Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par spectre73  -  19.Mars.2018 - 11:04
670 
 

L'offensive est à l'honneur dans cette saison 2017-2018

NHL.jpg
Photo par Resolute ©
La cote de popularité du hockey est en constante évolution chez nos voisins du sud et bien qu'on s'intéresse davantage au football ou même au baseball et au basketball avant de s'intéresser au hockey, il y a lieu de constater que la LNH fait un bon travail de marketing auprès des Américains.

Ce qu'on veut voir du hockey, c'est du spectaculaire, des buts, de belles feintes et des rivalités et en 2018, on peut dire que le côté spectaculaire est de mieux en mieux.

Le nombre de buts en hausse

Est-ce qu'il y a une corrélation entre le nombre de buts en hausse et le nombre de jeunes joueurs dans la ligue? On pourrait croire que oui, car le hockey est plus rapide d'année en année et les jeunes sont eux-mêmes les artisans de cette rapidité.

Saison 2016-17Saison 2017-18 (en cours)
Nombre de but total6803 buts6597 buts
Nombre de but/match2.77 buts/match2.96 buts/match
Plus haut total282 buts (Pittsburgh)260 buts (Tampa Bay)
Plus bas total166 buts (Colorado)170 buts (Arizona)
Total projeté6803 buts7522 buts


C'était évident que le nombre de buts total serait plus haut cette saison puisqu'il y a une équipe de plus, mais la statistique intéressante dans ce tableau, c'est la moyenne de but par match. L'an dernier, les 30 formations ont complété la saison avec une moyenne de 2.77 buts par match alors que cette saison, on remarque une hausse allant jusqu'à 2.96 buts par match, soit 0.19 de plus. Ça peut paraître bien peu, mais sur un total de plus de 6000 buts, c'est énorme.

On posait la question si les jeunes sont responsables de ce nouveau hockey plus rapide et plus intense. Si on regarde le top 5 des meilleurs marqueurs du circuit, 3 d'entre eux sont âgés de 25 ans et moins et si on regarde le top 20, on y voit des jeunes comme Mathew Barzal (20 ans), Evgeny Kuznetsov (25 ans), Mikko Rantanen (21 ans) et Johnny Gaudreau (21 ans). Dans un passé pas si lointain, on préconisait des joueurs robustes pouvant jouer gros et marquer, maintenant on se soucie un peu moins du gabarit et on regarde davantage les aptitudes du joueur.

Cette saison, on constate que bien des gardiens en ont arraché du point de vue personnel et c'est directement lié à ce nombre de buts plus élevé que l'an dernier. On avait l'habitude de voir des gardiens comme Carey Price, Braden Holtby et Sergei Bobrovsky dominer la ligue avec des statistiques hallucinantes.

Top 5 des gardiens #1 en 2016-17

GardienMoyenne de but alloué/matchPourcentage d'efficacité
1- Sergei Bobrovsky (CLB)2.060.931%
2- Braden Holtby (WSH)2.070.925%
3- John Gibson (ANA)2.220.924%
4- Tuukka Rask (BOS)2.230.915%
5- Carey Price (MTL)2.230.923%


Les meilleurs gardiens flirtaient avec la barre des 2.00 buts accordés par match l'an dernier et en remontant un peu plus dans le passé, on peut constater que Carey Price a remporté le trophée Vézina en 2015 avec une impressionnante moyenne de 1.96 but par match, mais les gens veulent voir des buts et cette saison on en voit.

Top 5 des gardiens #1 en 2017-18

GardienMoyenne de but alloué/matchPourcentage d'efficacité
1- Marc-André Fleury (VGK)2.200.929%
2- Pekka Rinne (NSH)2.250.929%
3- Tuukka Rask (BOS)2.300.918%
4- Connor Hellebuyck (WPG)2.340.925%
5- Sergei Bobrovsky (CLB)2.410.921%


Le meilleur gardien en terme de statistiques personnelles, c'est Marc-André Fleury avec une moyenne de 2.20 et on retrouve Tuukka Rask avec une moyenne de 2.30 et pourtant on dit qu'il est meilleur que par les années passées. Le gardien le plus victorieux est Andrei Vasilevskiy chez le Lightning de Tampa Bay avec une moyenne de 2.53 et un pourcentage d'efficacité de 0.922% et pourtant lorsque vient le temps de parler du trophée Hart, les dirigeants du Lightning voient Vasilevskiy comme le grand responsable de leur saison remarquable. Les standards ont dû être revus à la baisse avec ces matchs à haut pointage qui sont plus fréquents, toutefois c'est le pourcentage d'efficacité qui est plus éloquent cette saison.

Il est mal aimé, mais il fait bien son travail

Je parle bien sûr du Commaissaire de la ligue, Gary Bettman. Comme je l'expliquais, si on veut vendre le hockey, on doit démontrer du spectaculaire, tant chez les joueurs que chez les gardiens de but et on doit également avoir une parité entre les équipes.

Actuellement, même s'il n'est pas très aimé à travers sa propre ligue, Gary Bettman remplit son mandat à merveille et force est d'admettre que le hockey est très excitant à regarder cette année. Lorsqu'on parle de parité, on ne peut jamais prédire quelles équipes se pointeront en séries éliminatoires avant la toute fin et on voit toujours des équipes ressortir du gouffre après une saison atroce comme c'est présentement le cas avec l'Avalanche et les Devils.

La saison régulière donne droit à de belles batailles intradivision, mais on devra revoir le format des séries éliminatoires, car bien qu'il y ait une certaine frénésie lorsque débute le tournoi du printemps, il est inconcevable de voir les meilleures formations se faire éliminer dans les 2 premières rondes éliminatoires, car pour être considéré la meilleure équipe de la saison, tu dois pouvoir battre les meilleures équipes.

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#122278

max1234
Les buts sont en hausse, malheureusement pas à MTL cette année

19.Mars.2018 - 19:26   
   +3