Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  6.Novembre.2018 - 18:43
2253 
 

Dernières infos et rumeurs de Friedman | Nylander contre Pesce et Zykov et que deviendront les salariés moyens pour la prochaine convention

NHL.jpg
Photo par David ©
Dans la dernière édition du «31 thoughts» produit par Elliotte Friedman, l'analyste de Sportsnet aborde encore le sujet de William Nylander. Récemment, plusieurs recruteurs pros des Hurricanes ont été observés sur la galerie de presse des matchs des Leafs. L'intérêt de la formation de Don Waddell est bien connue, mais le prix que devra payer les Hurricanes est encore plutôt flou. Si on sait que Brett Pesce devrait faire partie d'un lot offert contre les services de Nylander, il se pourrait fort bien que Valentin Zykov y soit inclus selon Friedman.

En effet, ce dernier n'a disputé que quatre minutes lors de son dernier match. L'attaquant de 23 ans a démontré l'an dernier que la LAH est un défi moins imposant avec sa récolte de 54 points en 63 matchs, et ce, à sa deuxième année professionnelle seulement. Zykov a le potentiel de faire partie d'un alignement de la LNH, mais sa progression pourrait fort bien stagner derrière les autres ailiers droits présentement dans le top 9. En effet, on retrouve Teravainen, Svechnikov et Williams sur le même flanc que l'on utilise Zykov. Dépendamment de ce que l'on statuera sur la valeur de Nylander, une transaction Pesce-Zykov contre le Suédois devient plausible. Chose certaine, l'organisation ne pencherait pas pour se débarrasser de Nicolas Roy pour le moment, même si la valeur de Nylander pourrait peut-être l'exiger.

Plus gros salaire, plus gros rendement ?

Friedman poursuit en parlant de la convention collective qui pourrait prendre fin dès 2020, dépendamment du vote de la NHLPA. En réalité, la convention se termine en 2022, mais l'Association est en droit de voter en 2020 pour y mettre fin et ainsi en renégocier une autre. Donald Fehr commence sa tournée des formations pour débuter son travail de négociation et il sera intéressant de voir comment seront gérer la présence des joueurs de la LNH aux Olympiques et la tenue de la Coupe du monde de hockey.

En lien avec cette convention, Friedman soulève un phénomène assez particulier en terme de salaire. En effet, alors que les salaires des joueurs superstars montent en flèche (11M$ pour Doughty, 10,5M$ pour Price...), plusieurs se questionnent sur ce qui va arriver au salarié moyen. Le site dresse une liste de salaire aux côtés des meneurs au point. Ce que l'on observe, c'est que 42 des 43 meilleurs marqueurs de la LNH pour le moment sont soit sous l'effet d'un contrat d'entrée ou soit en haut de 4,65M$. Le seul salarié moyen de cette liste de 43 joueurs est Max Domi, du Canadien de Montréal.

Que peut-on en comprendre de cela ? Les joueurs qui gagnent entre 1M$ et 4M$ par année peuvent être remplacé assez facilement. Le bassin de joueurs étant de plus en plus gros, les organisations n'hésiteront plus à prendre des risques envers des joueurs qui toucheront ces salaires, au risque de s'en débarrasser la saison suivante. Cela indique également qu'un contrat de transition est une stratégie de moins en moins commune. Habituellement, dans cette tranche salariale, on retrouve les contrats de transition, bons pour deux ou trois ans et octroyés aux joueurs qui viennent d'achever leur premier contrat LNH.

C'est donc dire que de moins en moins de joueurs qui sous l'effet de contrat de transition se classent dans les meilleurs marqueurs de la LNH. On opte pour des contrats à long terme, au salaire un peu moins imposant (tranche de 4M$ à 6M$) dès la sortie du contrat d'entrée. De cette façon, soit on a une aubaine sous la main après quelques saisons ou soit qu'on a un joueur qui ne fournit pas selon les attentes, mais qui ne coûtent pas les yeux de la tête à cause qu'on lui a octroyé un contrat après une seule bonne saison. Dans le cas du deuxième scénario, les joueurs sont ainsi plus facilement échangeable.

Au final, les négociations de la nouvelle convention seront à suivre de près, car l'engouement et les assistances dans la LNH est en baisse alors que les salaires sont en hausse. Un lock-out à prévoir sous peu ?




0
  
Tags : Friedman CBA Nylander 

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!