Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par olivier.breton  -  4.Août.2018 - 15:26
1064 
 

Le dernier gros dossier des Jets cet été : Josh Morrissey

WPJ.jpg
The Hockey Writers : Kevin Cheveldayoff, le directeur général des Jets, avait du pain sur la planche après l'élimination de son équipe contre les Knights ce printemps. Heureusement pour les partisans, plusieurs dossiers se sont réglé : Trouba, Hellebuyck, Lowry et Tanev. De plus, le départ de Paul Stastny devrait garantir l'arrivée de Nic Petan et de plus grandes responsabilités à Jack Roslovic.

S'il reste un dossier important maintenant, c'est celui de Josh Morrissey. À première vue, il peut s'agir d'une situation mineure, mais ce n'en est pas une du tout. Cette année, le défenseur de 23 ans a connu une excellente progression. Il est maintenant considéré comme un des meilleurs défenseurs de sa formation. Ses 26 points et son différentiel de +15 aident à bâtir sa réputation. Ce choix de première ronde des Jets en 2013 a déjà été une vedette dans la WHL, notamment en 2013-2014, lorsque celui-ci avait obtenu 73 points en 59 matchs avec les Raiders de Prince Albert.

Mais maintenant, ce qui le rend encore plus important, c'est son atout sur le jeu de transition. Il est un patineur doué qui est très efficace défensivement. En 2017-2018, il a joué en moyenne 20:27, ce qui égale au quatrième défenseur le plus utilisé après Byfuglien, Trouba et Myers. Mais, la réalité est qu'un de ces trois défenseurs risque de quitter à court terme. Je mettrais un petit 2$ sur Trouba ou Myers. Ainsi, Morrissey deviendra une pièce importante de la défensive manitobaine. Car, potentiellement, il pourrait devenir une plus grande menace offensivement, ce qui ferait de lui un défenseur très complet.

C'est pourquoi Cheveldayoff doit tout faire pour signer son défenseur à long terme à un prix raisonnable. Mais, à combien doit-on s'attendre? Il reste à savoir si les deux partis préféreront ou non signer un "bridge contract". Signer un contrat transitoire de trois à quatre millions permettrait à Cheveldayoff de mieux respirer en prévision de l'an prochain. Les dossiers de Laine et Wheeler ne sont toujours pas réglés. De l'autre côté, si les Jets décident de le signer à long terme, il faut s'attendre à un plus gros poids sur le "cap hit". Cependant, cela garantirait à l'organisation que leur défenseur jouera le meilleur hockey de sa carrière à un salaire somme toute raisonnable. Par conséquent, le prix devrait se jouer entre 3,5 à cinq millions par saison.

L'incertitude de l'avenir de Jacob Trouba poussera peut-être les Jets à opter pour la deuxième option. Ce dossier devrait avancer au mois d'août, car ce joueur est maintenant une pièce importante de son organisation.

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux