Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com

Publié par mat.para  -  12.Novembre.2018 - 05:00
1308 
 

Zdeno Chara: au-delà de la réputation de brute qu'on lui colle trop souvent

BOS.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
Il ne fait nul doute que Zdeno Chara marque l'imaginaire du hockey à sa façon. Avec un physique jamais-vu en LNH, il est tout de même en mesure d'enfiler les patins pour une 21e saison pour un impressionnant cumulatif actuel de 1440 matchs. Le géant a su rester relativement en santé pendant toute sa carrière jusqu'ici, ne manquant rarement plus qu'une dizaine de matchs en saison. Si plusieurs lui collent une réputation de salaud ou de pure brute, on parle ici d'un homme très cultivé dont les connaissances vont au-delà du hockey sur glace.

Un polyglotte émérite

La carrière de Chara sur la patinoire est marquée d'un incident bien malheureux impliquant l'ex-capitaine du Canadien de Montréal, Max Pacioretty. Le 8 mars 2011, une mise en échec du défenseur a créé un silence glacial dans le Centre Bell alors que la tête de Pacioretty avait frappé lourdement contre la baie vitrée suivant le banc des joueurs. Aucune suspension n'avait été appelée des suites de cet incident, alors que plusieurs partisans avaient contacté les forces de l'ordre dans le but de mettre en état d'arrestation le défenseur des Bruins.

Ce dossier avait fait couler beaucoup d'encre, alors que la pression populaire avait fait en sorte qu'un procureur s'est penché sur le dossier. Évidemment, aucune accusation criminelle n'en est ressortie. Au plein coeur d'une rivalité intense entre les Bruins et le Canadien, la réputation de «bad guy» de Chara venait d'atteindre son apogée, surtout dans la Métropole.

Or, le défenseur possède plusieurs talents en dehors du hockey. Le sportif Zdeno Chara demeure ce grand défenseur qui a une dérogation de la LNH pour sa longueur de bâton en plus d'être réputé comme un joueur dangereux. En effet, les deux pouces supplémentaires sur le bâton de Chara sont illégales selon les règles de la LNH, mais la ligue a décidé de lui octroyer une dérogation en raison de son 6''9. Ce sportif est également un défenseur qui cumule 632 points jusqu'ici en carrière au sein de trois organisations différentes. Mais l'homme en Zdeno Chara en est un cultivé, intelligent et fortement scolarisé.

En effet, Chara parle actuellement sept langues, faisant de lui un polyglotte émérite. S'il parle fréquemment l'anglais en raison de son travail de hockeyeur à Boston, le Slovaque parle également la langue de chez lui, en plus d'ajouter le Tchèque, le Polonais, le Suédois, le Russe et l'Allemand à son arsenal. Gageons que ses aptitudes en langue plaisent aux jeunes joueurs qui arrivent dans l'organisation et qui ne parle pas un soupçon d'anglais. Avec toutes ces langues parlées, Chara devient automatiquement un mentor pour ces jeunes partageant l'une de ses langues.

Un multi-diplômé

Il n'y a rien de plus impressionnant qu'un sportif professionnel qui ne met pas les études de côté. Plusieurs joueurs effectuent des études universitaires à distance même s'ils ont 82 matchs de saison régulière à jouer, en plus des entraînements, des matchs pré-saisons et des séries. Zdeno Chara en fait partie, lui qui possède un diplôme de planificateur financier de l'Algonquin College d'Ottawa. Ce diplôme devrait fortement lui servir pour sa future carrière, lui qui possède également une autre attestation d'étude.

En effet, Chara est officiellement un courtier immobilier licencié. Valide depuis le 26 janvier 2015 et expirant le 18 mars 2019 selon le site Mass.gov. Le défenseur âgé de 41 ans peut donc agir à titre de courtier immobilier dans le Commonwealth du Massachusetts présentement. Une réalisation qui mérite d'être soulignée, et qui est assurément inconnue de plusieur. En plus de sa scolarité, Chara s'implique fortement au sein de la fondation «Right to play». En juillet 2008, il s'était rendu en Afrique pour deux semaines afin de supporter une oeuvre de charité. Son ascension du Kilimandjaro avait pu récolter plusieurs dollars pour la fondation.

Au final, la passion du hockey l'emporte souvent sur la réalité et on apprend à détester des joueurs plutôt que des hommes. Zdeno Chara, le défenseur des Bruins, peut être classé dans les joueurs détestés de la ligue, mais Zdeno Chara, l'agent immobilier et le planificateur financier, demeure dans l'ombre probablement jusqu'à sa propre retraite. Le Slovaque marque le hockey moderne en étant l'un des formats géants les plus endurants de la LNH et en s'adaptant au style de jeu de plus en plus rapide, l'arrière se débrouille encore sur une patinoire. Véritable machine d'entraînement, Chara démontre une éthique de travail hors-pair, ce qui lui a permis de se rendre où il est aujourd'hui, tant dans sa vie sportive que dans sa vie personnelle.

Heureusement qu'avant d'être repêché dans la LNH, il n'a pas écouté ses entraîneurs qui le poussait à se diriger vers le basket-ball en raison de sa grandeur...



0
  
Tags : Chara Boston 

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 5
#127226

Ketchup
@Bruins17 yeah il est vraiment dû pour sa retraite.

pas capable de plaquer.... jamais capable de faire une passe sur une palette....

12.Novembre.2018 - 16:19   
   0  
#127225

Bruins17
@Ketchup

Il es tellement pas physique que parfois sa lui joue des tours et se fait prendre !

12.Novembre.2018 - 16:10   
   0  
#127224

Ketchup
imagine etre obliger des baisser ses bras a la hauteur de ses jambe pour appliquer une mise en echec....

s'est sur qu'il joue pas physique, il en commotionnerait plus d'un

12.Novembre.2018 - 15:37   
   +1  
#127220

Bruins17
Malgré sa grandeur et grosseur hors norme pour un joueur de hockey le grand Chara n?est aucunement physique.
Imaginez si Chara se mettrais à mettre son poids et grosseur pour frapper l?adversaire , probable qu?il serais puni plus souvent qu?à son tour pour coup à la .....tête.
Encore cette année malgré ces 41 ans , le capitaine est d?une grande utilité en désavantage numérique et combien utile pour nos jeunes. Il es le mentor idéal pour les Bruins.

12.Novembre.2018 - 11:53   
   0  
#127218

Supersim777
Je l'ai toujours "détesté" parce qu'il jouait pour Boston, mais c'est le genre de joueur que j'aurais pris n'importe quand dans mon équipe et il a encore son utilité aujourd'hui.

12.Novembre.2018 - 11:00   
   +2  

BRUINS DE BOSTON - 2018-2019

15 contrats à échéances au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes au 2019-07-01.
9 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Don Sweeney



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [D] - Zdeno Chara 5$ M 2018-2019 JA
 [D] - Adam McQuaid 2,75$ M 2015-2019 JA
 [LW] - Ryan Donato 0,93$ M 2017-2019 JAR
 [C] - Jakob Forsbacka-Karlsson 0,92$ M 2016-2019 JAR
 [D] - Charlie McAvoy 0,92$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Danton Heinen 0,87$ M 2016-2019 JAR
 [D] - Brandon Carlo 0,79$ M 2016-2019 JAR
 [LW] - Peter Cehlarik 0,74$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Noel Acciari 0,73$ M 2017-2019 JA
 [C] - Gemel Smith 0,72$ M 2018-2019 JAR
 [G] - Zane McIntyre 0,65$ M 2017-2019 JAR
 [G] - Malcolm Subban 0,65$ M 2017-2019 JAR
 [RW] - Jordan Szwarz 0,65$ M 2018-2019 JA
 [D] - Cody Goloubef 0,65$ M 2018-2019 JA
 [C] - Mark McNeill 0,65$ M 2018-2019 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2018-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



BRUINS DE BOSTON - 2018-2019

15 contrats à échéances au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes au 2019-07-01.
9 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Don Sweeney



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [D] - Zdeno Chara 5$ M 2018-2019 JA
 [D] - Adam McQuaid 2,75$ M 2015-2019 JA
 [LW] - Ryan Donato 0,93$ M 2017-2019 JAR
 [C] - Jakob Forsbacka-Karlsson 0,92$ M 2016-2019 JAR
 [D] - Charlie McAvoy 0,92$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Danton Heinen 0,87$ M 2016-2019 JAR
 [D] - Brandon Carlo 0,79$ M 2016-2019 JAR
 [LW] - Peter Cehlarik 0,74$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Noel Acciari 0,73$ M 2017-2019 JA
 [C] - Gemel Smith 0,72$ M 2018-2019 JAR
 [G] - Zane McIntyre 0,65$ M 2017-2019 JAR
 [G] - Malcolm Subban 0,65$ M 2017-2019 JAR
 [RW] - Jordan Szwarz 0,65$ M 2018-2019 JA
 [D] - Cody Goloubef 0,65$ M 2018-2019 JA
 [C] - Mark McNeill 0,65$ M 2018-2019 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2018-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux