Fermer

Publié par mat.para  -  17.Janvier.2020 - 11:22
4575  
 

Dossier | Artturi Lehkonen fait grandement penser à cet ancien joueur du Canadien

MTL.jpg
Photo par Johnny V ©
Bien que la saison ne soit pas à la hauteur des attentes de plusieurs partisans, on peut tout de même en dénoter du positif. Entre autre, le nouveau venu du Canadien, Ilya Kovalchuk, connait de très beaux moments avec une production de sept points en autant de matchs. C'est positif au sens où s'il augmente suffisamment sa valeur, on pourra ainsi le transiger pour un retour intéressant à la date limite des transactions du côté de Marc Bergevin. Par contre, c'est assez perturbant de voir que ce joueur est présentement le meilleur joueur offensif de l'équipe, mettant au grand jour un possible manque de talent au sein de l'alignement. Pendant ce temps, on peut observer de belles progressions chez les jeunes en Jesperi Kotkaniemi, fort solide depuis son retour de blessure et en Ryan Poehling, qui prend confiance tranquillement.

Sans oublier évidemment Nick Suzuki, qui demeure à mon sens le meilleur espoir dans la hiérarchie à ce jour. Or, un joueur qu'on se plait moins à vanter effectue un très bon boulot en plus d'en offrir un peu plus offensivement dans un contexte où l'équipe connait des difficultés. On parle ici d'Artturi Lehkonen. Le Finlandais se dirige vers la meilleure production de sa jeune carrière en dépit du fait qu'il se démarque plus par sa polyvalence et son efficacité complète sur toutes les sphères du jeu. La seule chose que les gens reprochent à ce joueur, c'est sa production offensive, car pour le reste, Lehkonen joue très bien. Son cas rappelle grandement celui de Lars Eller à l'époque que tous croyaient qu'il deviendrait un centre numéro un. Analyse des deux joueurs assez similaires en frais de style de jeu et de rendement offensif.

L'asseoir dans la bonne chaise

On se rappelle lorsque le Canadien a échangé Halak aux Blues contre Eller et un certain Ian Schultz, les partisans fulminaient. On n'acceptait pas de voir partir le gardien qui avait permis au CH de se pointer en finale de l'Est contre les Flyers après avoir battu coup sur coup les Penguins et les Capitals. Halak était un favori de la foule, mais le gardien d'avenir était Carey Price. Les attentes étaient donc énormes à l'endroit de Lars Eller, ce Danois choisi en première ronde par les Blues en 2007. Joueur de centre naturel, plusieurs le voyaient comme étant LE fameux centre numéro un que l'organisation attendait. Erreur !

Les attentes trop élevées ont fait en sorte qu'Eller a subi la critique plus souvent qu'à son tour. Sa production qui ne dépassait jamais les 30 points enrageaient la base partisane, qui s'attendait à le voir produire pour plus de 50 points. De façon rationnelle, Eller n'était tout simplement pas ce genre de joueur. Joueur de centre très responsable, bon sous les différentes facettes du jeu et efficace dans le cercle des mises en jeu, Eller avait le potentiel d'un très bon troisième centre pour la majorité des clubs de la ligue. Or, à Montréal, devant l'absence de centre de qualité, on le plaçait dans la chaise d'un deuxième centre et on s'attendait à ce qu'il produise comme un premier. Sa constance offensive tout au long de sa carrière ne fait que prouver l'affirmation suivante: Eller était un excellent troisième centre assis dans la mauvaise chaise tout au long de son passage chez le CH.

Ne pas faire la même erreur avec Lehkonen

On en vient au cas de Lehkonen. Adoptant sensiblement le même style de jeu qu'Eller, mais évoluant sur l'aile, l'attaquant de 24 ans ne fournira jamais l'offensive d'un joueur top 3. Par contre, ce type de joueur ne coûtera jamais bien cher à l'équipe, si l'on considère que le plus gros contrat obtenu par Eller en carrière s'élève à 3,5M$ annuellement. À ce prix, pour un Lehkonen qui fait pas mal bien dans tout ce qu'on lui demande, c'est plus qu'acceptable pour encore plusieurs années. Sur un troisième trio, il ne volera également jamais le travail de qui que ce soit. Cependant, on devra se montrer prudent pour ne pas répéter les erreurs commises dans le cas Eller. Lehkonen ne sera probablement jamais plus qu'un joueur de troisième trio, tout en possédant les capacités d'être muté à l'occasion sur les deux premières unités en cas de blessure.

Faut-il s'attendre à ce qu'il produise plus de 45 points dans une saison ? Non, mais s'il le fait tant mieux. Personne ne peut reprocher l'implication de Lehkonen. Les seuls reproches à son égard, ce sont les commentaires désobligeants des gens qui rient de son lancer et qui critiquent le fait qu'il ne marque pas. Laissons le sur la bonne chaise, et tout se passera bien. Si on demande à Lehkonen de produire comme Tatar ou Drouin, on doit clairement se poser des questions sur le talent qu'il y a dans le club. Ce n'est pas son rôle et si on s'en tient à ce qu'il peut offrir, il demeure un excellent joueur à garder pour des années.

Voici donc un graphique comparant les rendements offensifs d'Eller et de Lehkonen âge pour âge. Semblable vous trouvez ?
Online Graphing


À LIRE ÉGALEMENT

Les Hurricanes ont-ils perdu leur meilleur défenseur?

Quatre destinations possibles pour Gerard Gallant

Backstrom prolonge à Washington

Un meilleur retour pour Petry que pour Muzzin?

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#131878

Ced244
Comparaison intéressante! toutefois Eller était plus physique et frappait l'adversaire.

17.Janvier.2020 - 13:32   
   +2  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2019-2020

10 contrats à échéances au 2020-07-01.
4 joueurs autonomes au 2020-07-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Max Domi 3,15$ M 2018-2020 JAR
 [R] - Dale Weise 2,35$ M 2016-2020 JA
 [G] - Keith Kinkaid 1,75$ M 2019-2020 JA
 [D] - Noah Juulsen 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Folin 0,8$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,8$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Victor Mete 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Joseph Blandisi 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [RW] - Michael McCarron 0,7$ M 2019-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux