Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par atoune.arnold-turnani  -  20.Septembre.2018 - 04:52
1875 
 

Une défaite très riche en enseignements pour le CH

MTL.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
Après un premier match aux allures d’entraînement contre les Devils, le Canadien s’est frotté à une équipe quasi au complet de la Floride. Et c’est malgré la défaite un très bon match qu’a disputé le Canadien. Beaucoup d’enseignements sont à tirer de cette rencontre disputé avec beaucoup d'engagements, et un rythme proche de celui d'un match de saison régulière.

* Les bons points :
- Certains jeunes poussent et démontrent des choses

Alors bien évidemment un joueur est scruté plus que les autres avec Nick Suzuki, mais ce qui est sur c’est qu’il a bien paru dans une rencontre agressive et engagée, qui n’a rien à voir avec les habituelles joutes de présaison. Il a démontré par moment des flashs de son talent, mais a surtout fait preuve d’une belle rigueur défensive, et une capacité à jouer simplement très intéressante. Son coup de patin fluide l’aide à faire les différences assez facilement. Deux autres jeunes ont laissé une très bonne impression, Will Bitten et Joel Teasdale. Âgés respectivement de 20 et 19 ans, les deux jeunes joueurs ont fait preuve d’un engagement excellent, et d’une capacité a embêté l’adversaire qui n’est pas sans rappeler celle d’un certain Brendan Gallagher. Bitten a notamment réussi à faire des poussées vers le filet remarquable, en mettant à mal des joueurs vétérans dans la grande ligue. Pour Teasdale, il a été omniprésent en infériorité numérique suite à la pénalité majeure de Domi, et a surtout été très visible durant tout le match provoquant souvent des choses intéressantes pour le Canadien. Affaire à suivre pour les deux jeunes, qui ne devraient pas avoir une place dans l’équipe du Canadien malgré tout, mais qui démontrent des très très belles choses sur ce début de camp.

- Joel Armia, va faire énormément de bien, notamment en supériorité numérique

Le nouvel attaquant du Canadien est un gros bonhomme capable de faire des dégâts offensivement. Placé devant le gardien adverse en supériorité numérique, il a très bien paru capable de dévier les palets ou d’orienter le jeu vers les tireurs de l’équipe. Sa taille et son talent sont donc des atouts pour le Canadien, qui rappelons-le, la récupéré contre presque rien cet été. Un joueur qui pourrait vraiment surprendre cette année, avec un rôle et un temps de jeu supérieur à ce qu’il avait du coté de Winnipeg.

- Josh Brook un défenseur qui montre des choses

Avec une défense en chantier, le nom de Josh Brook pourrait réapparaître dans les prochaines semaines. Ce défenseur de 19 ans, repêché par le Canadien en 2017 au 56e rang, a réalisé un bon match. À son crédit un jeu simple, et une mobilité intéressante. Il a notamment fait preuve d’une grande qualité de patinage et de démarcation lors d’un 4 contre 4, ou il a poursuivi une belle action du Canadien, terminant par une occasion franche pour lui. Avec des performances décevantes de certains vétérans (voir point suivant), Brook, nouveau numéro 76 du CH ( c’est l’organisation qui lui a donné ce numéro …) démontre qu’il peut jouer au niveau professionnel. À confirmer lors d’un prochain match, mais il peut éventuellement créer la surprise.

* Les mauvais points :
- Des vétérans défenseurs à l’agonie

Après le mauvais match de Schlemko lundi, Jamie Benn a décidé de prendre exemple, et de réaliser une prestation plus que décevante. Lui qui est à la lutte pour un poste de défenseur régulier dans l’équipe, à sembler emprunté et lent durant toute la rencontre. Pour preuve il a même été le défenseur le moins utilisé hier par Claude Julien (moins de 17 minutes). Lernout et Ouellet, n’ont pas non plus réalisé une prestation exceptionnelle, quoique plus conforme à ce qui est attendu d’un vétéran. Jeff Petry a montré des limites défensives, bien qu’il ne semble pas encore totalement dans sa forme optimale, avec notamment un vilain +/- de - 3 sur la rencontre. Le seul défenseur vétéran ayant montré quelque chose est Mike Reilly, qui égale à lui-même a prouvé qu’il avait un bon coup de patin et qu’il faudrait compter sur lui dans les prochaines semaines.

- Nikita Scherbak marque, mais ne fait pas grand-chose d’autre

Auteur d’un but sur une belle action de Peca, le jeune Russe a manqué quasiment tout ce qu’il a entrepris. Auteur d’un jeu mou sur l’ouverture du score de la Floride, il a n’a pas démontré une implication digne d’un joueur luttant pour un poste à l’aile droite. Avec la concurrence de Gallagher, Armia Lekhonen et Hudon, ce genre de prestation va le conduire droit à Laval.

- Max Domi, a franchi la limite

Max Domi
a l’image de Gallagher, est un joueur qui sait pertinemment qu’il pose à chaque match un doigt sur la limite de l’autorisé. Cependant, il a perdu ses nerfs hier soir et l’a ainsi dépassé, puisqu’il a asséné un coup de poing à Ekblad qui visiblement ne voulait pas se battre. De plus, son match ne fut pas très concluant et assez décevant même. Un match a oublié pour le nouveau « centre numéro 1 » des Canadiens, mais il en aura d’autre pour se rattraper. Attention cependant à une possible suspension pour son geste, qui viendrait modifier les plans du Canadien pour la présaison.

+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#126440

Yan99
Schlemko devrait débuter l'année à Montréal. Malgré aucune prouesse éclatante lors du premier match, on l'a toujours perçu plus "gros" qu'il ne l'était réellement. Ce gars là a été au mieux, lors du prime de sa carrière, un 4e défenseur. Sinon, généralement un 5e/6e, et ce, dans 7 ÉQUIPES. La déclaration de Bergevin comme quoi il s'attendait à le voir sur le même duo que Weber a perturber les gens mentalement, s'il n'avait jamais dit, notre vision de ce défenseur en serait bien différente.

En début de saison, je vois des paires comme ceux-ci :

Reilly - Petry
Mete - Juulsen
Alzner - Schlemko

Quand Weber va arriver, ce dernier va prendre place sur la première unité et reléguer Schlemko 7e défenseur, à moins qu'un gars comme Juulsen ne fasse réellement pas le travail.

Pour ce qui est du geste de Domi, c'est à la fois dégueulasse et stupide, mais concevable sous l'effet de la colère. Ekblad a slashé à mainte reprises les joueurs du CH, dont Domi, dont une ou deux fois sur les poignets, là où la protection est INEXISTANTE au hockey. Je pense que certains ont des souvenirs avec les Crosby et compagnie. C'est normal pour un joueur d'être énervé. Domi avait ceci peut-être d'autres solutions pour se venger, mais une chose est sur, ce gars là à lancer un message à travers la ligue de ne pas le faire chier, lui et ses cooéquipiers.

Dans le pire des cas, s'il y a suspension, ça permettra de tester d'avantage les Kotkaniemi et Suzuki, rien de vraiment dramatique. On aura juste moins de chimie sur le 1er trio au début de la saison.

20.Septembre.2018 - 10:51   
   +2  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2018-2019

13 contrats à échéances au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes au 2019-07-01.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [RW] - Ales Hemsky 1$ M 2017-2018 JA
 [D] - Brett Lernout 0,66$ M 2015-2018 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2018-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux