Fermer

Publié par mat.para  -  29.Juin.2019 - 15:40
2708  
 

Discorde interne impliquant Phil Kessel | L'organisation bougera et voici 5 cibles potentielles qui incluent un Québécois bien connu

L'an dernier, on avait eu vent de cette histoire à l'effet que les réactions de Phil Kessel devant les décisions de son entraîneur causaient problème. Il semblerait que ce soit encore d'actualité alors que l'attaquant est visé par de nombreuses rumeurs de transaction. Ajoutons à cela le fait que Kessel ait bloqué une transaction l'impliquant avec le Wild et disons que l'ambiance ne sera pas rose si le principal intéressé demeure à Pittsburgh. D'ailleurs, Jim Rutherford ne s'en cache pas: il bougera fort probablement sous peu. Nous y reviendrons plus bas...

Discorde entre Kessel et Sullivan

C'est Rob Rossi, rédacteur pour The Athletic, qui a révélé l'étendu de la discorde entre Kessel et son entraîneur-chef, Mike Sullivan. L'ambiance ces dernières années n'est pas de tout repos au sein du vestiaire des Penguins malgré la présence d'un grand vétéran comme Sidney Crosby. En fait, Phil Kessel a de quoi à dire sur pas mal toutes les décisions prises par le coach, surtout lorsqu'elles le touchent directement. En guise d'exemple, lorsque Kessel fut placé sur la troisième unité des Pens dans les dernières années, l'attaquant s'est plaint de ne pas jouer avec Malkin. Ce dernier, aux yeux de Sullivan, aurait pris des mauvais plis venant de Kessel et il ne l'apprécie pas. C'est là qu'est venue la décision de séparer les gros marqueurs sur différentes lignes, une décision qui ne plait clairement pas à Phil Kessel.

Également, on reproche beaucoup les présences au casino de Kessel, qui fréquente les établissements même les jours précédant les matchs. Selon certaines sources, Jake Guentzel l'accompagnerait à quelques reprises et l'organisation serait irritée de voir comment Kessel peut avoir un impact négatif sur les autres, surtout les jeunes. Même s'il ne rate que très rarement des matchs au sein des Pens, on reproche également à Kessel son manque d'éthique au niveau de l'entrainement.

''Quand on gagne des coupes Stanley, on ne s'attarde pas à ces problèmes. Mais lorsqu'on devient embarrassé comme au cours des dernières prestations des Pens en séries, là ça devient un problème,'' expliquait une source à Rossi.

La relation entre Malkin, Kessel, Sullivan et Rutherford serait des plus houleuses selon certaines sources, mais conserver dans le secret des Dieux dans la réalité. Est-ce que cela forcera l'organisation à bouger ? Considérant les propos de Rutherford récemment, il se pourrait bien que oui.

Une transaction à venir

Selon ce que rapporte encore une fois Rob Rossi, les Penguins privilégieront une transaction plutôt que d'attaquer le marché de l'autonomie. Apparemment, cinq cibles intéresseraient le DG des Penguins, réputés pour être assez actif sur le marché des échanges.

Jason Zucker

Le joueur était ciblé par les Penguins et on offrait Kessel avant que ce dernier refuse de lever sa clause de non-mouvement pour se rapporter au Wild. Ceci dit, rien n'indique que l'envie d'acquérir Zucker a soudainement disparu. Zucker est signé jusqu'en 2023, à 5,5M$ par année. On voit clairement un potentiel en l'assignant au trio de Malkin de par son style de jeu, mais encore faut-il que le Wild et les Pens trouvent un terrain d'entente n'impliquant pas Kessel.

Jonathan Marchessault

Le Québécois est bien connu de par son histoire qui l'a mené là où il est présentement. De joueur non repêché à réelle vedette à Vegas, l'attaquant connu beaucoup de succès depuis 3-4 ans. À un coût de 5M$ par année, et ce, jusqu'en 2023, on parle ici d'une réelle aubaine. Rien d'étonnant de voir des formations s'intéresser au joueur natif de Cap Rouge, surtout en considérant que Vegas doit procéder à des transactions pour abaisser leur masse salariale jusqu'au plafond. Bien qu'il demeure très attrayant pour n'importe quelle formation, il serait surprenant de voir Vegas s'en départir, à moins d'avoir une offre exceptionnelle.

Conor Garland

Les Coyotes ont récemment démontré de l'intérêt pour les services de Phil Kessel et Garland pourrait bien être une cible de Rutherford. Récemment éclos, l'attaquant peut en donner encore plus alors qu'on l'a connu comme un producteur de points hors du commun lors de son passage en LHJMQ. L'an dernier, le joueur recru des Coyotes a cumulé 13 buts à ses 47 premiers matchs en LNH. Considérant que le système de prospects à Pittsburgh est plutôt pauvre, l'ajout d'un tel jeune serait fortement bénéfique pour l'organisation. Qui plus est, il ne coûte que 775 000$ jusqu'en 2022.

Nick Bonino

Le retour d'un vétéran est toujours une belle histoire en LNH et Jim Rutherford en est un artisan. Pourrait-on voir Nick Bonino de retour dans l'organisation ? Rossi le mentionne comme une cible potentielle et considérant que Nashville a besoin d'argent pour signer Roman Josi et (possiblement) Matt Duchene, on pourrait tenter de se départir de Bonino moyennant une bonne offre. Il serait intéressant de voir le retour cependant.


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux