Fermer

Publié par mat.para  -  5.Décembre.2019 - 17:03
1587  
 

David Rittich souffrira-t-il de la même léthargie qu'Andrei Vasilevskiy?

CGY.jpg
Les Flames de Calgary lutteront jusqu'à la fin pour une place en séries. La meilleure équipe de l'Ouest l'an dernier tarde à se mettre en marche et les gros canons tels que Johnny Gaudreau et Sean Monahan devront élever leur jeu de plusieurs crans s'ils veulent accéder de nouveau au tournoi printanier. Pendant que l'offensive peine à s'imposer, on retrouve un tout nouveau gardien partant dans le filet de la formation canadienne en David Rittich. Agissant à titre d'auxiliaire derrière Mike Smith l'an dernier, ses performances lui ont permis d'endosser le rôle de numéro un cette saison devant Cam Talbot, acquis pour ajouter de la profondeur. Ce dernier n'a d'ailleurs vu que très peu d'action depuis le début de la saison alors que son coéquipier domine la ligue dans le temps d'utilisation.

En effet, comme le démontre Pat Steinberg dans son dernier papier, Rittich se présente, au moment d'écrire ces lignes, au premier rang de la ligue pour le nombre de minutes jouées, le nombre de parties entamées et par conséquence, le nombre de tirs reçus et le nombre d'arrêts. Au chapitre des victoires, Rittich se présente au 7e rang, à deux victoires du premier rang. Pas mal pour un gardien de 27 ans qui, il y a deux ans, arrivait dans la LNH comme un bel inconnu. Les Flames ont rapidement saisi le potentiel de ce gardien tchèque et ce dernier a su bien répondre lors des 45 matchs qu'il a opéré l'an dernier. Toutefois, un danger le guette cette saison alors qu'il s'enligne pour une campagne de 63 match joués.

Une léthargie mal-placée ?

On se rappelle le cas d'Andrei Vasilevskiy lors de la saison 2017-2018. Cette année-là, le gardien russe du Lightning de Tampa Bay avait avoué en pleine saison qu'il se sentait fatigué par la charge de travail assez lourde qu'on lui demandait à sa première saison comme gardien partant sans avoir Ben Bishop derrière. C'était Louis Domingue qui se chargeait des arrières du Russe, mais le Québécois n'offrait pas particulièrement le rendement attendu pour adoucir la charge de travail de Vasilevskiy. On l'a donc utilisé à profusion pour ensuite, lors de la période estivale, se pencher sur l'utilisation des gardiens en général dans la LNH.

Est-ce qu'on se dirige vers un même dilemme du côté des Flames ? De moins en moins, les gardiens de la LNH sont appelés à garder le filet pour 65 matchs alors qu'on s'en remet beaucoup à nos auxiliaires. L'an dernier, les deux gardiens qui ont accédé en finale de la Coupe Stanley n'avait clairement pas cette charge de travail alors que Binnington avait entamé 22 matchs tandis que Rask en affichait 46. La saison précédente, Holtby n'avait pas atteint le plateau des 60 matchs tandis que Fleury en affichait 61. On parle ici des rares exceptions à la règle dans la ''nouvelle LNH''.

Pour le moment, Rittich répond bien à l'appel. Il semble toutefois difficile dans le moment de faire confiance à Talbot puisque le club ne joue pas ses meilleurs matchs. Rittich tient le fort, mais dès que les Flames se remettront en marche, on devra donner un peu plus de temps de jeu à Cam Talbot.

David Rittich - (G) - CGY - [ 27 ans ]

1992-08-19, Jihlava

Saison EQ PJ V D DP Mba JB PctEff Salaire moyen
2019-2020 CGY 48 24 17 6 3.1 2 0.907 2,75$ M
2018-2019 CGY 45 27 9 5 2.58 1 0.911 0,8$ M
2017-2018 CGY 21 8 6 3 2.93 0 0.904 0,725$ M

Statistiques générées le 2020-07-11 11:11:35


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

FLAMES DE CALGARY - 2019-2020

16 contrats à échéances au 2020-07-01.
11 joueurs autonomes au 2020-07-01.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur Brad Treliving



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [D] - Tj Brodie 4,65$ M 2015-2020 JA
 [D] - Travis Hamonic 3,86$ M 2013-2020 JA
 [D] - Michael Stone 3,5$ M 2017-2020 JA
 [D] - Derek Forbort 2,53$ M 2018-2020 JA
 [G] - Cam Talbot 2,5$ M 2019-2020 JA
 [C] - Mark Jankowski 1,68$ M 2018-2020 JAR
 [D] - Erik Gustafsson 1,2$ M 2018-2020 JA
 [C] - Austin Czarnik 1,13$ M 2018-2020 JA
 [G] - Jon Gillies 0,75$ M 2018-2020 JAR
 [C] - Alan Quine 0,74$ M 2019-2020 JA
 [D] - Oliver Kylington 0,73$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Tobias Rieder 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Byron Froese 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Rinat Valiev 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Michael Stone 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Zac Rinaldo 0,7$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Ryan Lomberg 0,7$ M 2019-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux