Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par atoune.arnold-turnani  -  29.Mai.2018 - 02:25
598 
 

Même avec un Fleury moins dominant, Vegas trouve une façon de remporter le 1er match

VGK.jpg
Photo par Michael Miller ©
Avec Vegas, c'est toujours la même rengaine depuis la création de l'équipe. Ils trouvent toujours un moyen de gagner. Lors du premier match de leur histoire en finale de la coupe Stanley, les Golden Knights ont à nouveau prouvé que rien ne pouvait leur arriver cette saison.

Un match très offensif pour une finale

Alors que la majorité des rencontres des précédentes finales se sont jouées sur de petits scores, les Capitals et les Golden Knights ont joué un jeu très ouvert ce qui a permis aux deux offensives de sortir les muscles. Ce sont les locaux qui vont faire parler la poudre en premier, puisqu'après seulement 7 minutes de jeu, Colin Miller trouve la faille sur Holtby, d'un tir frappé puissant de la bleue. Mais les Caps ont montré dans ces séries, que l'équipe avait du répondant, et s'est donc tout naturellement qu'elle revient dans la rencontre par l'intermédiaire de Brett Connolly, qui dévie habillement un palet, pour tromper Marc André Fleury. Par la suite les stars de Washington se mettent en route, et c'est Nicklas Backstrom qui marque un joli but du revers, malgré le fait qu'il soit sévèrement touché à la main. Le chassé-croisé continue puisque seulement 2 minutes plus tard, c'est un autre suédois en la personne de William Karlsson qui égalise la marque.

Un match au coup par coup.

Alors que le match gagne en intensité avec notamment une méchante mise en échec de Tom Wilson sur Jonathan Marchessault, les deux équipes ne cèdent que très peu de terrain, et il faut une montée, du toujours très défensif Derek Engeland, pour déstabilise la défensive des Caps. Après une belle action solitaire, le défenseur réussit à trouver Reilly Smith, étrangement seul dans la zone de vérité. Mais encore une fois l'avance sera de courte durée, puisque sur une action magique, T.J. Oshie trouve John Carlson totalement seul face à une cage désertée par Fleury. La passe d'Oshie est tout simplement une merveille. Tom Wilson la peste des Caps s'en vient par la suite dévié un tir du capitaine Alex Ovechkin, pour tromper Fleury, pas exempt de tout reproche sur cette action d'ailleurs. Mais rien ne peut arriver à Vegas, et il semblait écrit que l'équipe ne perdrait pas hier soir. C'est donc, les héros improbables qui sont encore de sortie. En effet, la 4e unité de Vegas va marquer trois buts d'affilés pour permettre à Vegas de passer devant définitivement. C'est d'abord Ryan Reaves qui profite un cafouillage devant Holtby pour catapulter le palet sous la barre. Puis Tomas Nosek, va inscrire un doublé. Sur un magnifique travail de Bellemare et Shea Theodore, le jeune ailier va reprendre de volée un palet et donner un avantage décisif à son équipe. Il va par la suite scellé le score avec un but en cage vide, mais il faudra surtout retenir l'énorme raté de Lars Eller, qui seul face à la cage béante, manque le palet alors qu'il restait moins d'une minute à jouer.

Les Golden Knights insubmersibles.

À les voir jouer, on peine à comprendre comment cette équipe peut avoir seulement quelques mois. Les joueurs ont réussi à faire naître un collectif et une histoire commune qui les rend exceptionnels à bien des égards. Ce qui est inquiétant pour les Caps, c'est que malgré une prestation en deçà de ses standards pour Fleury, Vegas l'emporte malgré tout. Si le premier trio de Marchessault Smith et Karlsson a répondu présent, c'est surtout le quatrième trio composé de Reaves Bellemare et Nosek qui a fait la différence. Autant de héros improbables pour une finale tout aussi improbable. Pour les Caps il va falloir vite se reprendre, pour espérer voler un match à l'extérieur, sinon la série risque de vite se terminer, sans que les Caps aient eu réellement une chance de l'emporter.


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

GOLDEN KNIGHTS DE LAS VEGAS - 2018-2019

10 contrats à échéances au 2019-07-01.
8 joueurs autonomes au 2019-07-01.
2 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur George McPhee



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [G] - Marc-Andre Fleury 5,75$ M 2015-2019 JA
 [D] - Nate Schmidt 2,23$ M 2017-2019 JA
 [C] - Oscar Lindberg 1,7$ M 2017-2019 JA
 [D] - Deryk Engelland 1,5$ M 2018-2019 JA
 [LW] - Pierre-Edouard Bellemare 1,45$ M 2017-2019 JA
 [RW] - Alex Tuch 0,93$ M 2016-2019 JAR
 [D] - Griffin Reinhart 0,8$ M 2017-2019 JA
 [LW] - Stefan Matteau 0,65$ M 2018-2019 JAR
 [C] - Ryan Carpenter 0,65$ M 2017-2019 JA
 [C] - T.J. Tynan 0,65$ M 2017-2019 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2018-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux