Fermer

Publié par mat.para  -  27.Décembre.2018 - 11:07
1705  
 

Décompte | Un trio du Canadien se retrouve dans le top5 des meilleures combinaisons offensives

TOP10.jpg
Photo par John Chedid ©
Depuis le début de l'année, on constate que plusieurs trios au sein de la LNH dominent dangereusement la colonne des points. Si l'on aditionne, par exemple, le rendement individuel des membres du trio Rantanen-MacKinnon-Landeskog, on constate que leur 158 points combinés dépassent largement les attentes alors que chaque individu présente une moyenne de point par rencontre supérieure à 1. Or, qu'en est-il des combinaisons employées à travers le circuit Bettman ? Car n'oublions pas que les membres d'un même trio n'agissent pas forcément au même moment sur la patinoire.

On s'est donc tourné vers le site LeftWingLock.com pour observer le rendement des différentes combinaisons employées à travers la LNH. Si un trio comme celui de l'Avalanche évolue presqu'à 100% du temps ensemble, la normalité du circuit Bettman veut que l'on modifie couramment la composition de nos trios. Nous observerons donc les 10 meilleures combinaisons utilisées jusqu'ici et on constate un fait très intéressant concernant le Canadien de Montréal. En effet, bien que le trio Drouin-Domi-Byron connait du succès jusqu'ici, la fréquence des changements au sein des unités à Montréal fait qu'un autre trio ressort du lot, se plaçant dans le top5 des combinaisons payantes cette année.

CombinaisonButs marqués ensembleTentatives de tir ensemble
1. Rantanen-MacKinnon-Landeskog33521
2. Panarin-Dubois-Atkinson29359
3. Hyman-Tavares-Marner25425
4. Gaudreau-Lindholm-Monahan24420
5. Tatar-Danault-Gallagher22492
6. Hall-Hischier-Palmieri21287
7. Benn-Seguin-Radulov20285
8. Ehlers-Scheifele-Wheeler19320
9. Skinner-Eichel-Reinhart17221
10. Kucherov-Johnson-Point17210


Faits intéressants

- En combinant le rendement individuel de chacun, le trio Tatar-Danault-Gallagher compte 32 points. De ce nombre de points, 22 ont été inscrits alors que les trois membres du trio étaient sur la patinoire simultanément. On parle donc de 69%, ce qui est relativement bon.

- En guise de comparaison, le rendement individuel du trio Rantanen-MacKinnon-Landeskog affiche un total de 62 buts marqués. De ce nombre, 33 ont été inscrits en étant sur la patinoire au même moment, pour un pourcentage de 53%.

- Répétons l'exercice une dernière fois, en se tournant vers la combinaison des Leafs. En effet, l'unité composée de Hyman-Tavares-Marner a inscrit 25 buts lorsqu'ils étaient simultanément sur le patinoire alors que leur rendement cumulatif individuel s'élève à 43. On parle donc d'un pourcentage de 58% des buts marqués par ce trio qui ont été inscrit alors que tous les éléments étaient réunis sur la glace.

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux