Fermer

Publié par mat.para  -  26.Février.2019 - 18:10
2300  
 

À la portée de Marc Bergevin, pourquoi ce dernier a-t-il tourné le dos à Gustav Nyquist?

MTL.jpg
Photo par spectre73 ©
La date limite est derrière nous, place aux choses sérieuses: la course aux séries ! Ce moment de l'année fut assez pénible l'an dernier pour les partisans du Canadien, qui n'était clairement pas dans les séries à pareille date lors de la saison 2017-2018. Toutefois, la réalité est bien différente cette saison, à la surprise générale. On parle d'une surprise, car au début de l'année, personne ne voyait le CH en séries. À ce jour, Montréal est au coeur de la course avec les Penguins, les Hurricanes et les Blue Jackets. Si certains partisans souhaitaient que le DG du CH réalise un grand coup à la date limite, il n'en fut aucunement le cas. Marc Bergevin s'en est tenu au plan, ne désirant en aucun cas dépenser un espoir ou un choix haut placé.

À faible coût ?

D'un autre côté, les Sharks semblent avoir mis la main sur Gustav Nyquist pour une bouchée de pain. En effet, les Red Wings ont obtenu un choix de 2e ronde ainsi qu'un choix conditionnel de 3e ronde contre les services de son attaquant qui cumule 49 points cette saison. Détroit, en pleine cure de rajeunissement, a permis à Nyquist de s'accomplir, mais ces derniers temps, l'attaquant n'était point en mesure de reproduire comme il y a trois-quatre ans.

L'acquisition de Nyquist aurait fait un grand sens sur le plan hockey. En effet, le Suédois aurait été déjà le deuxième marqueur de l'équipe, derrière Domi, avec son cumulatif actuel aux points. De plus, la meilleure saison de Nyquist, en 2014-2015, fut aux côtés de Tomas Tatar alors que les deux ont conclu cette campagne avec respectivement 54 points (dont 27 buts) et 56 points (dont 29 buts) pour le Slovaque. Une réunion, sur papier, aurait bien pu relancer Nyquist et du coup, donner une belle profondeur à l'offensive du Canadien.

Avec deux choix de deuxième ronde pour le prochain repêchage, Marc Bergevin avait les outils pour réaliser cette transaction. Pourquoi n'a-t-il pas foncé ?

La bonne décision

Dans le hockey d'aujourd'hui, les choix au repêchage sont devenus plus important que les joueurs de location comme on l'expliquait ce matin. C'est donc dire que pour payer un choix de première et de deuxième ronde, le bénéfice doit être intéressant. Pour y aller d'un joueur de location maintenant, les organisations se doivent d'être assurées d'avoir une chance pour la Coupe, ce qui n'est pas le cas à Montréal. Qui plus est, on sait que Nyquist avait une clause de non-mouvement et qu'il a lui même décidé de la lever pour se diriger à San Jose. Son but était clair: s'associer à une équipe aspirante. Montréal devenait donc un parti moins intéressant pour le Suédois. Même si Montréal avait voulu, on ne peut se battre contre une clause de non-mouvement.

Maintenant, Bergevin a pris la bonne décision de ne pas se laisser tenter en Nyquist. Son plan est clair, on poursuit sur la même lignée. On cumule des choix, on développe les jeunes. Pourquoi donc dépenser un choix de deuxième ronde pour un joueur qui risque de ne pas signer de nouveau contrat à l'été, d'autant plus que l'équipe, dans la réalité, ne peut présentement concurrencer avec toutes les puissances de la LNH. Aussi bien lancer son choix par la fenêtre et cela aurait donné la même chose. Montréal, avec Nyquist, ne serait pas devenu une puissance et bien qu'il soit facile de dire «il aurait signé à l'été», il faut demeurer réaliste, il ne l'aurait surement pas fait.

Les équipes qui acquièrent des joueurs de location sont habituellement celles qui dominent déjà au classement (sauf si tu t'appelles Columbus!). Il est tout simplement trop risqué de dépenser super cher pour «tenter de faire les séries», pour au final perdre les joueurs acquis à l'été. Le CH n'était pas dans la position d'adopter une telle stratégie. Point barre.

Gustav Nyquist - (C) - SJS - [ 29 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2018-2019 DET-SJS 72 19 35 54 0.75 0 4,75$ M
2017-2018 DET 82 21 19 40 0.49 -2 4,75$ M
2016-2017 DET 76 12 36 48 0.63 0 4,75$ M

Statistiques générées le 2019-03-21 09:58:52


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#129191

recchi
Question de philosophie , je ne crois pas que Marc Bergevin , avait pensé au début de la saison qu'il avait une chance de se battre pour une place en série , je crois même qu'il devait se croiser les doigts pour gagner la loterie du repêchage et hop ! Le Canadien a eu un succès inattendu et bouleverse les plans de Bergevin et il doit se réadapter sans déroger de son plan initial , ne pas sacrifier l'avenir de l'équipe . Il faut bien admettre que Bergevin a bien jouer ses cartes quand on regarde la réalité des équipes canadiennes , les joueurs vedettes de ses clubs sont bien souvent issue du repêchage et après coup ses équipes doivent donner un contrat faramineux et être aspirante pour la coupe Stanley car si non ses joueurs de talents vont aller signer sois avec une équipe qui aspire aux grands honneurs ou qui a un faible taux d'imposition comme Dallas par exemple le hockey est une buisness. Bergevin à jonglé avec l'idée d'améliorer son club probablement et il a commencé à avoir des doutes après le 9 février quand son équipe a commencé à à s'éssoufler , avec l'agression été que Columbus a démontré sur le marché des transactions Bergevin a été sage et il s'en aille tenu à son plan initial plutôt que de tout perdre pour rien comme les Blue jackets. Malheureusement Bergevin n'a pas pu faire une vente de liquidation pour amasser encore quelque choix de repêchage à la date limite des transactions car nous étions encore au plus haut de la course pour une place en série et cela aurait donné une mauvaise image à Bergevin. Le Canadien n'a aucune chance de remporter la coupe Stanley les meilleurs batailles sont souvent celle qu'on évite si on sait qu'on va perdre , Marc y est allé dans se sens et avec raison et il descend tranquillement au classement pour aller chercher du talent pour notre équipe après ça , il en tiendra qu'à lui de garder ses joueurs vedettes comme toutes les équipes canadiennes exceptée Ottawa qui a échouée lamentablement.

11.Mars.2019 - 08:40   
   0  
#129048

Dgamateur
Une information qui est manquante c'est la clause de non échange du contrat de Gustav Nyquist.
https://www.fr.capfriendly.com/players/gustav-nyquist
Souvent le joueur choisi la destination.
Dans le cas de Nyquist il avait le contrôle total.
Souvent le joueur doit fournir une liste des équipes mais dans ce cas il avait le choix.

27.Février.2019 - 19:15   
   0  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2018-2019

14 contrats à échéances au 2019-07-01.
7 joueurs autonomes au 2019-07-01.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [RW] - Jordan Weal 3,5$ M 2017-2019 JA
 [RW] - Joel Armia 1,85$ M 2018-2019 JAR
 [C] - Nate Thompson 1,65$ M 2017-2019 JA
 [D] - Jordie Benn 1,1$ M 2016-2019 JA
 [G] - Antti Niemi 0,95$ M 2018-2019 JA
 [D] - Brett Kulak 0,9$ M 2018-2019 JAR
 [RW] - Michael McCarron 0,87$ M 2018-2019 JAR
 [LW] - Artturi Lehkonen 0,84$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Lukas Vejdemo 0,79$ M 2017-2019 JAR
 [D] - Mike Reilly 0,73$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2018-2019 JA
 [D] - Christian Folin 0,65$ M 2018-2019 JA
 [C] - Hunter Shinkaruk 0,65$ M 2018-2019 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,65$ M 2017-2019 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2019-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux