Publié par Ese  -  19.Janvier.2019 - 16:54
686  
 

Carey Price justifie-t-il enfin son salaire?

MTL.jpg
Photo par Nico ©
Le 2 juillet 2017, Carey Price faisait sauter la banque. En s'entendant avec le club qui l'avait repêché au 5e choix en 2005 pour 8 années et 84M, il devenait le gardien le mieux payé de l'histoire de la ligue nationale. 10.5M (cap hit) par saison pour 8 ans, nul doute que Bergevin passait un message. Carey Price devenait le joueur de concession des Canadiens de Montréal. Il est le 3e meilleur joueur le mieux payé, seuls John Tavares et Connor McDavid le devancent.

2014 / 2015 Carey Price au sommet de son art et de la ligue

Cette saison là sera mémorable dans la carrière du cerbère. Carey Price finit la saison avec un total de 66 parties. Il remporte 44 victoires, un record de franchise. 9 blanchissages, un taux de réussite de 0.933 et une moyenne de but alloué de 1.96, des statistiques d'un autre monde. La même année il gagnera le trophée Hart, Vezina, William Jennings et Ted Lindsay. Tous les joueurs et les médias seront unanimes, Price est le gardien le plus impressionnant de sa génération. La saison suivante commence sur les mêmes bases, mais une blessure au genou l'écartera la plus grande partie de la saison. En 2016 / 2017, en santé, il signera une bonne saison qui lui permettra de signer son onéreux contrat.

Un lourd contrat dur à assumer

Le contrat de Price signé à l'été 2017 est sur toutes les lèvres. Bien qu'il lui reste encore un an de son précédent pacte à 6.5M par an à écouler, les avis sont partagés quant au fait d'accorder autant d'argent pour un gardien. Dans une ligue où le gardien ne permet plus ou en tout cas de moins en moins de se rendre aux grands honneurs, 10.5M par saison a forcement un impact sur le reste des salaires des joueurs de champs. Sur le plan financier pour Geoff Molson, propriétaire et président des Canadiens de Montréal, nul doute que ce n'est pas un problème. Il suffit de voir les soirs de match au centre Bell le nombre de gilets floqués du numéro 31. Price est le joueur le plus suivi de l'équipe sur les réseaux sociaux. Il est une véritable vitrine pour le CH. Sa popularité lui offre même une place pour le match des étoiles de 2019 malgré des performances mitigées. Une invitation qu'il refusera.

Cependant, sportivement la saison 2017/2018 sera horrible pour Price, après des débuts compliqués, de nombreuses blessures viendront le gêner. Il signera sa pire saison sous l'uniforme de Montréal (0.900% GAA 3.11 en 49 parties). Forcement, son dispendieux contrat donne de l'eau aux moulins de ses détracteurs. Carey Price sera-t-il surpayé pour les prochaines saisons et pour longtemps ?

2018 / 2019 la première saison de son nouveau contrat

À l'aube de la saison en cours, Bergevin procède à de gros changements au sein de son effectif dans l'optique d'un processus de "reset" comme il aime le dire. Les médias et les partisans ont de quoi jaser et laissent de côté les polémiques autour du contrat de Price. Le numéro 31 connait un départ correct, mais au mois de novembre les doutes vont finir par refaire surface, il ne signe que 3 victoires en 10 rencontres, une moyenne de 3.8 buts accordés pour un taux d'efficacité de 0.886. Des stats très loin de ses standards et surtout insuffisantes pour un des joueurs les mieux payés du circuit. Ses détracteurs lui reprocheront de ne pas en donner assez maintenant qu'il empoche des dizaines de millions par saison, ses adeptes justifieront ses performances par des doutes au niveau de sa santé. Peu importe, Carey Price n'est pas à la hauteur des attentes en début de saison.

Price retrouve son aplomb début décembre

Si ses stats sont "communes" pour un gardien de la trempe de Price, il aide son équipe à remporter 9 victoires en 12 départs au mois de décembre. Un repos lui sera même accordé avec l'arrivée de sa nouvelle fille dans la famille, une pause lui permettant de soigner une "irritation". De retour au jeu en 2019, le congé va s'avérer salutaire. Price retrouve des stats qui lui ont permis de magasiner son controversé contrat. En 7 parties, il présente une moyenne de 1.57 but alloué, pour un taux de réussite de 0.951. Avec 2 jeux blancs, il portera son total sur la saison à 3.

Le monstrueux début de mois de janvier permet au CH de grimper au classement de l'Est, aidé par un Antii Niemi qui fait plus qu?assurer l'intérim. Le gardien auxiliaire a même battu son record en carrière avec 52 arrêts à son dernier départ.

La résurrection de Price coïncide avec le retour du capitaine Shea Weber, qui apporte expérience et confiance à la brigade défensive.

Ses excellentes performances permettent d'oublier son lent départ. Ses statistiques moyennes sur la saison s'ajustent et placent le #31 au 4e rang de la ligue au niveau du pourcentage de réussite parmi les gardiens ayant connu au moins 30 départs (0.914). Le natif de Anahim Lake avec 10 victoires sur la route, figure au 3e rang du circuit.

Évidemment, le segment est petit, le chemin est long pour changer l'avis des sceptiques, et peu importe les stats, certains trouveront (à juste titre ?) que Price est trop payé. Néanmois, il faut souligner quand Price livre la marchandise et pas seulement quand il joue en dessous des attentes. Du côté de Montréal, on souhaite qu'il continue sur cette lancée et encore mieux qu'il puisse reproduire de telles performances pendant les séries (si séries il y aura), là où les joueurs de concession se doivent de faire la différence.

Carey Price - (G) - MTL - [ 31 ans ]

SaisonSalaire totalDurée du contratPJMinusPPJMin.VDDPTRTABAMbaPctEffJB
2018-201984$ M8 ans37362150191341092999932.60.9153
2017-201839$ M6 ans4948286216267148713391483.10.91
2016-201739$ M6 ans620376637205179416561382.20.9233
2016-2017 series39$ M6 ans60387240179167121.860.9330
2015-201639$ M6 ans12126961020365341242.070.9342
2014-201539$ M6 ans660397844166195418231311.980.9339
2014-2015 series39$ M6 ans120716660353324292.430.9181
2013-201439$ M6 ans590356534205182816941342.260.9276
2013-2014 series39$ M6 ans120713831358329292.440.9191
2012-201339$ M6 ans3902310211341020921992.570.9033
2011-20125,5$ M2 ans65654024262811191517541612.40.9164

Statistiques générées le 2019-01-19 16:51:59



 Canadiens de Montréal - ( MTL )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 10e 6e 56 31 18 7 69 0.554 170 3.04 162 2.89
2017-2018 28e 14e 82 29 40 13 71 0.354 207 2.52 258 3.15
2016-2017 8e 4e 82 47 26 9 103 0.573 223 2.72 198 2.41

Marc Bergevin - Directeur général






0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 3
#128416

pigster
les statistiques en ce moment ne justifie pas vraiment son salaire...
pour moi perso avoir quelqu'un payé a 10M dans l équipe c est que cette personne devrait au moins ramener la coupe pour l'équipe et produire constamment. être le leader aussi du groupe.
. il est un bon gardien mais c'est trop chère...

23.Janvier.2019 - 12:12   
   0  
#128351

Ese
@Erik_Le_Rouge

La trap a chaque match ? on doit pas écouter les même games....

20.Janvier.2019 - 10:20   
   0  
#128350

Erik_Le_Rouge
Je me pose la question ici . Si mettons MTL ne jouerait pas la TRAP chaque soir. Es ce que Carey a cette fiche ?! :)

20.Janvier.2019 - 09:13   
   0  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2018-2019

12 contrats à échéances au 2019-07-01.
5 joueurs autonomes au 2019-07-01.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [RW] - Joel Armia 1,85$ M 2018-2019 JAR
 [C] - Nate Thompson 1,65$ M 2017-2019 JA
 [D] - Jordie Benn 1,1$ M 2016-2019 JA
 [G] - Antti Niemi 0,95$ M 2018-2019 JA
 [D] - Brett Kulak 0,9$ M 2018-2019 JAR
 [RW] - Michael McCarron 0,87$ M 2018-2019 JAR
 [LW] - Artturi Lehkonen 0,84$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Lukas Vejdemo 0,79$ M 2017-2019 JAR
 [D] - Mike Reilly 0,73$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2018-2019 JA
 [C] - Hunter Shinkaruk 0,65$ M 2018-2019 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,65$ M 2017-2019 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2018-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux