Fermer

Publié par guillaume_asselin  -  3.Avril.2019 - 10:06
2912  
 

Le futur récipiendaire du trophée Calder ne fait pas l'unanimité

NHL.jpg
Qui dit fin de la saison, dit aussi remise de trophées et honneurs personnels à travers la ligue nationale. Un trophée qu'on attribuait longtemps cette saison à un seul joueur pourrait être le sujet de plusieurs débats.

Le trophée Calder, remis à la meilleure recrue du circuit Bettman fait jaser plus que jamais. Trois candidats, en Rasmus Dahlin, Elias Pettersson et Jordan Binnington, retiennent l'attention, mais seuls Binnington et Pettersson semblent réellement considérés. C'est déjà bien puisque jusqu'à la mi-saison, Pettersson semblait voguer aisément vers le prestigieux trophée.

Pettersson mérite-il vraiment l'honneur ?
Certes, Elias Pettersson s'est avéré être la révélation de l'année chez les Canucks. En début de saison, il a donné de l'espoir à cette équipe en reconstruction de pouvoir participer aux séries éliminatoires. Rapidement, la loi de la moyenne est revenue et les Canucks termineront vraisemblablement la saison 2018-2019 dans le fond du classement.

Si les Canucks en général ont connu des hauts et des bas cette saison, ce ne fût pas le cas pour Elias Pettersson, qui s'est comporté en vrai leader pour la formation canadienne. Le jeune suédois de 20 ans a mené son équipe au chapitre des meilleurs pointeurs, avec 27 filets et 65 points au total en 69 rencontres disputées. Le cinquième choix au total de l'encan 2017 de la LNH a transporté sa jeune équipe cette saison et il sera très intéressant de voir ce qu'il réalisera avec les Canucks dans les années à venir. Il mériterait certainement de gagner le trophée Calder cette année.

Jordan Binnington vient brouiller les cartes ?
Si on parle de la saison éclatante qu'a connue Elias Pettersson, il ne faut surtout pas oublier la révélation chez les Blues de St-Louis, Jordan Binnington. Binnington est arrivé au beau milieu de la saison à un moment critique pour les Blues de St-Louis, qui sont aujourd'hui qualifiés pour les séries éliminatoires. Avant l'arrivée du sauveur Binnington, les Blues ont touché le fond du baril, se retrouvant même dans le profond du classement pour quelques jours.

Un mot pour décrire le cerbère des Blues de 25 ans: sensationnel. Cette saison, il a une fiche de 22-5-1 tout en ayant la meilleure moyenne de buts alloués (1,85/match) chez les gardiens de but dans la LNH. Il se classe aussi parmi les meilleurs (troisième) au chapitre du pourcentage d'efficacité avec un pourcentage de 0,928%. Depuis qu'il joue avec les Blues, Binnington semble même avoir soutiré le poste de partant à son coéquipier Jake Allen, qui n'était pourtant pas le pire des gardiens cette saison dans la LNH.

De plus, pour un deuxième mois de suite, le cerbère des Blues s'est vu décerner l'honneur de la recrue du mois dans la Ligue nationale de hockey. Il rejoint donc son principal rival, Elias Pettersson, qui a également gagné cet honneur à deux reprises cette saison. Le gardien de but de 25 ans mériterait donc lui aussi, à mon avis, de recevoir le trophée Calder



La course au Calder s'annonce donc plus serrée que jamais et personne ne sait lequel de ces deux joueurs remportera le grand honneur à Las Vegas en fin de saison.

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux