Fermer

Publié par mat.para  -  2.Novembre.2019 - 10:29
4081  
 

Ce soir, le Canadien pourrait réaliser un exploit inaccompli depuis novembre 1995

MTL.jpg
Photo par John Chedid ©
La saison 1995-1996 semble si loin dans notre esprit. Pour mettre en contexte, cette saison-là, les Whalers d'Hartford était encore en activité, les matchs nuls étaient encore à l'honneur et Patrick Roy commençait la saison à Montréal. À cette époque, le Canadien terminait 6e dans l'Est, et ce, malgré un début de saison un peu lent. L'ironie du sort a voulu que le départ de Patrick Roy n'ait pas changé grand chose la saison même alors qu'on a maintenu le même type de performance, mais on connait la suite de l'histoire alors qu'on décrit cette transaction comme l'une des pires de l'organisation. En novembre 1995, il s'est toutefois passé un événement qui ne s'est pas reproduit depuis...

Ces fameux voyages dans l'Ouest

Les voyages dans l'Ouest n'ont jamais été la tasse de thé de l'organisation depuis des années. Jusqu'à tout récemment, on parlait toujours du premier voyage de trois matchs et plus comme une épreuve pour l'équipe et très souvent, on échouait le test. Plusieurs tendances sont observées depuis des années chez le CH en matière de rendement lors des voyages de trois matchs ou plus dans l'Ouest américain ou canadien.

- Le Canadien donne beaucoup de buts et n'en marque que très peu
- Lorsqu'on réussit à gagner un match, il s'agit du premier ou du dernier
- Le cumulatif but pour / but contre à la fin du voyage désavantage nettement le Canadien

Ces tendances ne datent pas d'hier. On a souvent eu la mentalité de se contenter de peu lors de ces voyages. Sortir des trois matchs avec deux points était l'objectif. Deux victoires sur trois, c'était vu comme un bonus. Avec une mentalité comme telle, ce n'était pas surprenant qu'on n'était pas en mesure de cueillir trois victoires à l'étranger. Pour ce billet, nous avons dû regarder tous les calendriers réguliers du Canadien à travers les années et observer les voyages dans l'Ouest. Il aura fallu retourner en novembre 1995 pour apercevoir la dernière fois que le Canadien est sorti d'un voyage de plus de deux matchs dans l'Ouest en étant parfait. La troupe de Claude Julien, ce soir à Dallas, aura l'occasion de réussir cet exploit, 24 ans plus tard. Victorieux contre Vegas et Arizona dans les derniers jours, Montréal se présente à Dallas alors que ces derniers ont joué un match intense et serré contre l'Avalanche hier. Les espoirs sont au rendez-vous pour réaliser cet exploit vieux de 24 ans.

Un peu d'histoire

Il s'en est passé des choses en 24 ans il faut dire. Depuis la dernière fois que le CH a été parfait dans le cadre d'un voyage dans l'Ouest, les Thrashers ont eu le temps de naître et de mourir, les Whalers ont déménagé en Caroline et ces derniers ont réussi à soulever la Coupe Stanley. Ensuite, nous sommes passés des Mighty Ducks au Ducks, tournant ainsi une page d'histoire qui reliait la franchise au fameux film réalisé en 1992. À cette époque, on ne comptait que 26 clubs dans la LNH et Winnipeg a eut le temps de déménager puis de renaître de ses cendres. Chez le Canadien, en 1995, on comptait sur l'intraitable duo composé de Pierre Turgeon et de Vincent Damphousse. Ces deux excellents joueurs avaient conclu la campagne avec plus de 90 points. C'était l'époque où Mark Recchi endossait encore le maillot tricolore et que la jeune recrue Saku Koivu émergeait à l'âge de 20 ans.

La cuvée 2019-2020 pourra-t-elle réaliser l'exploit d'être parfait des suites d'un voyage dans l'Ouest après tous ces événements passé ?


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2019-2020

15 contrats à échéances au 2020-06-21.
10 joueurs autonomes au 2020-06-21.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2020-06-21.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Max Domi 3,15$ M 2018-2020 JAR
 [R] - Dale Weise 2,35$ M 2016-2020 JA
 [G] - Keith Kinkaid 1,75$ M 2019-2020 JA
 [C] - Matthew Peca 1,3$ M 2018-2020 JA
 [C] - Nate Thompson 1$ M 2019-2020 JA
 [C] - Nick Cousins 1$ M 2019-2020 JA
 [D] - Noah Juulsen 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Folin 0,8$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,8$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Victor Mete 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Philip Varone 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Michael McCarron 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Riley Barber 0,7$ M 2019-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-23
Début du marché des agents libres : 2020-06-21



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux