Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par atoune.arnold-turnani  -  30.Mars.2018 - 03:40
13 
3047 
 

Drouin Vs Sergachev, sur les 30 dernières rencontres, une transaction plus équilibrée ?

MTL.jpg
Si Mikhael Sergachev a commencé la saison sur les chapeaux de roues, enchaînant les points avec une facilité déconcertante pour un jeune homme de 19 ans, il semble que le déroulement de la saison à quelque peu ralenti le joueur russe.

Avec la répétition des efforts, il est normal qu'un jeune joueur peine à maintenir un niveau de constance parfait, durant l'intégralité des 82 rencontres d'une saison régulière.

La comparaison entre les deux pièces de cet échange est compliquée et ceux pour plusieurs raisons. S'il est facile de comparer Subban et Weber (l'autre grande transaction de Marc Bergevin) c'est que les deux joueurs évoluent exactement au même poste. Pour Drouin et Sergachev ce n'est pas la même musique.

Quoi qu'il en soit, Jonathan Drouin ne profite pas d'une année exceptionnelle pour son équipe, ce qui ne lui permet pas de briller offensivement. S'il y a des moments, des flashs, pendant lesquels son talent transpire littéralement sur chacune de ses feintes, la question de son positionnement au centre n'est pas encore réglée. Cependant, Jonathan Drouin a seulement 22 ans, et il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs. Avec seulement 42 points en 72 rencontres, il a globalement déçu, mais il semble en nette amélioration sur les dernières rencontres, notamment dans la constance de son effort (bien que ce ne soit pas encore un Gallagher).

Pour Sergachev, la fin de saison est un peu plus compliquée. Son temps de jeu reste faible pour un défenseur, preuve que John Cooper ne lui fait encore totalement confiance. Surtout il a perdu sa place sur la deuxième unité de supériorité numérique au profit d'un certain Ryan McDonough, excusé du peu. Maintenant sur la troisième paire de défenses, il lui arrive quelques fois de voir son entraîneur le laissé sur le banc, comme en atteste le match du 22 mars contre les Islanders ou il n'a joué que 8 minutes. Sur les 33 derniers matchs, il n'a inscrit que 12 points. Jonathan Drouin de son côté a inscrit 25 points durant cette même période.

Quoi qu'il en soit il est difficile pour le moment de tirer un net gagnant. Si Drouin a inscrit que 42 points cette saison, alors que Sergachev n'en a mis que 4 de moins (soit 38 points) en étant un défenseur, la différence des effectifs entourant les deux joueurs est criante, et ne permet pas une comparaison directe. Sergachev réalise assurément une meilleure saison en tant que recrue. Cependant, il faut laisser du temps à Jonathan Drouin pour bien prendre la mesure de son implication dans l'offensive montréalaise. Ce qui est sur, c'est que le très net avantage pris par Sergachev durant les premiers mois de la saison (jusqu'à fin décembre), c'est un peu estompé, au profit d'un Drouin un peu plus réaliste devant la cage. Seul l'avenir nous dira si c'est Steve Yzerman ou Marc Bergevin qui a eu le dessus dans cette histoire.




0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 13
#122438

Ced244
Drouin a eu back a back des joueurs de grand talent pour boosté ses stats. Les Ehlers et Makinnon ont grandement aidé son rendement niveau junior. Je crois que sa la rendu sont évaluation très difficile. Mais il reste tout de même un joueur de 1re ligne...

Mais le CH serait bien meilleur avec Sergachev. La rondelle serait mieux redistribuer.

31.Mars.2018 - 20:37   
   0  
#122437

Mario34
Les jeunes Bruins wow pastarnak 21 ans saison 70 point et cette saison plus de 80 point debrusk 21 ans vient de passé les 40 points donato 21 ans un point part match tous plus jeunes que Drouin.

31.Mars.2018 - 15:03   
   +1  
#122436

thusk-
@SharksFan

A 23 ans voracek avait une saison de pratiquement 1 ptsmatch.

La raison pourquoi jaime aussi la comparaison avec kane 1- repecher dans les meme rang 2-les deux ont demontre se tres beau flash 3- les deux ont un tres gros probleme de constance tout au cours de leur carriere jusqu'ici

Ce qui differe c'est leur style de jeu. Sinon je te dirais qu'il a beaucoup plus de gars comme kane, okposo, skinner qui commence a stagner a un certain stade que de voracek qui soudainement eclot tardivement. Peut-il eclore comme un voracek c'est pas impossible. Cependant si on y va avec les probabilites, il a plus de chance de devenir un joueur de 45-60 points/saison qu'un joueur de 70 pts et plus.

31.Mars.2018 - 09:09   
   0  
#122433

SharksFan
@thusk-

Quand je le compare à Voracek je parle de talent brut. Également, je parle de courbe de progression. Tout cela pour te dire que ce ne sont pas tous les joueurs qui éclôt dès leur arrivée. Drouin à démontré trop de beau flash jusqu'à maintenant pour dire qu'il à atteint son potentiel maximale à 23 ans tous frais!!?? Voracek était supérieur à Drouin à 23 ans?? Peut-être bien que oui mais au même âge Voracek avait littéralement l'équivalent d'une saison de matchs joués dans le corps. C'est énorme!! Aurait-on dit que Voracek avait atteint son potentiel maximal à 23 ans car les 4 saisons précédente qu'il avait dans le corps à ce moment-là il n'avait pas dépasser le cap de 50 et 1 points mais ce situait autour des 50, 46, 49 points?? Déjà Drouin à atteint le plateau des 40 points dans une saison pour laquelle on lui demande d'intégrer une nouvelle équipe, qu'on lui demande de jouer dans une position pour laquelle il n'a jamais jouer au niveau professionnel et ce, dans le rôle de premier centre donc si on dit pas ça trainer l'équipe, je ne sais pas ce que sait.

31.Mars.2018 - 08:01   
   -1  
#122428

Dgamateur
Bonjour
Je crois que c'est injuste de comparer les joueurs mais on devrait comparer plutôt les Directeurs Gérants car cette échange est injuste pour Drouin.
Tampa avait besoin d'un défenseur gaucher à long terme c'est fait.
Le Canadien avait besoin d'un centre et un ailier droit pour le premier trio.
Après l'échange et signature le Canadien a besoin d'un joueur de centre, un ailier droit et un défenseur gaucher sur la première unité.
Markov et Radulov sont parti, ils étaient dans le plan de Marc Bergevin pour 2017-18.
Quel est le plan de M. Bergevin pour 2018-19 et sera t-il capable de le réalisé?

31.Mars.2018 - 07:34   
   0  
#122427

thusk-
@SharksFan

Style de jeu oui mais niveau talent c'est même pas proche

-Kane a 18 ans avait déjà une saison de plus de 70 points. Toews était aussi recru, keith était pas totalement éclos, Hossa n'était pas la.
-Marner a eu son plus gros du succès avec Kadri et Marleau et en jouant contre les premier trio adverse. Va atteindre les 70 points à 20 ans
-Sinon il y a Barzal dans la même catégorie et style de jeu que Kane/Marner, il joue avec Eberle et beauvillier. S'en va vers 80 points a 20 ans
-Drouin a jouer avec Gallagher/Pacioretty une bonne partie de la saison qui ne sont pas moins bon. Meilleur saison à 23 ans, 53 points (dans une grosse équipe offensive)

Ils n'ont pas eu succès car il joue avec Tavares/Matthews/Toews, ils ont au contraire très peu jouer avec ces joueurs et transporter leur ligne avec des joueurs inférieurs qu'eux mais ils sont tellement dominant qu'il trouve un moyen de contribuer et être éclantant. C'est ça un joueur élite et ce que je n'ai jamais vu de Drouin depuis son arrivée dans la NHL.

En quoi Drouin est-il plus pres du niveau d'un Voracek? Voracek c'est plutôt 5e saison pendant l'année du lock-out car si il l'aurait pas eu, il aurait facilement atteint les 60 points. Il aurait eu besoin de 14 points dans les 35 matchs suivant. Donc pour moi Voracek a 23 ans était déjà supérieur à Drouin actuellement à 23 ans. Peut-être qu'il va avoir une grosse éclosion mais les lois de la probabiliité a plus tendance a me dire que Drouin sera pas un joueur plus dominant que ceux que j'ai enumerer dans l'autre post. Je prend le genre de production que Drouin a et celui que Evander Kane qui a jamais été dans un meilleur contexte que Drouin, c'est très semblable. Buffalo ont fait son acquisition en esperant qui bébloque tout comme tu espere que Drouin débloque et devienne la superstar souhaité. Cependant Kane était déjà à son top tout comme je crois que Drouin est déjà à son potentiel maximal actuellement

31.Mars.2018 - 02:36   
   0  
#122425

SharksFan
@thusk-

De 1- Tu me perds en partant en disant que Drouin c'est pas le même style que Kane. Va voir le draft 2013 et c'est le joueur auquel ont identifie le plus Drouin. Drouin fait partie de cette lignée de joueurs qui excelle à l'aile en tant que fabricant de jeu tels que Kane, Voracek et Radulov pour ne nommer que ceux-là.

De 2- Kane aurait-il été capable de transporter une équipe à lui seul au début de sa carrière comme on le demande de faire dans le cas de Drouin? Quand Kane à intégré la formation des Hawks c'était le cerise sur le sundae des précédents draft. L'équipe pouvait déjà compter sur Toews, Keith, Seabrook, Brouwer, Ladd, Byfuglien, Hossa, etc. Je compare la situation de Sergachev et Marner à celle de Kane. Un joueur de talent qui arrive dans une équipe bondé de talent. Probablement que Drouin aurait atteint le cap des 60 points cette saison avec les Bolts si la transaction n'aurait pas eu lieu.

De 3- Il faut faire attention quand on parle de vitesse de développement. Ça l'aura prit 7 saisons à Voracek pour atteindre le cap des 60 points et ce, pour un joueur qui n'avait pas évolué dans un environnement propice. Aujourd'hui, Voracek est le 2e meilleur attaquant des Flyers et est un élément important de l'attaque. Sans vouloir le comparer directement à Kane, pour moi Drouin est plus près niveau talent d'un Voracek qu'un Okposo ou Skinner.

30.Mars.2018 - 22:42   
   -1  
#122421

thusk-
@SharksFan


Drouin c'est un bon joueur mais ce n'est pas un gars qui va transporter une ligne au complet par sa seule présence comme un Patrick Kane et tout joueur élite. Le seul jeune en bas de 24 ans que je suis en mesure de comparer au talent et style de jeu de Patrick Kane, c'Est Mitch Marner. Drouin n'a jamais été et ne sera jamais du même niveau que cette catégorie de joueur là. Oui ça reste un très bon joueur mais son niveau se compare plus à des gars comme Evander Kane, Kyle Okposo, Jeff Skinner

Sergachev démontre qu'il a un énorme potentiel qu'il commence à peine à développer en s'aémlioreanttrès rapidement, donc ça laisse croire qu'il a beaucoup place à amélioration.

Personnellement tu me donne la possibilité d'avoir un défenseur qui si il se developpe à cette vitesse pourrait ressembler à un niveau similaire à un PK subban ou un Evander Kane, le choix est très vite fait

30.Mars.2018 - 14:50   
   -2  
#122419

SharksFan
@Habstinent

Beaucoup plus facile de qualifier un défenseur d'«élite» si l'on compare le bassin d'attaquant et de défenseur, ce dernier ayant le nombre de joueurs plus réduit sur la glace. Prends l'exemple de Brent Burns ou Dustin Byfluglien, deux défenseurs considéré comme «élite» en défense mais une fois à la position d'attaquant en est-il toujours ainsi? Ils resteront d'excellents joueurs mais on placera les Crosby, Tavares, Kane (Patrick), etc. bien avant dans cette catégorie. L'important selon moi c'est l'impact que peut apporter ces deux joueurs sur leur équipes et le succès de celle-ci à leur manière. Les deux sont des joueurs de 1er ligne à leur position respectif et peuvent devenir l'élément catalyseur de leur équipe à leur position. Si Drouin peut devenir le Patrick Kane des Canadiens et apporter le succès à l'organisation dû à son implication direct alors je crois qu'il n'y a pas à être déçu. Je crois qu'il est encore trop tôt pour juger car pour l'instant les deux ne sont pas des pièces clés de leur organisation. Aucun des deux n'a de lettre sur leur chandail pour le moment.

30.Mars.2018 - 14:14   
   0  
#122418

Supersim777
Je crois qu'il faudrait encore attendre 3-4 saisons avant de bien évaluer cet échange. Les 2 joueurs évoluent pour le moment dans 2 clubs complètement à l'opposé. C'est certain que Drouin a "déçu" cette saison, mais c'était beaucoup de pression sur un jeune ailier québécois de 22 ans de se faire désigner comme centre #1 à Montréal. Dernièrement, il offre du meilleur hockey et je persiste à croire que nous avons sous la main un ailier qui nous donnera plusieurs saisons dans les 55-65 points ce qui est très respectable dans le hockey moderne. Pour Sergachev, c'était le prix à payer je crois pour aller chercher Drouin. Il a un très beau potentiel. Toutefois, sa perte pourrait être compensée si on repêche Dahlin (ce serait incroyable) ou bien si des defs droitiers comme Boqvist, Bouchard ou Dobson peuvent jouer à gauche. Un def gaucher comme Rasmus Sandin pourrait aussi être pris très tôt en 2e ronde avec notre choix ou celui de Chicago.

30.Mars.2018 - 13:39   
   +4  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2018-2019

13 contrats à échéances au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes au 2019-07-01.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [RW] - Ales Hemsky 1$ M 2017-2018 JA
 [D] - Brett Lernout 0,66$ M 2015-2018 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2018-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux