Fermer

Publié par mat.para  -  6.Avril.2019 - 09:34
753  
 

Exclusion du Canadien en séries | Tout sauf un constat d'échec pour l'organisation

MTL.jpg
Photo par John Chedid ©
Le constat d'échec, c'était l'an dernier. Cette saison, on ne peut que fonder de l'espoir en observant l'édition du Canadien de Montréal de 2018-2019. Évidemment, la déception est un sentiment normal en ce temps d'exclusion du tournoi printanier après avoir passé si près d'y accéder. Malgré tout, il faut se rappeler quelques notions tenues par les partisans en début de saison et même, à la fin de l'an dernier. À tous ceux qui jetaient leur gilet au vidange l'an dernier, l'avez-vous récupéré au mois de décembre cette année, quand le CH performait bien ?

Au-delà des attentes

Où est-ce que j'en viens avec cela ? Le fait est que la grande majorité des experts, des partisans et même certains membres de l'organisation ne s'attendaient aucunement d'être des séries cette année, alors qu'on focussait sur une saison de transition. On venait de rajeunir le club, on a échangé Max Pacioretty et Alex Galchenyuk. En bref, on envoyait un message clair qu'on repartait sur de nouvelles bases, au détriment d'une présence en séries. Le plus insensés n'y voyaient d'une insulte, les plus sensés comprenaient que maintenant, dans la LNH, une transition ou une reconstruction ne peut durer qu'une seule saison.

Autrefois, lorsqu'on parlait de reconstruction, on entendait par là qu'une formation devait finir dernier pendant des années pour espérer revenir en force. Ce n'est plus le cas. La parité est tellement importante dans le circuit Bettman qu'une saison, une équipe peut finir dernier, faire la séries l'année d'après, y être exclu par la suite et peut-être remporter la Coupe Stanley la saison suivante. C'est comme cela. Il n'y a pas de recette magique dans de tels cas. Le Canadien de Montréal, cette saison, amorçait une première année de changement majeure et le fait d'avoir lutté jusqu'au 81e match pour une place en séries fut inespéré.

Un processus tout-à-fait normal

Si plusieurs critiquent le fait que le CH était bien en scelle pour les séries aux Fêtes et que tout s'est écroulé ensuite, il ne faut surtout pas oublier certaines choses. L'équipe est jeune et a subi de nombreux changements depuis la saison dernière. Qui dit jeune formation dit inconstance, c'est connu et prouvé. Facile de tomber dans la démagogie et de dire que c'est la faute à Drouin, à Julien, à Niemi et j'en passe. L'équipe passe par un processus, que cela vous fâche ou non.

Un manque de talent brut ? Peut-être et Marc Bergevin devrait adresser ce problème durant l'été. Toutefois, lorsqu'on enlève nos oeillères et qu'on observe ce qui se passe en dehors de Montréal, on peut se consoler. Voici les super-vedettes qui n'ont su mener leur club vers une place en séries:

- Connor McDavid et Leon Draisaitl (EDM)
- Anze Kopitar et Drew Doughty (LA)
- Jonathan Toews et Patrick Kane (CHI)
- Jack Eichel (BUF)
- Claude Giroux (PHI)
- Aleksander Barkov (FLA)

Peut-être qu'il manque un joueur vedette à Montréal, mais comment expliquer que les formations mentionnées ci-haut aient cumulé beaucoup moins de points que le Canadien ? Ah, il faudrait peut-être échanger Price... Blague à part, le Canadien a offert une saison excitante en terme de performances sur la patinoire. Les partisans ont pu rapidement renouer avec leur équipe cette saison et l'avenir est prometteur. Si le CH réussit à être de la discussion à travers le circuit Bettman, qu'en sera-t-il lorsque les Poehling, Suzuki, Brooks, Romanov, etc, seront de la partie ? Montréal passe près de faire les séries et est classé parmi les meilleurs pipelines d'espoir. C'est clairement tout, sauf un constat d'échec cette saison 2018-2019 !

Soulignons d'autres points positifs

- Max Domi récolte 71 points à un salaire de 3,15M$, valide encore l'an prochain
- Brendan Gallagher récolte 33 buts à un salaire de 3,75M$, valide encore pour deux ans.
- Jesperi Kotkaniemi demeure la meilleure recrue du CH de la dernière décennie même plus.
- Carey Price fait encore des miracles
- Jeff Petry s'impose comme top2

Pour l'avenir...

- Poursuivre le plan
- Ajouter de la viande autour de l'os, donc l'ajout d'un attaquant top6 cet été pourrait être privilégié
- Trouver un auxiliaire à Price, si ce n'est pas Lindgren

 Canadiens de Montréal - ( MTL )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 14e 9e 82 44 30 8 96 0.537 246 3 236 2.88
2017-2018 28e 14e 82 29 40 13 71 0.354 207 2.52 258 3.15
2016-2017 8e 4e 82 47 26 9 103 0.573 223 2.72 198 2.41

Marc Bergevin - Directeur général


+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2018-2019

13 contrats à échéances au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes au 2019-07-01.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [RW] - Jordan Weal 3,5$ M 2017-2019 JA
 [RW] - Joel Armia 1,85$ M 2018-2019 JAR
 [C] - Nate Thompson 1,65$ M 2017-2019 JA
 [D] - Jordie Benn 1,1$ M 2016-2019 JA
 [G] - Antti Niemi 0,95$ M 2018-2019 JA
 [D] - Brett Kulak 0,9$ M 2018-2019 JAR
 [RW] - Michael McCarron 0,87$ M 2018-2019 JAR
 [LW] - Artturi Lehkonen 0,84$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Lukas Vejdemo 0,79$ M 2017-2019 JAR
 [D] - Mike Reilly 0,73$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2018-2019 JA
 [C] - Hunter Shinkaruk 0,65$ M 2018-2019 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,65$ M 2017-2019 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2019-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux