Fermer

Publié par mat.para  -  20.Janvier.2020 - 15:46
4091  
 

Un geste digne d'un grand leader de la part d'Ilya Kovalchuk

MTL.jpg
Le débat fait rage sur les différentes plate-formes ces temps-ci. Avec le ''bye-week'' et la pause du Match des étoiles, le Canadien sera en mode réflexion sur comment on abordera la prochaine date limite des transactions. Si Tatar et Petry voit leurs noms circuler dans les possibilités de transaction au 24 février, celui de Kovalchuk alimente clairement les débats. Celui qui cumule huit points en autant de match depuis sa signature avec le club augmente considérablement sa valeur plus les match avancent. Aujourd'hui, le journaliste russe Igor Eronko mentionnait via son compte Twitter que l'attaquant demeurera en LNH jusqu'à ce qu'il gagne une Coupe Stanley. Définitivement, ce n'est pas ce destin qui l'attend à Montréal, donc on peut en déduire que Marc Bergevin exaucera son souhait en l'échangeant à la date limite.

Malgré tout plusieurs souhaitent voir le grand manitou du CH prolonger l'aventure de Kovalchuk en raison de ses bonnes performances et de son leadership. Ce qu'il faut considérer, c'est que l'attaquant est UFA à l'été et on a beau dire qu'on pourrait le signer un an à 3M$, il faut que le principal intéressé veule aussi. Clairement, son souhait est de remporter une Coupe Stanley, un objectif irréaliste pour le CH dans les deux à trois prochaines années. Donc, si on le prolonge, il faut que ce soit avant qu'il ne tombe UFA et même à cela, rien ne garanti qu'il acceptera de rester, même si ses garçons portent une casquette à l'emblème du CH. À voir la relation Bergevin-Kovalchuk depuis que ce dernier est à Montréal, je serais prêt à gager que le DG a promis au joueur, moyennant de bonnes performances pour lui donner des munitions, qu'il lui trouvera une place chez un aspirant à la date limite. Une stratégie qui rapporterait un bon choix au repêchage par le fait même.

Geste de grand leader

Ceci dit, on ne peut enlever les caractéristiques de leader du Russe. Le fait qu'il soit de cette nationalité lui apporte beaucoup de jugements de la part de nombreuses personnes, mais il se défait de cette étiquette chaque jour qu'il passe dans l'organisation. Selon ce que rapporte Kyle Bukauskas, reporter pour le compte de Sportsnet, Ilya Kovalchuk a invité l'entièreté de l'équipe au restaurant après la huitième défaite de la dernière série noire contre les Oilers. Le geste hautement souligné a eu un bon effet il faut croire, car l'équipe montréalaise a affiché un rendement de quatre victoires en cinq rencontres par la suite.

Souvent critiqué pour ses décisions dans le passé, Kovalchuk ne cesse tout de même de prouver qu'il n'est pas le ''lâche qui ne pense qu'à son porte-feuille'', comme plusieurs amateurs le croient et ça, ce sont des faits. Maintenant, est-ce une raison pour le signer en dérogeant du plan ? À vous de répondre...

À LIRE ÉGALEMENT

Sondage The Athletic | Price a encore la cote

Sous le radar | Repêchage 2020: Alexis Lafrenière

Les Jackets ont pris une excellent décision dans le filet

Une autre recrue s'invite dans la course au Calder


0
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#131895

Gotchon
@Ced244Je te rejoins complètement, c'est comme je n'arrives pas à comprendre comment la majorité des nords américains arriver à dire que les européens n'ont pas l'amour du maillot qu'il porte. En Europe, si tu a grandis dans une région, tu veux jouer pour le club de ta région, pas pour son rival (exemple, quelqu'un de Marseille détestera Paris). Chez vous avec les système de draft, un fan des habs peut se retrouver avec les Bruins (probablement le cas de Bergeron) et s'identifier direct à l'équipe qui le repêche ou qui l'échange.

La plupart d'entre vous crachent sur les joueurs russes et pourtant nombre d'entre eux ont montré plus d'amour pour le maillot qu'ils ont porté que beaucoup de vos compatriotes (Ovechkin, Malkin, Kucherov, Tarasenko, Kusnetsov, Datsyuk, Markov, Yashin, Fedorov, Fetisov, Koslov, Kamensky, ...). Oui certains jouent pour les dollars, mais à vos yeux il n'y a aucun Canadiens qui le fait.

22.Janvier.2020 - 01:46   
   0  
#131889

Ced244
Il n'a jamais été un lâche qui ne pense qu'a son portefeuille... Il a craché des plusieurs millions de dollars quand il a quitté les Devils. Il avait le mal du pays et voulait jouer cher lui. Il a ce que je sache, ce n'est pas illégal de quitter un emplois!

21.Janvier.2020 - 17:02   
   +1  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2019-2020

11 contrats à échéances au 2020-07-01.
5 joueurs autonomes au 2020-07-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Max Domi 3,15$ M 2018-2020 JAR
 [R] - Dale Weise 2,35$ M 2016-2020 JA
 [G] - Keith Kinkaid 1,75$ M 2019-2020 JA
 [D] - Noah Juulsen 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Folin 0,8$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,8$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Victor Mete 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Joseph Blandisi 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [RW] - Michael McCarron 0,7$ M 2019-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux