Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  2.Octobre.2018 - 17:38
3447 
 

Marc Bergevin éclaircit la situation entourant le départ d'Alexander Radulov l'an dernier

MTL.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
Marc Bergevin fait (encore) beaucoup parler de lui ces derniers temps de par ses multiples présences avec différents médias. Aujourd'hui, c'est un entretien avec Eric Engels qui retient notre attention puisque le grand manitou revient sur la situation entourant le départ d'Alexander Radulov l'an dernier au profit des Stars de Dallas. Rappelons-nous qu'après avoir été ramené de la KHL par le Canadien de Montréal, Radulov a préféré signer un contrat de cinq ans avec les Stars une fois sur le marché des joueurs autonomes, une entente qui lui rapporte actuellement 6,25M$.

Lors de cet entretien, Bergevin aborde la complexité et l'injustice que vivent les organisations lorsque la fameuse date du 1er juillet arrive. En effet, le DG du CH mentionne que peu importe le nom du joueur et peu importe la formation, il est évident de surpayer au 1er juillet. L'embarras du choix est tel que les joueurs autonomes possèdent le gros bout du bâton dans les négociations, ce qui rend difficile le fait d'obtenir des aubaines en cette journée folle. Un argument qui lui sert d'ailleurs à excuser le fait d'avoir surpayer Karl Alzner. Mais pourquoi ne pas surpayer Radulov dans ce cas ?

«C'est une question de savoir jusqu'à combien tu es prêt à surpayer. La différence entre surpayer un défenseur et surpayer Radulov n'était pas la même. Qui sait, peut-être que dans trois ans, la roue tournera à Dallas et l'organisation sera prise avec les millions de Radulov aussi.»

Bergevin poursuit son explication en abordant le thème de la loyauté, mentionnant qu'il est fort bien au courant que cela n'existe pas dans la business, mais «qu'il s'attendait à un peu plus d'un gars qui fut accueilli par le Canadien de Montréal alors que personne n'en voulait.» En effet, lorsque le Russe avait exprimé le désir de revenir en LNH, il n'y aura pas eu beaucoup de DG qui se seraient informés du prix, puisque sa réputation le suivait grandement. D'autres doutes étaient soulevés de part et d'autre en lien avec une absence assez longue de la LNH. Malgré tout, Radulov n'avait rien perdu de son talent et le CH l'a tout simplement remis sur la «map.»

«Nous avions un accord qu'une fois qu'il signait son contrat d'une saison, on s'assoirait son agent et moi pour négocier une prolongation en janvier, pendant la saison, et que c'était une promesse. J'ai tenu ma promesse, on s'est assis. Son agent voulait huit ans. Huit ! Huit ! Je ne pouvais pas faire cela et aucun autre DG ne l'aurait fait non plus. [...] Mais bon, quand on regarde cela, en 2008 quand il a quitté Nashville pour la KHL, c'était une question d'argent. L'histoire ne s'est que répétée.»

L'année suivante, Alexander Radulov inscrit 72 points en 82 matchs chez les Stars, sa meilleure prestation en carrière dans la LNH. Toutefois, lorsqu'on regarde maintenant où le CH est rendu (voire même dans deux ans où il sera), avait-il réellement besoin d'un gros salarié en Alexander Radulov ? Aurait-il un aussi gros impact au sein d'un virage jeunesse comme le CH emprunte actuellement ? La situation aurait-elle été différente si «Radu» avait accepté de demeurer à Montréal ? La parole est à vous...

Alexander Radulov - (RW) - DAL - [ 32 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2017-2018 DAL 82 27 45 72 0.88 +4 6,25$ M
2016-2017 MTL 76 18 36 54 0.71 +10 5,75$ M
2016-2017 series MTL 6 2 5 7 1.17 0 5,75$ M

Statistiques générées le 2018-10-02 17:39:12



Pour consulter l'entretien complet de Marc Bergevin avec Eric Engels:




0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#126752

gsavard
J'ai toujours cru, encore plus aujourd'hui, que c'était la bonne chose à faire de ne pas signer Radu. J'ai toujours dit qu'il était le roi des mercenaires. Ce genre de joueurs est intéressant mais empêchent le renouvellement d'une philosophie. J'ai eu comme l'impression que lorsque Bergevin a réalisé que Radu ne reviendrait pas, il était sensé aussi de ne pas faire revenir Markov afin d'aller dans une nouvelle direction.

Il a été énormément critiqué pour ces deux décisions qui s'avèreront excessivement profitable dans peu de temps.

Markov a été tout un joueur, mais il fallait, un moment donné, rajeunir l'équipe et faire en sorte qu'une nouvelle direction soit donnée. Et ce fût l'an dernier.....

5.Octobre.2018 - 14:52   
   0  
#126730

Dgamateur
Pas fort l'affirmation de Bergevin. Si il y a entente pourquoi pas le mettre sur papier. Voyons donc une entente verbale!
Tu signe un contrat avec un option sur la deuxième et troisièmes années.
Pourquoi y a t'il des contrats Marc?
La réponse est pour éviter des mésententes.
Marc Bergevin et le Canadien était avantagé lors de la signature du contrat initial. Radulov était avantagé en janvier il en a profité.
pourquoi Bergevin en a pas profité quand il avait l'avantage et mettre une option de 1 à 2 ans au contrat?
La réponse est qu'il a mal évalué le talent.
Bravo à Radulov et son agent de bien négocier.

4.Octobre.2018 - 06:14   
   -1  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2018-2019

13 contrats à échéances au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes au 2019-07-01.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [RW] - Ales Hemsky 1$ M 2017-2018 JA
 [D] - Brett Lernout 0,66$ M 2015-2018 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2018-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux