Fermer

Publié par mat.para  -  13.Février.2019 - 16:19
5056  
 

Les dernières infos et rumeurs de Friedman | Ce que Bergevin veut pour Hudon, les raisons de Bob Murray d'aller derrière le banc et plus encore

NHL.jpg
Photo par spectre73 ©
On retrouve beaucoup d'informations dans la toute récente chronique des 31 thoughts, chapeautée par Elliotte Friedman. L'analyste du réseau Sporstnet aborde tout d'abord la situation des Senators d'Ottawa, qu'il voit comme étant l'un des plus grands joueurs lors de la semaine de la date limite des transactions. Duchene, Stone, Dzingel et Ceci, voilà quatre noms à surveiller dans la capitale canadienne. Ce que Friedman en comprend de ses informations, c'est que l'organisation testera le marché pour ces quatre joueurs, sans fermer la porte à une prolongation de contrat.

Toutefois, plusieurs formations risquent de s'intéresser à ces éléments afin d'ajouter de la profondeur à leur formation. C'est donc dire que Pierre Dorion risque d'obtenir son prix pour l'un ou plusieurs de ces joueurs. Si certains ne trouvent pas preneur, les Sens seraient fortement enclin à les signer de nouveau. Une stratégie qui se veut conservatrice, mais il sera intéressant d'en constater les effets une fois le 25 février passé. Les joueurs auront été offerts aux autres formations, mais ceux qui ne trouvent pas preneurs y demeureront. Une baisse de motivation à anticiper ?

Ce que Montréal veut pour Hudon

Chez les joueurs qui méritent un changement d'air, Charles Hudon se pointe assez haut dans la colonne. En effet, l'attaquant québécois voit très peu d'action cette année et est maintes et maintes fois laissé de côté au profit de joueurs similaires à lui. Malheureusement pour l'attaquant, des Charles Hudon, on en trouve des dizaines à travers la ligue, ce qui fait de lui un candidat assez remplaçable au sein d'une formation. Force est d'admettre que c'est comme cela qu'on voit les choses à Montréal, sinon on n'aurait pas fait deux acquisitions en une semaine pour regarnir le quatrième trio, où Hudon opérait il y a quelques temps.

Selon ce que Friedman explique, la demande du côté de Montréal serait un choix de mi-repêchage. On pense donc à un choix de quatrième ou même de fin troisième ronde pour les services de celui qui a cumulé 39 points en 108 matchs chez le CH en carrière. L'organisation montréalaise trouvera-t-elle un partenaire d'échange pour le Québécois qui fut repêché en cinquième ronde lors de l'encan 2012 ?

Pourquoi Bob Murray derrière le banc ?

C'est une question que plusieurs se posent. Après tout, Murray n'est jamais descendu derrière un banc de toute sa carrière d'après joueur. Selon ce que rapporte Friedman, cette décision aurait été prise dans le but de mieux évaluer les éléments positifs de l'organisation. Il ne serait même pas question de relancer l'équipe avec lui derrière le banc, mais plutôt de préparer le futur de l'organisation. C'est du moins ce qu'expliquait Murray en entrevue avec le Los Angeles Times lorsque questionné sur ses intentions en tant qu'entraîneur.

Murray tient à ce que les jeunes éléments de l'organisation (Terry, Jones, Steel, etc.) évoluent dans un environnement positif et il n'y a rien de mieux que de partager le vestiaire en tant que coach pour percevoir l'ambiance positive. En contre-partie, il s'agit également d'une belle position pour cibler qui nuit à cette environnement positif. En terminant, Friedman croit que le téléphone de Murray sera des plus actifs le 25 février (et les jours précédents) et c'est en étant sur la patinoire, avec les joueurs, que Murray aura le meilleur aperçu des éléments qu'il désire refiler via transaction.

En rafale

- Un «dark-horse» dans le derby Panarin: Los Angeles. Friedman croit que l'organisation ne souhaite pas une reconstruction lente, optant plutôt pour un «reset» rapide comme il se fait ailleurs dans la ligue. Panarin pourrait donc être une bonne solution de rechange, mais on devra se libérer de quelques contrats au sein de la formation actuelle.

- Les Maple Leafs se montrent clairs: pas question d'échanger Timothy Liljegren ou Rasmus Sandin et le choix de première ronde des Leafs ne sera pas utilisé pour un joueur de location.

- Un accomplissement inattendu pour Blake Wheeler. En effet, l'attaquant est sur un rythme pour finir la saison avec 97 points et 17 buts. Or, aucun joueur dans l'histoire de la LNH n'a conclu une saison avec 100 points, mais en affichant un total inférieur à 20 buts. Sera-t-il en mesure de le faire ?

- Les Blues risquent de faire de plus en plus appel au gardien Jordan Binnington. En effet, le cerbère connait de très bons moments devant la cage des Blues, mais une question de contrat vient également peser dans la balance. Selon ce que rapporte Friedman, Binnington doit apparaître dans au moins 27 matchs (30 minutes minimum) au cours de la saison 2018-2019 faute de quoi, il sera UFA à l'été 2019. Présentement, il en est à 13 apparitions. Il faut donc s'attendre à voir Jake Allen réchauffer le banc encore plus pour le reste de la saison.




0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#128697

Dgamateur
Hudon va demeurer à Montréal au cas ou il y aurait une blessure sur le top 9.
Marc Bergevin essaie de palier à la faiblesse de récupération et protection de la rondelle prêt de la bande. Il y a seulement Armia qui le fait en ce moment.
Ce soir nous serons à même d'évaluer Thompson et Weiss dans cette facette du jeu!

14.Février.2019 - 10:05   
   0