Fermer

Publié par mat.para  -  17.Janvier.2019 - 18:05
951  
 

Dossier | L'après John Tavares à New York n'est vraisemblablement pas aussi pire qu'envisagé

L'été 2018 fut très sombre pour l'organisation des Islanders, qui a perdu son pilier, son capitaine et aussi sa tête d'affiche en John Tavares. Comble de malheur, l'organisation l'a perdu contre absolument rien, alors que Tavares a préféré tester le marché des joueurs autonomes. Maintenant sous l'uniforme des Maple Leafs, l'attaquant terrorise les gardiens adverses en compagnie de Mitch Marner. À New York, on craignait le pire pour la saison 2018-2019 puisqu'on a comblé le départ de John Tavares avec l'arrivée de Matt Martin et de Leo Komarov. C'était peu dire, les Islanders se dirigeaient vers une saison de misère.

Comment combler statistiquement la perte de Tavares ?

La question ne se répondait qu'à l'aide d'un seul nom l'été dernier: Mathew Barzal. Bien des partisans souhaitaient que le jeune attaquant, prolifique à sa première campagne avec une production de 85 points en 82 matchs, prenne les rênes de cette formation. Son apport statistique ne pouvait toutefois pas combler celle de Tavares à lui seul, déjà qu'il cumulait 85 points et qu'il devait maintenant en combler 80 autres. C'est donc dans un effort collectif qu'on se devait de remplir le rôle offensif de l'ex-capitaine de la formation. Observons donc rapidement l'évolution, à pareille date avec l'an dernier, de la production des joueurs des Islanders.
Points 2018-2019Évolution vs l'an dernier
Anders Lee35-5
Brock Nelson30+16
Jordan Eberle21-13
Anthony Beauvillier18+7
Mathew Barzal43-1
Josh Bailey34-16
Valtteri Filppula20N-A
Leo Komarov14N-A
Andrew Ladd (blessé)7-11
Matt Martin10N-A
Cal Clutterbuck10-5
Casey Cizikas19+8
Nick Leddy16-12
Johnny Boychuk12+3
Adam Pelech8-3
Ryan Pulock19+10
Devon Toews4N-A
Scott Mayfield15+3
Josh Ho-Sang2-10


Évidemment, il faut tenir compte que Valtteri Filppula, Matt Martin, Leo Komarov et Devon Toews ne s'alignaient pas chez les Islanders l'an dernier. Ils comblent toutefois les productions de Calvin de Haan (12) et de Jason Chimera (9), qui ne sont pas de retour cette année. Bien que l'on puisse remarquer que certains joueurs produisent plus jusqu'ici qu'à pareille date l'an dernier, on ne semble pas avoir comblé complètement le départ de Tavares offensivement. Alors, comment expliquer les succès des Islanders présentement, qui se classe en séries pour le moment ?

L'an dernier, à pareille date, les Islanders présentaient un dossier de 23-18-4, avec 155 buts comptés et 163 buts accordés. Cette saison, la troupe maintenant dirigée par Barry Trotz, vainqueur de la Coupe Stanley l'an dernier, affiche un rendement de 26-15-4, avec 134 buts marqués et 115 but accordés. La différence, elle est donc à ce niveau. Malgré une minime différence de 6 points au classement, les Islanders semble beaucoup plus solide défensivement et par conséquent, dans le filet du même coup.

La rédemption de Robin Lehner

L'arrivée de Robin Lehner comme gardien des Islanders fut questionné de tous les bords. Signé via le marché des joueurs autonomes à un prix dérisoire de 1,5M$, Lehner devait avant tout livrer bataille à Thomas Greiss pour le poste de gardien partant. C'est exactement ce qui se produit actuellement, alors que les deux cerbères ont presque le même nombre de parties entamées cette saison. Du côté de Lehner, son rendement est nettement supérieur à celui de Greiss, ce qui en fait une véritable aubaine à l'heure actuelle.

Robin Lehner - (G) - NYI - [ 27 ans ]

Saison EQ PJ V D DP Mba JB PctEff Salaire moyen
2018-2019 NYI 40 20 12 5 2.25 4 0.933 1,5$ M
2017-2018 BUF 53 14 26 9 2.86 3 0.909 4$ M
2016-2017 BUF 60 23 26 8 2.58 2 0.921 2,225$ M

Statistiques générées le 2019-03-24 03:24:28



Il fait bon tout de même de voir Lehner bien performer après s'être ouvert sur ses problèmes de santé mental cet été. En effet, le géant de 27 ans est passé par la thérapie offert par la LNH pour des problèmes de dépendances à l'alcool, aux médicaments en plus de traîner un problème de bipolarité. Tout cela l'a d'ailleurs hanté depuis des années, alors que le Suédois a même pensé à quelques reprises au suicide. Cet été, Robin Lehner s'était confié à l'éditorial The Athletic dans un texte des plus touchants. Cette ouverture l'a-t-il aidé à cheminer vers le mieux-être ? Assurément, et on peut en constater les résultats cette saison. Maillon fort du tandem de gardiens à New York, Robin Lehner se magasine présentement un beau contrat pour la prochaine saison et si Ilya Sorokin, jeune espoir gardien de but de l'organisation, ne daigne pas se pointer encore, on se trounera assurément vers Lehner en lui octroyant une prolongation de contrat.

Mais à qui doit-on donner le crédit ?

En observant tout cela, on constate que le rendement offensif de l'équipe n'a pas particulièrement changé depuis le départ de Tavares, même que l'équipe compte moins de buts comparativement à l'an dernier. Et pourtant, on parle d'un meilleur rendement d'équipe en général. Si les succès passent par le duo de gardiens, il faut donner le gros du crédit à Barry Trotz. L'entraîneur a su vendre son système de jeu et présentement, les gardiens, mais surtout l'équipe en général, en bénéficient grandement. Candidat au Jack Adams ? Son nom risque d'être dans le chapeau, mais les Islanders sont réputés pour connaître des baisses de régimes majeures après les Fêtes. Au coeur d'une lutte acharnée pour une place en séries, l'équipe ne devra pas relâcher la pédale.

L'après John Tavares n'est pas aussi noir que prévu, au contraire. Sans son apport offensif (qui n'a finalement pas été remplacé au point de vue statistique), l'équipe continue d'avancer et de performer comme une équipe désirant faire sa place en séries. Comme quoi le départ d'un joueur vedette n'a pas forcément un impact négatif. Trop souvent, on pense qu'en retirant un joueur vedette de la formation, l'équipe se retrouvera dans les bas-fonds automatiquement. Ce n'est définitivement pas le cas des Islanders, qui ont su continuer vers l'avant, guidé par le nouveau visage de l'organisation en Mathew Barzal.

 Islanders de New York - ( NYI )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 9e 6e 74 42 25 7 91 0.568 202 2.73 177 2.39
2017-2018 22e 11e 82 35 37 10 80 0.427 261 3.18 293 3.57
2016-2017 18e 10e 82 41 29 12 94 0.5 239 2.91 238 2.9

Lou Lamoriello - Directeur général


0
  
Tags : Islanders Tavares 

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

ISLANDERS DE NEW YORK - 2018-2019

15 contrats à échéances au 2019-07-01.
10 joueurs autonomes au 2019-07-01.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Lou Lamoriello



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [R] - Jordan Eberle 6$ M 2013-2019 JA
 [C] - Brock Nelson 4,25$ M 2018-2019 JA
 [C] - Anders Lee 3,75$ M 2015-2019 JA
 [C] - Valtteri Filppula 2,75$ M 2018-2019 JA
 [D] - Luca Sbisa 1,5$ M 2018-2019 JA
 [G] - Robin Lehner 1,5$ M 2018-2019 JA
 [D] - Sebastian Aho 0,93$ M 2016-2019 JAR
 [LW] - Anthony Beauvillier 0,89$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Joshua Ho-Sang 0,86$ M 2016-2019 JAR
 [LW] - Michael Dal Colle 0,86$ M 2016-2019 JAR
 [RW] - Tom Kuhnhackl 0,65$ M 2018-2019 JA
 [RW] - Mike Sislo 0,65$ M 2018-2019 JA
 [RW] - Steve Bernier 0,65$ M 2017-2019 JA
 [C] - Stephen Gionta 0,65$ M 2018-2019 JA
 [C] - Tanner Fritz 0,65$ M 2017-2019 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2019-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux