Fermer

Publié par mat.para  -  16.Septembre.2019 - 15:07
1079  
 

Les trois prochaines saisons sont sauvées d'un conflit de travail

NHL.jpg
Après plusieurs rencontres entre les parties, la NHLPA a décidé de ne pas se prévaloir de son option de sortie concernant la présente convention collective. On en parlait hier sur le portail et les partisans seront donc comblés de savoir qu'aucun conflit de travail ne verra ternir les trois prochaines saisons. La LNH et l'Association des joueurs ne déterrent donc pas la hache de guerre immédiatement, alors qu'on portera cette convention collective jusqu'à son extrême limite, soit à la conclusion de la campagne 2021-2022.

Récemment, on a pu voir beaucoup de contrats se signer sous le même terme: les bonus de signature. Si cette tactique est utilisée pour faire sauver de l'impôt aux joueurs, elle se montrait très pertinente également dans l'optique qu'un conflit de travail pouvait éclater à tout moment. Si un lock-out était décrié, au moins les joueurs touchaient leur bonus en début d'année avant l'éclatement du conflit, leur assurant ainsi un salaire pendant la saison. On ouvrira donc les livres de négociation dans trois ans entre l'Association des joueurs et la LNH.


0
  
Tags : NHLPA LNH Convention 

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#131076

Bruins17
Avec se qui se passe dernièrement et tout ces contrats plus ridicule un que l?autre , les joueurs aurais eu l?air imbéciles de vouloir un conflit de travail.
A un moment donner faut qu?il se rendre compte qu?il ne f9nt que jouer au hockey et qu?il ne sauve aucune vie !

16.Septembre.2019 - 15:20   
   +1  

Réseaux sociaux