Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par inyoureye  -  11.Avril.2018 - 07:49
379 
 

Le hashtag #JagrWatch pourrait-il être de retour sur les médias sociaux?

HCK.jpg
Récemment, le vétéran Jaromir Jagr a déclaré à l'éditorial New York Times qu'il serait beaucoup plus heureux s'il oeuvrait en ce moment avec une formation de la LNH. Jouer en République Tchèque est toutefois une option qui le rend heureux mais sans en être sa préférence par rapport au circuit Bettman. En entrevue, Jagr a indiqué qu'il se rétabli toujours de sa blessure à un genou. Lorsqu'il sera pleinement en santé, le hockeyeur verra les options à sa disposition pour la prochaine saison.

Questionné à savoir si l'option de la retraite sera envisageable, Jagr a indiqué qu'il n'est pas encore prêt à accrocher ses patins. L'avant a mentionné qu'il aura toujours comme option d'évoluer avec la formation de Kladno dans son pays natal. Rappelons que son expérience cette saison avec les Flames de Calgary n'a pas été concluante. En 22 parties, l'attaquant a récolté sept points avant de subir sa blessure. Est-ce qu'une formation de la LNH pourrait procéder à l'embauche du vétéran dès la saison prochaine? Une idée folle mais qui pourrait rapporter beaucoup au niveau du marketing. Une jeune équipe souhaitant avoir un leader de sa trempe auprès de son alignement pourrait faire bénéficier de l'expérience du vétéran auprès de ses jeunes joueurs. Après tout, avec 1921 points en 1733 parties en LNH, Jagr est une véritable légende dans le monde du hockey.


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!