Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par NashvilleFrance  -  29.Mars.2018 - 08:10
629 
 

Deux équipes en moins et une baisse du plafond salarial en KHL

KHL.jpg
La KHL poursuit sa purge. Après avoir exclu le Metallurg Novokuznetsk et le Medvescak Zagreb à l'issue de la campagne 2016/17, voilà que la ligue continentale se sépare à nouveau de deux franchises cette saison. À partir de l'automne prochain, le Lada Togliatti, mais aussi le HC Yugra Khanty-Mansiysk évolueront donc dans la VHL, le second échelon du hockey russe. Ce faisant, le championnat eurasien retombe ainsi à 25 escouades.

Affectées par des mauvais résultats sportifs et économiques, les deux formations ont aussi connu une année difficile sur le plan de l'audimat, en peinant à fidéliser un large public. Tandis que la KHL tente de se réinventer et de trouver un certain équilibre financier, la rétrogradation de ces équipes considérées comme des fardeaux paraît donc plutôt logique. Cette année, le Lada et le Yugra ont d'ailleurs été dépendants d'aides gouvernementales pour payer les salaires des joueurs. Une position qui devenait intenable selon le président du circuit Dmitry Chernyshenko:

"Le but de notre stratégie est d'augmenter la qualité sportive de nos clubs, de réduire leur part de financements gouvernementaux, et de développer le potentiel commercial de la Ligue" a-t-il déclaré, dans des propos relayés et traduits en anglais par Davide Tuniz, de Eurohockey.com. "Les proportions les plus importantes de fonds gouvernementaux à travers la Ligue se trouvaient chez le Lada (70%) et le Yugra (82%), et ces deux clubs n'ont rassemblé que peu, voir aucun public télévisuel. Le budget pour les joueurs ne rendra aucune des ces deux équipes compétitives."

Autre franchise en tourment, le Severstal Cheropovets aurait été sauvé par ses bons résultats sportifs cette année, en engrangeant sa première qualifications aux Séries en cinq saisons. Pour Togliatti et Khanty-Mansiysk, le couperet est finalement tombé à la suite d'une énième campagne sans saveur.

Dans l'optique d'augmenter la parité à travers la Ligue, les dirigeants du circuit planchent également sur une réduction du plafond salarial. Abaissé à 850 millions de roubles en la saison prochaine, il pourrait descendre jusqu'à 800 millions en 2019/20, avant d'être définitivement fixé à 900 millions dès 2020, mais sans possibilité de dépassement. De quoi espérer, à l'avenir, une meilleure équité dans une KHL actuellement dominée par les géants que sont le SKA Saint-Pétersbourg et le CSKA Moscou.

+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!