitaine de cette équipe. Coup de théâtre dans cette journée, le Canadien échange Max Pacioretty à Las Vegas contre mon joueur préféré, Tomas Tatar. Ensuite, je vois que Nick Suzuki et un choix de deuxième ronde sont également acquis.



L’arrivée de Tatarrrrrr

Tomas Tatar
venait de connaître une fin de saison horrible avec Vegas, mais moi, je l’adore ce joueur, et ce, depuis le championnat mondial junior l’année de son repêchage. Son dynamisme et ses habiletés m’ont tout de suite accroché. Je suis extrêmement content de l’échange et j’essaie d’en convaincre tout le monde sur la toile. Généralement, les admirateurs sont contents, car il n’y a plus beaucoup de monde rationnel qui voit le bon joueur qui réside encore dans Max Pacioretty. L’année suivante, Tomas Tatar connait une saison du tonnerre, Nick Suzuki domine le junior et le CH détient en plus un choix de 2e ronde de plus.



La montée de Suzuki

Je me souviens de Nick Suzuki du temps de son repêchage, mais je n’avais pas suivi sa progression, alors j’étais sans opinion sur lui. Son manque de rythme sur glace me fait peur quelque peu tout comme le fait qu’il n’a pas produit lors du Championnat du monde junior. Toutefois, je me dis qu’on verra ce que le centre fera sur la glace de la grande ligue l’an prochain au camp. Vient le camp d’entrainement 2019-2020. J’embarque à 100 à l’heure dans le train Nick Suzuki. Le jeune m’impressionne comme aucune recrue ou joueur ne l’a fait depuis beaucoup trop longtemps avec le Canadien. Je dirais depuis Alex Kovalev. J’adorais ce joueur dans le temps. Sa façon de diriger le jeu, de protéger le disque et de contourner les joueurs en relance. Pour le petit gars en moi, j’espère revoir un joueur ce genre de joueur avec nous.



Des aires de Kovalev

Je crois que Suzuki est cet homme. Le droitier a beau être un joueur responsable et bon dans les trois zones, on est capable d’entrevoir son potentiel. En plus, même s’il le critique un peu dans les médias, Claude Julien semble l’adorer et sa façon de faire avec lui semble être la bonne (contrairement à celle avec Jesperi Kotkaniemi). Avec Tomas Tatar, Nick Suzuki est le meilleur pour déjouer les adversaires. Avec Joël Armia, Nick Suzuki est le meilleur dans les batailles à un contre un. Avec Artturi Lehkonen, Nick Suzuki est le meilleur pour créer des revirements (peut-être pas, mais laisser moi dans ma lubie de petit fan). Avec Jonathan Drouin, Nick Suzuki est le meilleur pour faire des passes savantes sans regarder (sauf que lui ça marche). Enfin, avec Philip Danault, Nick Suzuki est le meilleur centre du tricolore. On ne le voit pas encore beaucoup, mais lorsqu’il sera réellement décollé, son tir sera l’une des armes les plus redoutables du CH. Bref, le jeune a tout pour être notre joueur numéro 1 et à mes yeux c’est sur lui que reposera l’attaque du Canadien très prochainement. Je ne dis qu’il joue comme Alex Kovalev, mais il me laisse la même impression sur la glace de par sa façon de patiner, de contrôler la rondelle et de la protéger.



Le « hype » ne s’arrêtera pas de si tôt

Ce sera un comité avec Cole Caufield, Jesperi Kotkaniemi, Ryan Poehling et Alexander Romanov, mais c’est lui qui sera la face de l’offensive selon moi. Bien qu’il ne l’a pas été longtemps, pour le temps qu’il a été ici, Alex Kovalev était le préféré de tout un chacun. Ça fait du bien de penser qu’on a à nouveau un joueur avec un talent aussi spécial et qui semble ne pas «choké». Je crois que c’est l’une des raisons du fait qu’Ilya Kovalchuk est tant aimé. Les admirateurs du Canadien veulent une vedette. On aime ça les gardiens, mais on veut voir des buts et jeux spectaculaires. On aime ça les bons travaillant, mais je veux voir un tir « top net » en prolongation. On aime ça les bons leaders qui sont respectés dans la ligue, mais on aime ça aussi les feintes contre 2 ou 3 adversaires suivis d’un but qui déculotte un gardien. Ilya Kovalchuk est un joueur d’un autre temps, mais la passion des partisans a réussi à réveiller le joueur qu’il était à Atlanta et pour les joueurs qui ont cette flamme, Montréal est la meilleure place où évoluer.

À l’approche de la date limite des transactions

Merci d’avoir lu le parcours qui m’a amené à comprendre pourquoi Max Pacioretty n’est pas si pire dans le fond vu le retour qu’il nous a rapporté. Bien que Tomas Tatar soit l’un de mes préférés et qu’on n’a pas de défenseur qui peut remplacer Jeff Petry, je ne peux pas m’empêcher d’espérer qu’on les échange. Le départ de Max Pacioretty a beaucoup de positif et je crois que ces deux joueurs ont le potentiel d’en rapporter autant. Je sais que les opinions divergent sur le dossier de ces deux joueurs tout comme sur celui de Ilya Kovalchuk. Le mien change quand même souvent. Je ne voudrais pas être dans les culottes de Bergevin, car peu importe ce qu’il va faire, il n’y aura pas de consensus. 30 % vont s’en foutre, 30 % vont être en maudit, 30 % vont être aux anges et 10 % vont se dire c’est qui ça Tomas Tatar.



À lire également



16 propositions de partisans évaluées par un DG

Nouveau DG de l'équipe nationale américaine

Repêchage 2020 simulé top 1 à 10

Rumeurs en provenance de TSN

Sauver son poste au détriment de l'équipe

Repêchage 2020 : Dylan Holloway

+3
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#132043

ErdqScooby
Encore une fois, super article qui est fort plaisant a lire.

On a un beau basin de jeune:

( Romanov, Caufield, Suzuki, Kotkaniemi, Primeau, Ylönen, Fleury / Gros Potentiel Elite-Top 6)

(Olofsson, Struble, Brook, Norlinder, Hillis, Harris, Havey-Pinard, Evans, Alain, Leskinen, McNiven Juulsen / middle Potentiel Top 6 - Bottom 6 Profondeur)

Ont le sait tous que tout les projets ne peuvent pas aboutir, mais je serais fortement surpris que dans cette liste la, la moitié ne joue pas dans la NHL et pas juste avec le CH.

C'est avec un groupe vaste et profond que tu peux te permettre d'échanger un ou plusieurs de tes joueurs parce que tu peux le remplacer par quelqu un d'autre.

Je suis d'accord aussi que le meilleur moment pour un échange impliquant Petry et Tatar (Peut etre Domi) c'est maintenant puisqu'ils sont présentement a leur prime de leur valeur. Le retour pour l'un ou les deux pourrais être vraiment bénéfique, mais la perte pourrais être grande aussi. Parce qu'autant ils peuvent t'apporter de bon prospect / draft pick, autant ils peuvent t'aider a reset ta team. Domi est encore jeune, Tatar n'est pas encore dépaser son prime et Petry même si il commence a etre sur la fin serait bon encore pour quelque année a prendre les grosses minutes importante.



Les pièces importante pour la base des transaction serait les suivantes pour les équipes:

Vegas: Nicolas Hague, Peyton Krebs
Colorado: Bowen Byram, Conor Timmins
Edmonton: Philip Broberg, Dmitri Samorukov
Calgary: Jakob Pelletier
Dallas: Ty Dellandrea, Thomas Harley
New York I: Oliver Wahlstrom, Otto Koivula, (Noah Dobson/Impossible, mais faut rêver un peu)
Pittsburgh: Samuel Poulin, Pierre-Olivier Joseph

On peut aussi utiliser le plan ¨Armia¨ pour aider dans une transaction. Montréal a un beau cousin d'argent qui pourrais servir a aller chercher un joueur.



3.Février.2020 - 06:36   
   +3  
#132028

chuck28
très bonne article . et c'est pas mal se que je pense également . J'aime Tatar et Petry mais je souhaite qu'ils soient échanger pas parce qu'ils ne sont pas bon mais ils ont de la valeur ( un peu comme Paccioretty , un très bon espoir , un choix de 2 mais sans un Tatar en retour ou un joueur de moins haute valeur) ou un choix de 1 et un moins bon espoir , si je suis Bergevin je vise un très bon espoir et un choix de 2 . on vise dans deux ans donc je veux des prospect qui on déja commencer leurs développement avant des choix au repêchage
exemple: Tatar en Caroline pour Bean et un choix de 2 (peu probable a cause de cette été (Aho) et Hamilton qui vient de se blesser , leur besoin on changer ) mais de quoi de semblable
Petry a Vegas pour Krebs et un choix de 2 (négociation autour du salaire retenu et les aider avec le plafond salariale)
et peu être même Domi au Colorado pour Timmins et un choix de 1 (option de plus pour peut être remplacer Petry dans quelques années)
se sont des base de négociation et d'autres chose peuvent être ajouter d'un coter comme de l'autre

tous des prospect qui devrais avoir un certain impact dans leur équipe respective dans 2 ans et pour le futur . on garde Price et Weber et prolonge Danault et Gallagher (tous de bon vétérans ) pour pouvoir former tous les jeunes . plus ils vont se développer vite plus on aura de chance avant que Price et Weber ne ralentisse trop dans 2-3-4 ans c'est correct mais dans 5-6-7 ans ils seront trop vieux .
avec se plan on a une fenetre de 3 ans sur les 5 prochaines années et un beau future en vue avec tous ses bon espoirs et la reconstruction est terminer (oups reset ) .

2.Février.2020 - 11:46   
   +5  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2019-2020

10 contrats à échéances au 2020-07-01.
4 joueurs autonomes au 2020-07-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Max Domi 3,15$ M 2018-2020 JAR
 [R] - Dale Weise 2,35$ M 2016-2020 JA
 [G] - Keith Kinkaid 1,75$ M 2019-2020 JA
 [D] - Noah Juulsen 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Folin 0,8$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,8$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Victor Mete 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Joseph Blandisi 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [RW] - Michael McCarron 0,7$ M 2019-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux