Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  5.Mars.2018 - 14:30
1408 
 

21 choix de première ronde, dont quatre Québécois sélectionnés entre 2004 et 2014, n'ont jamais mis les pieds en LNH

NHL.jpg
Photo par Arnold C
Choisir un joueur en première ronde est parfois considéré comme une tâche facile aux yeux des partisans. En effet, il paraît évident qu'un joueur en particulier doit sortir en première ronde, mais au final, on ne semble jamais satisfait des choix de notre équipe favorite. En fait, les recruteurs travaillent d'arrache-pied dans le but de ne pas se tromper en choisissant un joueur comme toute première sélection. Entrevue, tests physiques, rencontre avec la famille, observation chez les juniors... Plusieurs heures de travail sont allouées dans le simple but de faire une sélection réfléchie. Malheureusement, peu importe l'organisation ou le recruteur en chef, des erreurs surviennent. Dans ce billet, on passera à la loupe 21 joueurs choisis en première ronde qui n'ont pas mis les pieds en LNH (encore ou à jamais).

Repêchage 2004

A.J Thelen, 13e choix (MINNESOTA)

Issu des collèges américains, ce défenseur s'aligne par la suite en WHL et ne connait pas les succès d'une sélection de première ronde. Une fois ses années juniors derrière lui, Thelen entame sa carrière professionnelle en ECHL. Il connait quand même un certain succès, mais ce n'est point suffisant pour passer à l'étape supérieure au cours de ses deux premières années. En 2009, il est rappelé en LAH, mais ne s'impose pas du tout, alors qu'il est aussitôt relégué au niveau inférieur. Il quitte le hockey professionnel en 2011, sa dernière campagne en ECHL.

Matchs en LAH: 10
Matchs en ECHL: 210

Andy Rogers, 30e choix (TAMPA BAY)

Un autre défenseur issu de la WHL n'aura jamais percé en LNH. Repêché en 2004 après une saison incroyable (!) de quatre points en 64 matchs chez le Hitmen de Calgary, Rogers dispute tout de même la majorité de sa carrière professionnelle en LAH. Néanmoins, il cumule un grand total de 12 points en quatre saisons. Un court passage chez les pros, alors qu'il se retire seulement six ans après avoir entendu son nom comme premier choix du Lightning.

Matchs en LAH: 119
Matchs en ECHL: 15

Repêchage 2005

Marek Zagrapan, 13e choix (BUFFALO)

Joueur de centre ayant très bien performé en LHJMQ chez les Saguenéens de Chicoutimi, Marek Zagrapan connait de bonnes campagnes en LAH également à ses débuts. Au cours de ses trois saisons au sein du club-école des Sabres, il cumule en moyenne 40 points par campagne. Malheureusement, il se dirige vers un autre chemin anticipé par l'organisation de Buffalo alors qu'il décide de rentrer chez lui, en Slovaquie. Il s'aligne en KHL et au sein de différentes ligues d'Europe. Ce qui est toutefois étonnant, c'est que Zagrapan n'a jamais connu autant de succès qu'en LAH, une ligue qui présente un calibre plus élevé que plusieurs ligues d'Europe tout de même. Il joue encore à ce jour, évoluant dans une ligue de Suisse située sous la LNA et la LNB.

Matchs en LAH: 227
Matchs en KHL: 69
Matchs en ligue CZE: 99
Matchs en SM-liiga: 24
Matchs en Autriche: 104
Matchs en Slovakia: 54
Matchs en Suisse: 32

Sasha Pokulok, 14e choix (WASHINGTON)

Défenseur issu des collèges américains, Pokulok évolue présentement au Québec, au sein de la LNAH avec le Cool Fm de St-Georges. Après plusieurs années infructueuses dans les rangs affiliés, le Québécois s'exile en Europe pour poursuivre sa carrière. Il revient en 2012 pour s'aligner en LNAH. Le défenseur format géant s'est tout de même démarqué lors de son passage de deux ans en Europe, mais rien pour lui octroyer une nouvelle chance chez les pros.

Matchs en LAH: 68
Matchs en ECHL: 93
Matchs en DEL: 52
Matchs en Autriche: 45
Matchs en LNAH: 205

Alex Bourret, 16e choix (ATLANTA)

L'attaquant natif de Drummondville a dominé la LHJMQ chez à Lewiston et à Shawinigan. Il est sélectionné comme premier choix des Thrashers après une saison de 86 points et réagit très bien avec une production de 114 points la campagne suivante. Capable de lâcher les gants et s'illustrant sur le plan physique également, Bourret semblait avoir toutes les aptitudes pour se rendre en LNH. Malheureusement, son parcours stoppe à la LAH pour ensuite se diriger vers la LNAH. Quelques retours en ECHL en chemin, mais rien pour relancer ce choix décevant.

Matchs en LAH: 176
Matchs en ECHL: 127
Matchs en LNAH: 157
Matchs en ligue CZE: 16

Repêchage 2006

Mark Mitera, 19e choix (ANAHEIM)

Défenseur issu du programme universitaire américain, Mitera a été sélectionné en 2006 après une campagne de 10 points avec l'Université du Michigan. En 2008-2009, il ne joue que 13 matchs entre la NCAA et la LAH. L'année suivante, c'est le début d'un parcours sinueux en LAH alors qu'il change d'équipes presque chaque année. En 2012-2013, il joue sa dernière campagne professionnelle, six ans après avoir été sélectionné par Anaheim.

Match en LAH: 186
Matchs en ECHL: 71

David Fisher, 20e choix (MONTRÉAL)

Ce fameux choix de la part de l'organisation montréalaise ne peut clairement pas s'effacer de la mémoire des partisans. D'autant plus que Claude Giroux est sorti deux choix après... Le fait est que tous les joueurs mentionnés ici sont sortis avant des joueurs établis également, donc ce n'est pas juste à Montréal qu'on se trompe sur un choix de première ronde. Défenseur au gros gabarit, il ne reste vraiment pas longtemps en Amérique du Nord, préférant se diriger vers les ligues d'Europe. Il s'aligne présentement en Autriche. Fisher n'aura jamais su graduer plus haut que la ECHL. Il y a tout de même connu un certain succès, obtenant même 50 points à sa deuxième saison.

Matchs en LAH: 2
Matchs en ECHL: 129
Matchs en DEL: 131
Matchs en Autriche: 83

Dennis Persson, 24e choix (BUFFALO)

Défenseur suédois évoluant en SEL au moment de sa sélection, il ne se dirige vers la LAH pour y jouer à temps plein que trois ans après que Buffalo l'ait repêché. Après un passage tranquille de quatre saisons, il quitte l'Amérique du Nord pour retourner en Suède. Sa dernière saison remonte en 2015-2016 au sein de la Swe-1. Il n'a connu qu'une seule saison avec un cumulatif supérieur à 10 points et c'est en LAH chez les Pirates de Portland.

Matchs en LAH: 171
Matchs en SEL/SHL: 195
Matchs en Swe-1: 82

Alexei Cherepanov, 17e choix (NEW YORK R.)

Tristement connu pour être décédé tragiquement lors d'un match de la KHL, nous ne nous attarderons pas sur le parcours de ce jeune joueur. Mort des suites d'une crise cardiaque, il était âgé de 19 ans lors de la tragédie. Il évoluait chez l'Omsk Avangard.

Matchs en KHL: 108

Logan MacMillan, 19e choix (ANAHEIM)

Attaquant plutôt moyen en LHJMQ, MacMillan sort tout de même en première ronde chez les Ducks. Il ne dispute que deux saisons complètes en LAH, en plus des quelques rappels, pour également en jouer deux en ECHL. Il quitte l'Amérique du Nord pour l'Europe. L'an dernier, il s'alignait à Nottingham au sein de la ligue anglaise. Il ne semble plus jouer cette année.

Matchs en LAH: 71
Matchs en ECHL: 77
Matchs en Autriche: 54
Matchs en EIHL: 91

Angelo Esposito, 20e choix (PITTSBURGH)

Choix classé très haut avant la tenue du repêchage, il glisse rapidement au cours de l'encan pour enfin trouver preneur chez les Penguins de Pittsburgh. Profitant de la présence d'un certain Alexander Radulov chez les Remparts de Québec, la production d'Esposito semble visiblement biaisée. Une fois le Russe parti, l'attaquant montréalais ne produit plus au même rythme et est échangé aux Juniors de Montréal. Après de longues années d'insuccès en LAH, il se promène entre plusieurs ligues d'Europe pour ensuite accrocher son bâton en 2016. Sa meilleure campagne professionnelle présente un cumulatif de 16 points en LAH.

Matchs en LAH: 124
Matchs en ECHL: 4
Matchs en SM-liiga: 29
Matchs en Italy-A: 36
Matchs en Autriche: 35

Patrick White, 25e choix (VANCOUVER)

Joueur de centre issu de l'Université du Minnesota, White boude littéralement le hockey nord-américain pour s'exiler rapidement en Europe. Il s'aligne dans des ligues de deuxième ordre tant en Allemagne qu'en Slovaquie ou en France. Il connait tout de même de bonnes campagnes, mais jamais on n’aura pu évaluer le talent de ce joueur au sein d'une équipe nord-américaine.

Matchs en GreObl/2.GBun: 88
Matchs en Slovakia: 87
Matchs en KHL: 26
Matchs en Swe-1: 7
Matchs en Autriche: 8
Matchs en France: 40

Nick Ross, 30e choix (ARIZONA)

Le défenseur issu des Pats de Regina s'est fait échanger plusieurs fois chez les juniors. Un scénario qui se répète une fois chez les professionnels. Ross ne demeure que deux ans en Amérique du Nord pour ensuite se diriger vers cette bonne vieille Autriche, qui semble être l'une des ligues qui accueillent le plus de joueurs présentés ici. Cette saison, il s'aligne en Slovaquie pour une sixième saison en Europe.

Matchs en LAH: 115
Matchs en ECHL: 28
Matchs en Autriche: 201
Matchs en DEL: 24
Matchs en Italy-A: 6
Matchs en Slovakia: 53

Repêchage de 2008

Kyle Beach, 11e choix (CHICAGO)

L'attaquant issu de la WHL était plus réputé pour ses poings que pour ses habiletés de marqueur lors du repêchage. Cela ne l'a pas empêché d'être choisi en première ronde par les Hawks. Avec en moyenne 200 minutes de punition par année chez les juniors, il poursuit sous cette voie une fois chez les professionnels. Après plusieurs saisons complétées en LAH sans la possibilité d'être rappelé dans le grand club, Beach met le cap vers l'Autriche. Il continue encore aujourd'hui d'obtenir plusieurs minutes de punition, tout en s'avérant être un marqueur efficace.

Matchs en LAH: 208
Matchs en Swe-1: 7
Matchs en ECHL: 7
Matchs en Autriche: 171

Chet Pickard, 18e choix (NASHVILLE)

Rares sont les gardiens choisis en première ronde. Habituellement, ceux qui sortent dans cette ronde deviennent des gardiens réguliers assez rapidement, ou ne se développent jamais. C'est le cas de Pickard. Affichant d'excellentes statistiques chez les juniors, il ne se développe toutefois jamais en LAH. Son parcours l'amène vers la pente descendante, passant de la LAH à la ECHL. Il évolue présentement en Allemagne, où il y cumule des moyennes de buts alloués avoisinant les 2,30.

Matchs en LAH: 49
Matchs en ECHL: 82
Matchs en Swe-1: 51
Matchs en DEL: 68

Anton Gustafsson, 21e choix (WASHINGTON)

Joueur de centre suédois, Gustafsson décide de se rapporter au club-école des Capitals pour un seul match. Il retourne ensuite dans son pays natal avant de se diriger vers les ligues suisses. Le grand attaquant n'a jamais obtenu plus de 26 points en une saison. Il s'aligne actuellement en LNA, en Suisse.

Matchs en LAH: 1
Matchs en Swe-1: 100
Matchs en SEL/SHL: 19
Matchs en LNB: 31
Matchs en LNA: 149

Daultan Leveille, 29e choix (ATLANTA)

Issu des programmes collégiaux américains, Leveille passe presque toute sa carrière professionnelle en ECHL. Rappelé à quelques reprises en LAH, il tente même de s'exiler en France pendant une saison. L'an dernier, il jouait au sein de la filiale du Canadien de Montréal en ECHL. Malgré deux campagnes au-dessus de 45 points, il n'obtient pas la chance de compléter une saison complète en LAH.

Matchs en LAH: 24
Matchs en ECHL: 183
Matchs en France: 26

Repêchage 2009

Philippe Paradis, 27e choix (CAROLINE)

L'attaquant québécois ne dominait pas nécessairement en LHJMQ au moment de sa sélection. Possédant toutefois un gros gabarit pour son âge, on est dans les années où l'on privilégie cet aspect régulièrement. Sa carrière professionnelle se limite toutefois qu'à la LAH, avec un court passage en ECHL. Il n'obtient jamais plus de 16 points chez les pros, alors qu'il s'aligne présentement en LNAH avec les Marquis de Jonquière.

Matchs en LAH: 249
Matchs en ECHL: 5
Matchs en LNAH: 13

Repêchage 2010

AUCUN

Repêchage 2011

Tyler Biggs, 22e choix (TORONTO)

Ce joueur a fait partie de la fameuse transaction envoyant Phil Kessel à Pittsburgh. Malheureusement, il n'aura jamais pu s'installer en LNH, ni même en LAH. Après une excellente saison en OHL l'année suivant sa sélection, les espoirs étaient grands. Biggs n'est toutefois pas en mesure de franchir la barre des dix points en LAH. Depuis l'an dernier, il s'aligne en ECHL et connait des productions d'une trentaine de points. L'attaquant de 24 ans ne semble plus prédestiné à une carrière en LNH.

Matchs en LAH: 119
Matchs en ECHL: 108

Zack Phillips, 28e choix (WINNIPEG)

L'attaquant a grandement impressionné lors de ses années chez les Sea Dogs de St.John. Malgré tout, il plafonne en LAH avec des productions avoisinant les 20 points. Après plusieurs campagnes complètes à la porte de la LNH, Phillips se voit reléguer en ECHL à quelques reprises. Devant une carrière qui nivelle vers le bas, il se dirige en Europe pour s'aligner en Suède et en Angleterre, où il s'y aligne encore aujourd'hui.

Matchs en LAH: 260
Matchs en ECHL: 7
Matchs en Swe-1: 50
Matchs en EIHL: 45

Repêchage 2012

AUCUN

Repêchage 2013

AUCUN

Repêchage 2014

Conner Bleackley, 23e choix (COLORADO)

Bleackley a été sélectionné en première ronde par le Colorado, mais n'a pas décroché de contrat avec la formation. Il a donc été éligible pour être choisi de nouveau, cette fois en 2016. Ce sont les Blues, en 5e ronde, qui l'a pris. Malheureusement, deux sélections et pourtant, aucun match joué en LNH. L'attaquant a commencé sa carrière pro en LAH pour ensuite faire le chemin inverse. Relégué en ECHL à quelques reprises à son année recrue, il a commencé la présente campagne en ECHL, pour n'être rappelé qu'à l'occasion en LAH.

Matchs en LAH: 54
Matchs en ECHL: 54

Évidemment, nous avons arrêté notre analyse au repêchage 2014, car les joueurs choisis en 2015 en sont pour la plupart à leur première ou deuxième saison chez les professionnels. Voici donc quelques faits à observer en terminant:

- Buffalo, Anaheim, Atlanta et Washington sont les seules formations à s'être trompées à deux reprises.

- Au total, quatre Québécois choisis en première ronde se sont avérés être des flops. La plupart de ces joueurs se sont dirigés vers la LNAH.

- Si l'on croyait que la KHL était la deuxième option plausible à ceux qui ne sont plus en mesure de jouer en LNH, il semblerait que ce soit l'Autriche qui ait la cote auprès de ces joueurs.

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!