Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com

Publié par mat.para  -  11.Mars.2018 - 13:08
2750 
 

Qui aurait cru que Nikolaj Ehlers surpasserait Jonathan Drouin dans sa progression?

WPJ.jpg
Photo par Lowdown ©
Les Mooseheads d'Halifax sont reconnus pour développer d'excellents joueurs depuis plusieurs années au sein de la LHJMQ. Ayant accueillit de nombreux joueurs élites comme Nathan MacKinnon, Jonathan Drouin, Nikolaj Ehlers et maintenant Filip Zadina, plusieurs autres jeunes joueurs ont su progresser au sein du programme des Mooseheads pour finalement se rendre jusqu'à la LNH. Martin Frk et Timo Meier sont deux noms qui viennent en tête d'ailleurs.

Si les succès de MacKinnon en LNH étaient prévisibles et attendus, on portait le même jugement envers Jonathan Drouin, que l'on croyait même supérieur à son mentor. MacKinnon s'est aligné avec Halifax pendant deux saisons au cours desquels il comptait sur la présence de Drouin également. Le duo électrise la LHJMQ pendant deux saisons, avant que MacKinnon ne fasse ses adieux pour s'aligner chez l'Avalanche. Pendant ce temps, un nouvel arrivant en Nikolaj Ehlers fait sa marque, remplaçant du coup MacKinnon en compagnie de Drouin.

Constamment dans l'ombre

L'attaquant danois présentait un talent brut incroyable, mais on reliait trop souvent ses bonnes performances à celles de Jonathan Drouin, qui est de retour à Halifax en 2013-2014 après que le Lightning ne l'ait pas gardé avec l'équipe. Cette saison-là, Ehlers termine avec un cumulatif de 104 points. Drouin en inscrit 109. Les comparaisons débutent déjà, alors qu'on qualifie Ehlers comme un marqueur et Drouin comme étant un magnifique passeur. L'année suivante, Drouin débute sa carrière en LNH et Ehlers continue sa domination en LHJMQ en inscrivant 101 points. Une saison phénoménale immédiatement après sa sélection comme premier choix des Jets en 2014.

Jonathan Drouin, joueur vedette

Toutefois, les yeux sont rivés sur Drouin une fois que les deux prodiges endossent l'uniforme de leur club LNH respectif. L'attaquant québécois connait un parcours sinueux au sein du Lightning, alors qu'il est renvoyé en LAH à quelques reprises. Boudant cette décision, il ne se rapporte pas à Syracuse. Une fois cette saga terminée, Tampa Bay l'emploie à profusion pour une deuxième saison complète en trois ans. Il monte sa valeur et est échangé contre Mikhail Sergachev aux Canadiens de Montréal.

Drouin, ex-choix de première tour du Lightning, allait enfin avoir la chance d'endosser le rôle de joueur vedette au sein d'une formation. Les attentes sont très élevées à son arrivée à Montréal et actuellement, il cumule 33 points en 60 matchs. À 22 ans, il n'a pas encore atteint son top potentiel et la patience sera de mise envers celui qu'on étiquette encore comme un futur joueur étoile. Il devra néanmoins le prouver, et ce, rapidement, car la mèche est parfois plus courte qu'ailleurs à Montréal.

Nikolaj Ehlers, sur la bonne chaise pour se développer

De l'autre côté, on retrouve un choix de première ronde qui s'aligne encore sur un troisième trio à sa troisième année complète dans la LNH. À Winnipeg, même si on ne l'a jamais assigné en LAH, on a pris notre temps avec Ehlers. Utilisé majoritairement sur la deuxième ou la troisième unité, on donne l'occasion au Danois de se démarquer sur le premier trio à quelques occasions. Malgré une utilisation sur le deuxième-troisième trio, on l'envoie dans la mêlée pour une moyenne de 16 à 17 minutes par match, et ce, de façon constante depuis le début de sa jeune carrière.

On n'a jamais demandé à Ehlers de devenir le pilier des Jets malgré sa sélection comme premier choix en 2014. Bien qu'il ne s'aligne pas sur la première unité, on lui confie des tâches importantes sur l'avantage numérique et on ne lui demande pas de jouer défensif. On le laisse s'exprimer et depuis ses débuts, sa progression est constante. Dire que dans le junior, Ehlers passait toujours second derrière Drouin.

Comparaison statistique

JoueurAnnée dans la LNHMatchs jouésButs PassesPointsTemps de jeu moyenDifférentiel en carrière
Jonathan Drouin4 ans227398912815:56-35
Nikolaj Ehlers3 ans222668815416:37+17


Faits intéressants:

- Drouin s'est aligné avec Tampa Bay en 2016-2017, mais a tout de même affiché un différentiel de -13. C'est aussi la saison actuelle qui affecte son rendement à ce chapitre, car à Montréal, il affiche un différentiel de -26.

- Ehlers présente un nombre supérieur de points avec une année en moins dans le circuit. Drouin, connu comme un passeur à Halifax, affiche le même nombre de passes en carrière qu'Ehlers, alors que celui-ci inscrit beaucoup de buts en prime.

- D'ailleurs, si Drouin est plus fabricant de jeu qu'Ehlers, comment expliquer qu'au chapitre des occasions de marqué crées, le Danois présente un ratio de 0,27 par match en comparaison avec Drouin, qui affiche un ratio de 0,20 ? Vous pouvez consulter toutes ces statistiques avancées via le site Hockey Reference.

+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 5
#122152

Itzo97
J?arbitre pour le mouvement juniors du HC Bienne et il a évolué avec Denis Malgin, le 62 des Florida Panthers. Leurs papas étaient coach de l?équipe de Bienne qui évoluait encore en 2ème division, et qui a fêté voilà 10 ans sa promotion en 1ère division. Nikolaj a même joué avec Tyler Seguin et Patrick Kane durant le dernier lockout. C?est aussi pour cette raison que je me permet de vous raconter ces anecdotes

12.Mars.2018 - 01:11   
   +8  
#122151

laurent.houle
@mat.para jai vu ke nikolaj a jouer en nla en suisse
alors cest possible

11.Mars.2018 - 23:17   
   +3  
#122150

mat.para
@laurent.houle

Notre cher lecteur vient de Bienne, en Suisse. Il se peut qu'il l'ait vu !

11.Mars.2018 - 23:06   
   +2  
#122147

laurent.houle
@Itzo97 tu l as vu jouer a 12 ans au danmark?

11.Mars.2018 - 19:28   
   +2  
#122146

Itzo97
Mais alors pas du tout surpris du développement de Nikolaj... J?ai vu son potentiel lorsqu?il avait 12 ans : le gamin envoyait des mines depuis le centre de la glace et marquait ensuite. Les gardiens restaient stoïques

11.Mars.2018 - 15:56   
   +2  

JETS DE WINNIPEG - 2018-2019

17 contrats à échéances au 2019-07-01.
7 joueurs autonomes au 2019-07-01.
10 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Kevin Cheveldayoff



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [D] - Tyler Myers 5,5$ M 2012-2019 JA
 [D] - Jacob Trouba 5,5$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Ben Chiarot 1,4$ M 2017-2019 JA
 [LW] - Brandon Tanev 1,15$ M 2018-2019 JAR
 [D] - Joe Morrow 1$ M 2018-2019 JAR
 [C] - Andrew Copp 1$ M 2017-2019 JAR
 [LW] - Kyle Connor 0,93$ M 2016-2019 JAR
 [RW] - Patrik Laine 0,93$ M 2016-2019 JAR
 [LW] - Nicolas Petan 0,87$ M 2018-2019 JAR
 [LW] - Brendan Lemieux 0,84$ M 2016-2019 JAR
 [RW] - Logan Shaw 0,68$ M 2018-2019 JA
 [LW] - Nicolas Kerdiles 0,65$ M 2018-2019 JAR
 [G] - Laurent Brossoit 0,65$ M 2018-2019 JA
 [C] - Seth Griffith 0,65$ M 2018-2019 JA
 [RW] - Dennis Everberg 0,65$ M 2018-2019 JA
 [D] - Cameron Schilling 0,65$ M 2018-2019 JA
 [G] - Eric Comrie 0,65$ M 2018-2019 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2018-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux